Accueil » Dossier » Supreme Commander : quelles performances ?

Supreme Commander : quelles performances ?

2 : RAM, patch et symptômes 3 : Quelques astuces 4 : Le premier jeu multi-threadé ?, protocole de test 5 : Influence du processeur 6 : Influence de la carte graphique 7 : Bilan

Introduction

Fils spirituel d’un certain Total Annihilation, jeu de stratégie mémorable en réseau et qui malgré ses 10 années connaissait encore de nombreux adeptes, Supreme Commander est enfin disponible ! Reprenant les principes fondamentaux de Chris Taylor (en un mot, un système de ressources infini et un arbre technologique doté d’une très forte progression), il permet effectivement de replacer la Stratégie au cœur du jeu, par opposition avec bon nombre de jeux appartenant à ce genre mais dotés d’un gameplay très différent.

L’objet de cet article ne va toutefois pas porter sur l’évaluation du jeu en lui-même (nos collègues de JeuxVidéoPC ayant déjà traité ce sujet), mais plutôt sur son côté technique, la grande majorité des testeurs et joueurs semblant s’accorder sur la forte gourmandise du titre. Qui devrait pourtant rester très présent dans les 5 années à venir. Que faire pour augmenter le nombre d’images par seconde ? Un processeurs quad-core est-il indispensable (ou même simplement exploité) pour obtenir une fluidité acceptable ? Quelle carte graphique est nécessaire pour jouer en 1280*1024 ? Eléments de réponse dans les pages qui suivent.

Image 1 : Supreme Commander : quelles performances ?Image 2 : Supreme Commander : quelles performances ?

Sommaire :

  1. Introduction
  2. RAM, patch et symptômes
  3. Quelques astuces
  4. Le premier jeu multi-threadé ?, protocole de test
  5. Influence du processeur
  6. Influence de la carte graphique
  7. Bilan