Accueil » Actualité » Seagate présente le premier HDD NVMe

Seagate présente le premier HDD NVMe

L’objectif : une interface NVMe unifiée pour les HDD et SSD.

Lors de l’Open Compute Project Summit, Seagate a présenté le premier disque dur NVMe. Comme le précise la société, cette intégration est directement gérée par le contrôleur du HDD et ne nécessite pas de passerelle. L’objectif est d’instaurer une interface NVMe unifiée et transparente pour HDD et SSD qui permettra, en supprimant les pilotes SAS/SATA propriétaires, de simplifier l’agencement et réduire les coûts au sein des centres de données.

Image 1 : Seagate présente le premier HDD NVMe
Image 2 : Seagate présente le premier HDD NVMe

Pour l’heure, les HDD satureraient à peine une voie PCIe 2.0 (500 Mo/s) et ne sont pas limités par le SATA III (6 Gbit/s) et encore moins par le SAS 2.0 (12 Gbit/s). Cependant, dans les prochaines années, les disques durs multi-actionneurs seront potentiellement bridés par ces interfaces. En outre, les SSD gagnent du terrain dans les centres de données, ce qui a pour effet de généraliser l’adoption du NVMe. Ainsi, rendre les HDD compatibles avec ce protocole deviendra certainement une nécessité. Pour sa démonstration, Seagate a mobilisé un boîtier JBOD 2U équipé d’un commutateur PCIe connectant 12 HDD 3,5 pouces.

Seagate présente sa solution de stockage et de transfert de données Lyve Mobile Array

Des HDD commercialisés à partir de 2024

Seagate estime que les premiers exemplaires de test seront proposés à certains clients à partir de septembre 2022. Les HDD PCIe/NVMe commerciaux n’arriveront que dans plusieurs années, mi-2024.

Seagate détaille son Mach.2 Exos 2X14, le disque dur le plus rapide au monde

Source : Seagate