Accueil » Dossier » Overclocking : record du monde chez Tom’s Hardware

Overclocking : record du monde chez Tom’s Hardware

Image 1 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Samedi 23 février, nous avons reçu des membres du site Jmax-Hardware et des forums de Tom’s Hardware et de Tom’s Guide dans les locaux de Bestofmedia. Ils étaient présents pour essayer de battre un record d’overclocking, et ils ont réussi.

Les overclockeurs étaient treize : six membres de Jmax-Hardware, quatre personnes des forums de Tom’s Hardware et trois membres des forums de Tom’s Guide. Le matériel utilisé pour le record était composé de quatre machines de test : trois avec un système de refroidissement à l’azote liquide, une avec un refroidissement à base de compresseur (DOD).

Vous allez pouvoir découvrir la journée en vidéo et en photos dans les pages qui vont suivre.

La vidéo de la journée dans les locaux de Bestofmedia à lire ici.
Image 2 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Les conteneurs d’azote liquide, qui vont permettre de refroidir les processeurs. L’azote, sous forme liquide, est à une température maximale de -196°.

Image 3 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Un des récipients (appelés godet) qui va recevoir l’azote liquide pour refroidir le processeur. Il est placé sur le CPU, à la place du système de refroidissement classique.

Image 4 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

L’équipe se prépare. Des membres des forums de Tom’s Guide et de Jmax-Hardware sont présents pour tenter de battre des records.

Image 5 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

On découpe de la mousse pour protéger la carte mère. Cette mousse va servir à isoler les parties de la carte mère qui pourrait être endommagées par la condensation provoquée par le froid (l’azote liquide est conservé à -196°). Notons que la mission a été accomplie : tous le matériel est resté fonctionnel à la fin de la journée (ce qui n’est pas toujours le cas).

Image 6 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Un compresseur : une autre manière d’overclocker. Il s’agit, schématiquement, d’un frigo. Un gaz est compressé, ce qui augmente sa température, et il est refroidi par un courant d’air à température ambiante. Une fois détendu, sa température diminue et il est utilisé pour refroidir le processeur. L’ensemble fonctionne dans un circuit où le gaz est compressé puis décompressé en cycles.

Image 7 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Le réglage des paramètres du BIOS : une étape essentielle avant de démarrer. Même si l’overclocking s’effectue essentiellement sous Windows, un BIOS bien réglé est un avantage.

Image 8 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Même la carte graphique est isolée, de façon… artisanale. On peut remarquer le godet placé sur sur le processeur.

Image 9 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

L’azote liquide, une fois versé dans le godet se vaporise en partie en produisant de la fumée blanche.

Image 10 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

La température commence à diminuer : 20°.

Image 11 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

L’azote liquide sur les mains, une expérience amusante. Bien évidemment, il faut éviter de laisser ses mains quelques minutes sous le liquide.

Image 12 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Une ventilation impressionnante, qui va permettre de refroidir le chipset et les mosfets de la carte mère (les composants qui gèrent l’alimentation électrique).

Image 13 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

3° : la température diminue encore avec le refroidissement à l’azote liquide.

Image 14 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Le compresseur permet de descendre la température à -41°. Les tests sont effectués à cette température, alors que l’azote liquide permet de descendre bien plus bas.

Image 15 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Il vide de l’azote dans le godet, pour refroidir le processeur.

Image 16 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Les membres de Tom’s Guide et de Jmax-Hardware posent pour la photo.

Image 17 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

C’est la pause de midi, tout le monde mange. Les records d’overclocking attendront. Une célèbre enseigne de fast-food aime maintenant notre groupe, étant donné la commande gargantuesque.

Image 18 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

On vide l’azote pour refroidir le processeur : record en vue. Les overclockeurs vident l’azote liquide pour stabiliser la température aux alentours de -125°.

Image 19 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

La carte mère qui a permis de battre le record : une DFI DK-P35. Nous disposions de cinq cartes mères, achetées chez Watercooling.fr. La société nous a d’ailleurs aimablement offert une de ces cartes. À la fin de la journée, les cartes mères ont été offertes aux membres de l’équipe qui sont venus battre le record.

Image 20 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Record : 5 112 MHz avec une Core 2 Quad Q6600 (2,4 GHz). Cette fréquence a été validée, mais les membres ont réussi à atteindre 5 124 MHz (sans valider).

La configuration, en plus de la carte mère DFI et du processeur Intel, était équipé d’une barrette de 1 Go de mémoire DDR2 et d’une carte graphique Geforce 8800 GTS 512 Mo.

Image 21 : Overclocking : record du monde chez Tom's Hardware

Une fois le record battu, l’équipe de Tom’s Guide s’amuse avec liquide. Une boisson froide ou boisson chaude ?