Accueil » Actualité » SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL

SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL

Quatre modules DDR de 128 Go et un SoC, offrant une “internalisation de certains calculs”.

Dans le cadre de Open Compute Project (OCP) Global Summit 2022, SK Hynix a dévoilé une solution de mémoire computationnelle (CMS pour Computational Memory Solution) utilisant le protocole CXL (Compute eXpress Link). Il s’agit d’un module d’extension de mémoire de 512 Go (quatre modules DDR de 128 Go) doté d’un SoC lui conférant des capacités de calcul. Il utilise une interface PCIe 4.0 x4.

Image 1 : SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL
© SK Hynix
Image 2 : SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL
© SK Hynix

Cette solution, au stade de prototype pour le moment, doit permettre d’améliorer les performances au sein des centres de données grâce à ses capacités de calcul et de filtrage. Concrètement, elle est en mesure de gérer l’accélération de l’algorithme de classification KNN (k-nearest neighbors), le filtrage des données et l’équilibrage de la charge de travail.

Image 3 : SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL
© SK Hynix
Image 4 : SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL
© SK Hynix

SK Hynix dévoile sa mémoire GDDR6-AiM, capable de stocker et traiter les données

De meilleures performances et une baisse de la consommation

Selon SK Hynix, sa CMS peut effectuer certaines opérations mieux qu’un CPU ou simplement éviter le transfert de données entre la mémoire et le CPU, processus gourmand en ressources.

Park Kyoung, responsable de la recherche sur les systèmes de mémoire chez SK hynix, déclare : “Grâce à l’internalisation de certains calculs, CMS a permis d’obtenir des performances plusieurs fois supérieures à celles de dizaines de cœurs de CPU dans des calculs spécifiques. Considérant qu’il ne s’agit que d’un prototype, nous pensons pouvoir améliorer encore les performances et envisageons d’appliquer cette technologie à d’autres applications telles que le big data.”

Développée en partenariat avec SK Telecom

SK Hynix a développé sa solution et effectué les tests en collaboration avec SK Telecom, qui a fourni une plateforme optimisée. Yang Seung-ji, vice-président et responsable de la branche R&D Vision chez SK Telecom, explique :

“Il est courant que les solutions matérielles d’un nouveau concept prennent un temps considérable pour prouver leur efficacité du point de vue d’une application logicielle. Mais cette fois, des calculs pertinents pour les services d’application réels de SK Telecom ont été sélectionnés, ce qui nous a permis de gagner un temps considérable en réalisant conjointement tous les processus, de la conception de la structure du matériel et du logiciel au développement et à la vérification. Comme nous avons constaté une nette amélioration des performances, nous prévoyons de les appliquer à l’avenir à des tâches de filtrage qui augmentent la précision des données d’apprentissage IA à grande échelle et de les utiliser pour renforcer la compétitivité du service IA de SK Telecom.”

SK Hynix ne précise pas la consommation de cette carte. Le cliché montre un connecteur d’alimentation PCIe à huit broches, lequel peut donc délivrer jusqu’à 150 W. La société fera une nouvelle démonstration lors du SK Tech Summit en Corée début novembre.

Image 5 : SK hynix présente une solution de mémoire computationnelle CXL
© SK Hynix

Source : SK Hynix