Accueil » Actualité » Netac Technology planche sur de la DDR5-10000

Netac Technology planche sur de la DDR5-10000

Encore plus rapide que la DDR5-84000 de SK Hynix.

Les standards du JEDEC pour la DDR5 donnent une vitesse maximale de transfert de 6400 MT/s. Logiquement, comme pour la DDR4, les fabricants iront au-delà de ces normes. SK Hynix avait déjà mis en avant de la DDR5-8400 ; Netac Technology, un autre spécialiste de la mémoire NAND, échantillonne de son côté des modules en DDR5-10000.

Image 1 : Netac Technology planche sur de la DDR5-10000

Une valeur impressionnante, même si cette valeur est valable pour des tests en laboratoire. En pratique, dans nos machines grand public, de telles fréquences risquent difficilement atteignables. Lors de ces essais, les fabricants, SK Hynix comme Netac Technology, ont recours à des contrôleurs et interfaces de couche physique PHY autonomes voire à des FPGA directement intégrés au PCB. Dans nos PC, l’implémentation de ces éléments est nettement plus délicate : les modules mémoire ne sont pas directement reliés à la couche physique PHY, les contrôleurs sont soumis à des restrictions thermiques plus fortes et le signal est plus facilement parasité par le bruit numérique. Par ailleurs, les tensions pour atteindre 10 GHz restent inconnues, mais T-Force avait indiqué que la DDR5 offrait une belle marge de manœuvre en matière d’overcloking, avec des tensions pouvant dépasser 2,6 V ; bien loin des 1,1 V par défaut !

Samsung a mis au point une barrette mémoire DDR5 de 512 Go

De la DDR5-4800 pour la plateforme Alder Lake d’Intel

Pour ses travaux, Netac mobilise des échantillons de DRAM DDR5 de 16 Gb signés Micron, les IFA45 Z9ZSB. Selon WCCFTech, ces puces DDR5 sont basées sur un nœud 1z nm, ce qui correspond à une finesse de gravure comprise entre 10 et 14 nm, et mesurent 11×9 mm ce qui donne une superficie de 99 mm2.

Image 2 : Netac Technology planche sur de la DDR5-10000

En ce qui concerne les plateformes grand public, Intel devrait introduire la prise en charge de la mémoire DDR5 avec ses puces Alder Lake. Pas de DDR5-10000 au programme, mais de la plus modeste DDR5-4800. Quant à AMD, pour l’instant, l’entreprise n’a pas confirmé le support de la DDR5 pour son architecture Zen 4. Néanmoins, celle-ci arrivera avec un nouveau socket, l’AM5. Par conséquent, on peut s’attendre à plusieurs innovations, dont la DDR5 et le PCIe 5.0.

Sources : WCCFTech, Tom’s Hardware US