Accueil » Actualité » Steam Controller : l’entreprise Valve condamnée à verser 4 millions de dollars pour viol de brevet

Steam Controller : l’entreprise Valve condamnée à verser 4 millions de dollars pour viol de brevet

Jugée coupable d’avoir copié les gâchettes arrière des manettes SCUF d’Ironburg Inventions.

Fin 2019, Valve a sonné le glas de son Steam Controller, lancé en 2015. Malheureusement, la défunte manette se rappelle au bon souvenir de la société, par le biais d’une amende de 4 millions de dollars à verser à Corsair.

Image 1 : Steam Controller : l’entreprise Valve condamnée à verser 4 millions de dollars pour viol de brevet

La société a en effet été condamnée pour viol de brevet ; plus précisément du brevet 8641525 datant de 2011 d’Ironburg Inventions, une firme rachetée en 2019 par Corsair. L’entreprise Valve se serait fortement inspirée de celui-ci pour concevoir les gâchettes arrière de son Steam Controller.

Valve : un brevet montre un potentiel nouveau Steam Controller

1,5 millions de Steam Controller

Avertie depuis 2014 par Ironburg Inventions, qui propose des manettes SCUF, Valve rejetait les accusations de viol de brevet. En tout, l’entreprise a produit un peu plus d’1,5 millions de Steam Controller. L’United States District Court for the Western District of Washington l’a condamnée à verser 4 millions de dollars de dommages et intérêts.

Image 2 : Steam Controller : l’entreprise Valve condamnée à verser 4 millions de dollars pour viol de brevet

Source : Corsair