Accueil » Actualité » NVIDIA réagit sur le DLSS : vers une gestion des écrans ultralarges en 3440 x 1440

NVIDIA réagit sur le DLSS : vers une gestion des écrans ultralarges en 3440 x 1440

Plein de promesses pour la suite.

Image 1 : NVIDIA réagit sur le DLSS : vers une gestion des écrans ultralarges en 3440 x 1440
Image 2 : NVIDIA réagit sur le DLSS : vers une gestion des écrans ultralarges en 3440 x 1440

Avec la sortie de Metro Exodus et la mise à jour de Battlefield V, le DLSS a fait beaucoup parler ces derniers jours. Il a notamment été question des limitations de définitions suivant les cartes. Concrètement, sur les deux jeux cités, en fonction de la carte graphique, il n’est pas possible d’activer le DLSS sur toutes les définitions. Sur Metro Exodus, l’effet de flou très prononcé que nous avons relevé dans notre test a également suscité des réactions. NVIDIA a officiellement réagi par l’intermédiaire d’Andrew Edelsten, directeur technique du Deep Learning chez NVIDIA, promettant une amélioration du rendu suite grâce à la poursuite de l’apprentissage profond sur les serveurs de NVIDIA.

À lire aussi : AMD critique le DLSS, et préfère jouer sur le SMAA et le TAA

Des détails à peaufiner

En ce qui concerne les définitions, voici sa réponse :

« Le DLSS est conçu pour augmenter la fréquence d’images à des charges de travail GPU élevées. Si votre jeu fonctionne déjà à des fréquences d’images élevées, le temps de rendu par images de votre GPU peut être plus court que le temps d’exécution du DLSS. Dans ce cas, le DLSS n’est pas disponible car il n’améliorerait pas votre taux de rafraîchissement. Cependant, si votre jeu utilise fortement le GPU, le DLSS fournit une amélioration optimale des performances. […] Typiquement pour le DLSS 4K, nous avons entre 3,5 et 5,5 millions de pixels à partir desquels générer l’image finale, alors qu’en 1920×1080 nous avons seulement environ entre 1 et 1,5 millions de pixels. Moins il y a de données sources, plus il est difficile pour le DLSS de détecter les caractéristiques de la trame d’entrée et de prédire la trame finale. »

NVIDIA confirme ici le côté upscaling du DLSS que nous dévoilions en exclusivité dans notre dossier il y a quelques mois, qui profite logiquement à une carte graphique quand elle est sollicitée au maximum en définition native.

Bientôt moins flou

Enfin, Andrew aborde la question du flou sur Metro Exodus et parle de l’état actuel du DLSS sur Battlefield V : « Pour Battlefield V, nous pensons que le DLSS offre une grande amélioration des performances 4K et 2560×1440 – jusqu’à 40 %. […] Pour la prochaine fois, nous concentrons nos tests pour améliorer la qualité d’image à 1920×1080 et aussi pour les moniteurs ultra-larges (3440 x 1440). L’expérience actuelle en ce qui concerne ces définitions n’est pas celle que nous voulons. Pour Metro Exodus, nous avons une mise à jour à venir qui améliore la netteté du DLSS et la qualité globale de l’image dans toutes les définitions […] ».

Vous pouvez retrouver l’intégralité des déclarations d’Andrew Edelsten sur le site officiel de NVIDIA.