Accueil » Actualité » Noctua assure que son ventirad passif arrive ‘très prochainement’

Noctua assure que son ventirad passif arrive ‘très prochainement’

Un engin de 1,5 kg capable de refroidir un processeur avec un TDP de 120 W sans l’aide d’aucun ventilateur.

Lors du Computex 2019, Noctua avait présenté un énorme ventirad passif. Ce dernier figurait sur la feuille de route de l’entreprise partagée l’année dernière. À l’époque, la société prévoyait une sortie au cours du premier trimestre 2021. En début d’année, Noctua a finalement décalé le lancement au deuxième trimestre 2021. Bonne nouvelle si ce dissipateur vous intéresse, l’entreprise a indiqué sur Twitter qu’il débarquerait « très prochainement ».

Image 1 : Noctua assure que son ventirad passif arrive ‘très prochainement’
Image 2 : Noctua assure que son ventirad passif arrive ‘très prochainement’

Pour vous rafraîchir la mémoire, rappelons que ce ventirad affiche 1,5 kg sur la balance. Il est capable de prendre en charge passivement un processeur avec un TDP de 120 W. Lors du Computex 2019, Noctua avait démontré son talent en l’associant à un processeur Intel Core i9-9900K (une puce avec un TDP de 95 W).

Pour refroidir ses serveurs, Microsoft teste le ‘liquide bouillant’

Un défi technique selon Noctua

Le TDP de 120 W est valable dans le cas d’un refroidissement intégralement passif, sans aucun ventilateur. Dans un boîtier ventilé ou muni d’un ventilateur « silencieux », ce dissipateur peut gérer un TDP de 180 W. Notez que depuis la dixième génération, Comet Lake-S, les processeurs K d’Intel ont un TDP de 125 W.

Par ailleurs, en ce qui concerne l’élaboration d’un refroidisseur de CPU passif, Jakob Dellinger, un représentant de Noctua, a expliqué en quoi cela différait de celle d’un ventirad actif dans une interview accordée à RelaxedTech :

« Le défi clé est que pour qu’un refroidisseur passif soit vraiment efficace, les paramètres de conception tels que l’espace entre les ailettes et l’épaisseur des ailettes doivent être assez différents [de ceux d’un ventirad actif]. Il faut un certain écart pour obtenir […] une convection naturelle suffisante et une certaine épaisseur d’ailette afin […] d’absorber suffisamment d’énergie thermique. Cela signifie que des machines de fabrication différentes sont nécessaires, par exemple des presses à estamper beaucoup plus puissantes, etc.

Obtenir tout cela d’une manière rentable a été un véritable défi. […] Nous avons trouvé ces expérimentations techniques passionnantes et nous espérons que de nombreux clients partageront ce sentiment. Il y a une certaine beauté et une certaine simplicité à se passer complètement de ventilateur plutôt que de se contenter de ventilateurs silencieux ; en effet, il n’y a pas de réel point de défaillance possible, moins d’accumulation de poussière et, bien sûr, le bonheur d’un silence absolu ».

Source : TechPowerUp