Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Intro, caractéristiques

Image 1 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAVous pensiez que NVIDIA en avait terminé avec les GPU Pascal. Que nenni ! Voici une nouvelle carte basée cette fois sur un nouveau modèle de GPU, la GTX 1070 Ti. Cette carte débarque clairement pour mettre fin à ce grain de sable que fut la Radeon Vega 56 face à la GTX 1070. Sa mission est donc de faire taire la carte d’AMD, sans faire d’ombre à la GTX 1080, sans oublier de se démarquer de la GTX 1070. Une petite fenêtre de tir ! Essayons de savoir si NVIDIA a bien visé.

La GeForce GTX 1070 Ti sur le papier

La GeForce GTX 1070 Ti est basée sur le processeur GP104 qui a fait sa première apparition en mai 2016 (déjà !). Cette puce intègre 7,2 millions de transistors, gravés en 16 nm FinFET par TSMC.

Image 2 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Le GPU est toutefois amputé d’un Streaming Multiprocessor, il a donc 128 coeurs CUDA et 8 unités de texture en moins.

GPU
GeForce GTX 1080 (GP104)
GeForce GTX 1070 Ti (GP104)
GeForce GTX 1070 (GP104)
SM
20
19
15
Coeurs CUDA
2560
2432
1920
Fréquence de base
1607 MHz
1607 MHz
1506 MHz
Fréquence Boost
1733 MHz
1683 MHz
1683 MHz
GFLOP (fréquence de base)
8228
7816
5783
Unités de texture (TMU)
160
152
120
Texel Fill Rate
277,3 GT/s
244,3 GT/s
201,9 GT/s
Débit mémoire
10 Gbit/s
8 Gbit/s
8 Gbit/s
Bande passante mémoire
320 Go/s
256 Go/s
256 Go/s
ROP
64
64
64
Cache L2
2 Mo
2 Mo
2 Mo
TDP
180 W
180 W
150 W
Transistors
7,2 milliards
7,2 milliards7,2 milliards
Surface du die
314 mm²314 mm²314 mm²
Gravure
16 nm
16 nm16 nm

La carte a plutôt les fréquences d’une GTX 1070, mais le TDP d’une GTX 1080. De quoi espérer quelques montées en fréquences assez efficaces. Côté mémoire, on est plutôt du côté de la GTX 1070, mais cela impactera-t-il vraiment les performances ? Nous le verrons dans nos tests. La bonne nouvelle pour les joueurs, c’est que cette mémoire plus lente rend cette carte moins attirante pour les mineurs de crypto-monnaie !

Méthode et systèmes de test

Nous nous sommes concentrés sur le haut de gamme pour tester cette GTX 1070 Ti, en la comparant uniquement aux cartes les plus puissantes du marché, sur une plateforme de test très rapide dans les jeux, à base de Core i7-7700K.

Cartes comparées

  • MSI GeForce GTX 1070 TI Titanium 8G
  • Nvidia GeForce GTX 1080 TI FE
  • Nvidia GeForce GTX 1080 FE
  • Nvidia GeForce GTX 1070 FE
  • AMD Radeon RX Vega64
  • AMD Radeon RX Vega56

Logiciel

  • OCAT 1.1.0 et PMG 0.9.21
  • Pilotes NVIDIA 388.00 et 388.09
  • Pilotes AMD 17.10.3

Jeux testés

  • Ashes of the Singularity: Escalation
  • Battlefield 1
  • Destiny 2
  • Doom
  • Metro: Last Light Redux
  • Middle-earth: Shadow of War
  • Rise of the Tomb Raider
  • Tom Clancy’s The Division
  • Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands
  • The Witcher 3
  • Warhammer 40,000: Dawn of War III.

Systèmes de test

Image 3 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Systèmes
Allemagne
Intel Core i7-6900K @4.3 GHz
MSI X99S XPower Gaming Titanium
Corsair Vengeance DDR4-3200
1x 1 TB Toshiba OCZ RD400
2x 960 GB Toshiba OCZ TR150
Be Quiet Dark Power Pro 11, 850W
Windows 10 Pro à jour

U.S.
Intel Core i7-7700K
MSI Z270 Gaming Pro Carbon
G.Skill F4-3200C14Q-32GTZ
1x 500GB Crucial MX200
be quiet! Dark Power Pro 11, 850W Power Supply
Windows 10 Pro (Creators Update)
Refroidissement
Alphacool Eiszeit 2000 Chiller
Alphacool Eisblock XPX
Thermal Grizzly Kryonaut
Moniteur
Eizo EV3237-BK
Boîtier
Lian Li PC-T70 modifié (ouvert et fermé)
Mesures électriques
Point de mesure sans contact sur le slot PCIe, via un riser PCIe
Point de mesure sans contact sur les connecteur PCIe d’alimentation
Mesure directe au niveau de l’alimentation
4x oscilloscopes Rohde & Schwarz HMO 3054 multicanaux, 500 MHz avec fonction mémoire
4x pinces ampèremétriques Rohde & Schwarz HZO50 (de 1 mA à 30 A, 100 KHz, courant continu)
4x sondes de test Rohde & Schwarz HZ355 (10:1, 500 MHz)
1x multimètre numérique Rohde & Schwarz HMC 8012, avec fonction mémoire
Imagerie thermique
Caméra infrarouge Optris PI640
Logiciel PI Connect
Mesures sonores
Micro NTI Audio M2211 (avec fichier de calibration)
Interface Steinberg UR12 (avec alimentation phantôme pour les microphones)
Creative X7
Logiciel Smaart v.7
Chambre anéchoïque, 3,5 x 1,8 x 2,2 m (LxlxH)
Mesures axiales, à la perpendiculaire du centre de(s) la source(s) sonore(s), distance de 50 cm
Nuisances sonores exprimées en dBA (lent), analyse en temps réel (RTA)
Spectre de fréquence représentée sous forme de graphique

La GeForce GTX 1070 Ti FE en détail

Image 4 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIALe petit surnom de Founders Edition pour les cartes de référence NVIDIA est désormais classique. Ces cartes sont équipées d’un système de dissipation radial de type DHE que les joueurs ont tendance à éviter, mais le dissipateur et sa coque de confinement sont très bien travaillés, avec un maximum d’aluminium et un design très sympathique. Notez que les cartes de types DHE sont moins efficaces pour le refroidissement, mais leur évacuation directe de la chaleur hors du boîtier est indispensable pour les PC petits formats ou les boîtiers mal ventilés.

Image 5 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Longueur27 cm
Largeur10,5 cm
Épaisseur3,8 cm
0,5 cm (plaque arrière)
Poids1020 grammes
Plaque arrièreOui, sans participation au refroidissement
RefroidissementVentilation radiale, DHE (Direct Heat Exhaust)

Extérieur

Vue de l’extérieur, la carte est identique aux GTX 1080 FE et GTX 1070 FE. Avec la même plaque arrière, uniquement là pour le style et pour rigidifier la carte. Ceux utilisant un SLI de deux cartes pourront l’enlever sans craindre le moindre problème.

Image 6 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 7 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 8 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 9 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 10 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 11 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Dissipation

Image 12 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Le seul changement significatif de la GTX 1070 Ti par rapport à la GTX 1070, c’est l’arrivée d’une chambre à vapeur sur le GPU, comme pour la GTX 1080, pour encaisser ses 180 W de TDP (contre 150 W pour la GTX 1070).

Image 13 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 14 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La plaque frontale reste identique, toujours avec les mêmes pads thermiques pour refroidir les autres sources de chaleur que le GPU.

Image 15 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

PCB et alimentation

L’alimentation de la carte reste aussi identique, avec 5 phases pour le GPU et une phase pour la mémoire. Il reste un emplacement vide pour une sixième phase dédiée au GPU. Le PCB est donc identique à celui de la GTX 1080 FE, mais c’est une nouvelle révision mineure.

Image 16 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 17 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La MSI GeForce GTX 1070 Ti Titanium en détail

Image 18 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAPremière remarque : on retrouve ici le design classique de MSI, avec une carte bien plus large que la moyenne, et deux gros ventilateurs pour la surmonter. La gamme Titanium laisse tomber le rouge et le noir, avec un dissipateur encore plus armé contre la chaleur. Voyons si le système de refroidissement, qui a très bonne réputation en termes d’efficacité et de silence, affiche de performances aussi radieuses sur cette cartes.Image 19 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Longueur
28,3 cm
Largeur
13,5 cm
Épaisseur
3,8 cm
0,5 cm (plaque arrière)
Poids
1080 grammes
Plaque arrière
Oui, sans participation au refroidissement
RefroidissementDeux ventilateurs 100 mm 14 pales à forte pression statique (semi passif)


Extérieur

La carte arbore un design identique à celui des Gaming X, seules les couleurs changent, avec quelques LED RGB en plus, contrôlables par un logiciel propriétaire de MSI.

Image 20 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 21 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La plaque arrière offre uniquement une amélioration esthétique et ne participe pas au refroidissement de la carte.

Image 22 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La bonne nouvelle, c’est que les ailettes du radiateurs sont tournées sur la longueur de la carte, ce qui permet à une partie de l’air chaud de sortir directement hors du boîtier. Il faudra toutefois assurer une bonne ventilation du boîtier du PC pour encaisser le reste de l’air chaud de la carte graphique.

Image 23 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 24 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 25 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Dissipateur

Aucun pad thermique sur la plaque arrière, qui ne participe pas à la dissipation des composants de la carte graphique.

Image 26 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Une plaque frontale gère la RAM autour du GPU, l’étage d’alimentation est pris en charge par un dissipateur indépendant, les bobines et les condensateurs sont refroidis (en majorité) par le radiateur principal.

Image 27 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 28 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

On retrouve une base de contact en cuivre plaquée au nickel pour le GPU, avec 5 caloducs de 6 mm de diamètre et un gros de 8 mm, en matériaux composites plaqués au nickel.

Image 29 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

PCB et alimentation

Il y a huit rails de conversion pour le GPU et deux pour la mémoire vive. En réalité, il s’agit de quatre phases doublées pour le GPU (et deux réelles pour la RAM). On a ici une seule rangée de convertisseurs, et les deux phases de la mémoire sont donc éloignées des modules de RAM. Le défaut des points chauds de la GTX 1080 Gaming X de MSI appartient donc au passé.

Image 30 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 31 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Ashes of the Singularity: Escalation (DirectX 12)

En réglages d’usine, la GTX 1070 Ti Titanium 8G de MSI impressionne par son taux moyen d’images par seconde légèrement supérieur à celui de la GeForce GTX 1080 FE. Voyons comment cela est possible, sachant que la 1080 possède plus de Streaming Processors que la 1070 Ti, une fréquence de fonctionnement de base similaire et un Boost plus important :

Image 38 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

En observant la fréquence de fonctionnement des deux cartes graphiques tout au long des 150 secondes de la séquence de test, on remarque tout de suite que le modèle de MSI parvient à conserver une fréquence plus élevée. au final, cela suffit à la GTX 1070 Ti pour dépasser la GTX 1080 (et la RX Vega 64), malgré un nombre moins important de SP.

Notre indice de fluidité perçue sépare les cartes en trois groupes : la GeForce GTX 1080 Ti en tête affiche les performances les plus fluides, les RX Vega 64, GTX 1080 et GTX 1070 Ti sont au même niveau et offrent un niveau acceptable de fluidité, et enfin la RX Vega 56 et GTX 1070 en bas de tableau, avec une fluidité moyenne.

Selon NVIDIA, la GeForce GTX 1070 Ti n’est pas vraiment une carte orientée 4K. Toutefois, dans une telle définition et en diminuant les réglages à « seulement » High, les performances sont meilleures qu’en 2560×1440 avec les réglages Extreme.

La Radeon RX Vega 64 bénéficie théoriquement d’un avantage au niveau de la bande passante mémoire, ce qui l’aide à prendre un petit avantage sur les GTX 1070 Ti et 1080 en 4K. Ces deux cartes graphiques, avec leur sous-système mémoire identique, affichent un taux d’image par seconde similaire.

Battlefield 1 (DirectX 12)

Notre test de la RX Vega 56 plaçait cette carte quelque 14% au dessus de la GeForce GTX 1070 dans ce jeu DirectX 12. La GTX 1070 Ti de MSI parvient tout juste à rattraper le retard de performances de sa petite sœur et à atteindre le niveau de la carte d’AMD.

La différence de performances entre la GTX 1070 Ti et la GTX 1080 atteint 12%, cette dernière carte venant titiller la Radeon RX Vega 64.

En 4K, la GTX 1080 est toujours devant la GTX 1070 Ti, avec des performances supérieures d’environ 11%. L’objectif de NVIDIA est toutefois atteint : la GTX 1070 Ti fait jeu égal avec la RX Vega 56 dans un jeu où l’architecture GCN des Radeon excelle pourtant.

Destiny 2 (DirectX 11)

Bien que Destiny 2 soit un jeu DirectX 11 et que nombre d’entre-eux privilégient les GeForce, les Radeon RX Vega s’en sortent relativement bien face à leurs concurrentes. En 1440p avec les réglages les plus élevés, la Vega 64 est 13% plus rapide que la GTX 1080, tandis que la Vega 56 dépasse la GTX 1070 Ti d’environ 7%. De son côté, la GTX 1070 Ti Titanium 8G est 13% plus véloce que la GTX 1070 de base.

La Radeon RX Vega 56 souffre toutefois de pics réguliers au niveau des temps de rendu des images, ce qui se traduit par une variation de ces temps de rendu supérieure aux autres cartes. La fluidité ne semble toutefois pas trop en souffrir, comme le montre notre index de fluidité perçue : la GTX 1070 se retrouve en dessous de la Vega 56.

Alors qu’en 1440p la Vega 56 était devant les GTX 1070 et 1070 Ti, en 4K c’est la GeForce GTX 1070 qui bat la Radeon RX Vega 56, et la GTX 1070 Ti ne fait qu’enfoncer le clou. La grande variabilité du temps de rendu des images dont souffre la carte d’AMD ne l’aide bien entendu pas beaucoup.

De la même manière, la GeForce GTX 1080 repasse devant la RX Vega 64 en 4K, avec une avance de plus de 12%. Nous somme toutefois conscients que les performances des cartes dans Destiny 2 varie grandement suivant les options sélectionnées. Il est donc facile de modifier telle ou telle option afin d’avantager les Radeon ou les GeForce.

Doom (Vulkan)

Doom est une autre forteresse d’AMD où ses cartes excellent. La Radeon RX Vega 64 est 12% plus rapide que la GTX 1080, tandis que la Vega 56 est en moyenne 13% plus performante que la GTX 1070.

La GeForce GTX 1070 Ti parvient tout de même à se hisser 8% au dessus de la RX Vega 56 : c’est une petite victoire quand on compare 130 à 121 images par seconde, mais c’est le genre de victoire que NVIDIA recherche, surtout maintenant que la Vega 56 est affichée au tarif qu’elle était supposée avoir à son lancement.

Les performances des cartes en 1440p sont suffisantes pour justifier l’utilisation des mêmes réglages ultra en 3840×2160.

Comme dans Ashes of the Singularity, la GTX 1070 Ti Titanium 8G de MSI fait jeu égal avec la GTX 1080 FE. Une fois encore, le Twin Frozr VI qui équipe la carte de MSI est suffisamment efficace pour que le GPU tourne à une fréquence supérieure à celui de la GTX 1080. Le dissipateur rajoute toutefois une quarantaine d’euros à la carte par rapport à une GTX 1070 Ti FE, rapprochant le prix de la carte de MSI de celui d’une GTX 1080 FE.

Dans ce cas précis, la GeForce GTX 1070 Ti est 24% plus rapide que la GTX 1070 FE. C’est suffisant pour que Doom soit jouable avec les réglages les plus élevés.

Metro: Last Light Redux (DirectX 11)

La Radeon RX Vega 56 est légèrement plus rapide que la GeForce GTX 1070 dans Metro: Last Light Redux. Mais elle ne peut lutter face à la 1070 Ti de MSI, qui vient se placer entre la Vega 56 et la GeForce GTX 1080.

Les faibles performances en 1440p avec des réglages Very High et le SSAA activé nous ont conduit à passer à des réglages High et sans anti-aliasing une fois en 4K, améliorant au passage la fluidité. Et encore une fois, la GeForce GTX 1070 Ti passe devant la RX Vega 56.

Middle-earth: Shadow of War (DirectX 11)

Shadow of War nous donne un autre exemple de jeu où la Radeon RX Vega 56 surpasse la GeForce GTX 1070, mais se laisse dépasser par la GeForce GTX 1070 Ti, Même si c’est de peu dans le cas présent.Pendant ce temps, la Radeon RX Vega 64 passe devant la GeForce GTX 1080.

Pour obtenir des performances suffisantes pour jouer en 4K, il faut diminuer un peu les réglages graphiques et se contenter du mode Medium. A ce moment là, les GTX 1070 Ti et RX Vega 56 font quasiment jeu égal. Il faudra donc surveiller attentivement l’évolution du prix de ces deux cartes, principal critère qui va les départager.

Rise of the Tomb Raider (DirectX 12)

La GeForce GTX 1070 Ti nous raconte une toute autre histoire avec Rise of the Tomb Raider, en dépassant la Radeon RX Vega 56 de 13% et la GeForce GTX 1070 de quasiment 18%.

Remplacer le 2x SSAA par du SMAA rend le passage à la 4K plus souple, ce qui n’empêche pas la majorité des cartes de tourner aux environs des 40 FPS, voire moins. Il sera donc peut-être nécessaire de réduire encore d’un cran ou deux les réglages graphiques, même si notre indice de fluidité perçue reste raisonnable.

La GeForce GTX 1070 Ti se place entre les Radeon RX Vega 56 et 64. Ses performances supérieures de 12% à celles de la GTX 1070 sont bienvenues, et il faudra mettre un autre billet de 50 euros pour acheter une Geforce GTX 1080 et augmenter encore les performances de 12%.

Tom Clancy’s Ghost Recon Wildlands (DirectX 11)

Les GeForce GTX 1070 et Radeon RX Vega 56 s’échangent coup pour coup dans Ghost Recon Wildlands, ce n’est donc pas une surprise de voir la GeForce GTX 1070 Ti être 14% plus rapide que sa concurrente. 

Diminuer les options graphiques au niveau Medium est le seul moyen de rendre le jeu “jouable” en 4K avec la majorité des cartes haut de gamme. Seule la GTX 1080 Ti tire vraiment son épingle du jeu.

Ce n’est jamais agréable de devoir diminuer la qualité graphique d’un jeu pour pouvoir jouer dans une définition plus élevée. En d’autres termes, si vous envisagez de jouer en 4K sur de gros titres, il faudra économiser pour acquérir une GTX 1080 Ti…

Tom Clancy’s The Division (DirectX 12)

Les optimisations ciblées d’AMD dans ce jeu expliquent les bonnes performances de la RX Vega 56 face à la GTX 1070 (+15%). La GeForce GTX 1070 Ti ne permet à NVIDIA que de revenir à hauteur de la Vega 56.

En 4K, nous sommes obligés de descendre le niveau de détails à Medium pour garder une fluidité convenable. Une fois encore, la GTX 1070 Ti se place au même niveau que la Vega 56.

Warhammer 40,000: Dawn of War III (DirectX 11)

Les réglages les plus élevées proposés par le jeu entrainent une baisse importante des performances. Dawn of War III indique lui-même que l’option High Anti-Aliasing (qui remplace le FXAA par un rendu hors écran à plus haute définition) peut réduire le taux d’images par seconde de moitié !

Les cartes sont toutes assez puissantes pour jouer en 1440p avec les options réglées au maximum, et les GeForce GTX 1070 Ti et Vega 56 sont pratiquement à égalité. Bref tout va bien tant que les deux cartes sont proposées à un tarif équivalent…

La GeForce GTX 1070 Ti est 15% plus rapide que la GTX 1070 en 3840×2160 avec les réglages graphiques High. C’est bien, mais juste suffisant pour rejoindre la Radeon RX Vega 56.

The Witcher 3 (DirectX 11)

Les étrangeté que nous avions constatées dans notre premier test de la Vega 56 ont disparue avec les derniers pilotes de NVIDIA. La Vega 64 est désormais nettement plus rapide que la Vega 56, comme il se doit. Ce qui signifie que le fleuron d’AMD surpasse la GTX 1080 d’un cheveu.

Côté GTX 1070 Ti, on se retrouve 11 % en avance sur la Vega 56, juste en dessous de la GTX 1080. De quoi offrir d’excellentes performances en QHD avec tous les détails au maximum.

En UHD, nous sommes obligés de baisser les détails en « High ». Et même avec ce compromis, nous n’avons pas une fluidité parfaite. La GTX 1070 Ti se permet de rattraper la Vega 64, surpassant la Vega 56 de 13 %. Seule la GTX 1080 Ti est assez rapide pour la 4K dans ce jeu.

Consommation

Comme d’habitude sur les cartes Founders Edition, la Nvidia GeForce GTX 1070 Ti FE consomme exactement ce que le Power Target (la limite de puissance) autorise. La carte est donc aussi gourmande qu’une GeForce GTX 1080 FE. Un overclocking à l’aide de l’augmentation manuelle du Power Target à 120 % (ce qui équivaut à 216 W) ne fait pas vraiment sens, puisque cettte carte est avant tout limitée par les températures. On testera le potentiel d’overclocking sur la carte partenaire MSI.

Image 165 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Par défaut, la GeForce GTX 1070 Ti Titanium de MSI se comporte de la même manière et dépasse à peine le Power Target de 180 W. Ce petit dépassement est à mettre sur le compte des deux ventilateurs et de l’étage d’alimentation plus généreux.

La carte MSI se démarque de la Founders Edition par la possibilité d’augmenter le Power Target à 133 %, ce qui permet un maximum théorique de 239 W et une consommation effective en OC de 233 W, avant que la tension ne devienne le facteur limitant.

Lorsque les ventilateurs sont au maximum, l’avantage obtenu au niveau des températures, y compris la réduction des fuites de courant, était compensé par l’augmentation de la consommation des ventilateurs. Quoi qu’on fasse, on ne pouvait pas dépasser les 233 W.

Image 166 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Le pic de consommation de 290 W en overclocking (217 W en mode normal) n’est pas vraiment inquiétant, puisque la plupart des alimentations actuelles sont capables de les absorber à l’aide de condensateurs à faible impédance. C’est surtout une donnée à prendre en compte lorsqu’on possède une alimentation ancienne.

Nvidia (et ses partenaires) ont tellement réduit la consommation au niveau du slot de la carte mère au profit des connecteurs d’alimentation externes qu’il n’y a plus vraiment d’intérêt à vérifier que les normes sont bien respectées à ce niveau. Nous laissons donc ces mesures de côté.

Graphiques d’évolution de la consommation de la GeForce GTX 1070 Ti FE de Nvidia

Image 167 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 168 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 169 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 170 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Graphiques d’évolution de la consommation de la GeForce GTX 1070 Ti Titanium de MSI

Image 171 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 172 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 173 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 174 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Image 175 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 176 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Températures et fréquences

Première surprise, si le GPU de la Founders Edition monte bien haut en température (presque à sa limite, à plus de 80°C), sa fréquence se stabilise à 1,8 GHz alors que le GPU de la carte MSI se retrouve sous les 1800 MHz avec une température bien plus basse. Ici encore, on voit que c’est d’abord la qualité du GPU qui joue : nous sommes tombés sur une Founders Edition particulièrement chanceuse en la matière, ou sur une MSI Titanium particulièrement malchanceuse. Nos futures tests d’autres cartes nous permettront de pencher pour l’une ou l’autre explication.

Image 177 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 178 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Même constat pour le test de torture, avec des fréquences évidemment en baisse pour ne pas dépasser la limite de puissance.

Image 179 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 180 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Le contrôle des tensions montre encore le jeu de hasard dans la loterie des GPU : celui de la Founders Edition peut encaisser une tension plus haute pour offrir une meilleure fréquence de fonctionnement sans dépasser la limite de puissance.

Image 181 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 182 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Images thermiques : Nvidia GeForce GTX 1070 Ti FE

Aucun soucis à signaler en jeu, les températures de la carte sont parfaitement dans les normes sans aucun risque. Pour quel niveau sonore ? On le verra plus tard.

Image 183 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 184 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Images thermiques : MSI GeForce GTX 1070 Ti Titanium

La carte monte plus en température sur certains composants de son étage d’alimentation, mais là encore, aucun risque à signaler. Et surtout, on va voir que ce modèle est très, très silencieux.

Image 185 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 186 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Même en torture, dans un boîtier fermé, il n’y pas de risque de température trop élevée.

Image 187 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 188 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Température de repos après chauffe

Encore une fois, la carte Founders Edition affiche des températures un peu plus disciplinées.

Image 189 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 190 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Overclocking

Nous arrivons maintenant au sujet de la polémique, et pour faire un tour complet de la situation, nous avons testé l’overclocking sur toutes les GTX 1070 Ti en notre possession, histoire de vous donner une idée réelle de la situation, plutôt optimistes malgré les limites de NVIDIA. Nous rappelons que les fréquences finales stabilisées de la carte (en jeu ou en torture) dépendent avant tout de la qualité du GPU.

Image 191 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La cible de puissance maximale de la GTX 1070 Ti Titanium de MSI est de 239 W (133 %). De quoi bien faire monter le GPU, mais un autre facteur va entrer en jeu : la température du GPU, c’est pourquoi nous avons aussi testé l’overclocking avec la ventilation au maximum, pour voir le potentiel de la carte.

Image 192 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Certaines cartes peuvent donc monter leur cible de puissance à 120 %, d’autres à 133 %. Voici un récapitulatif de nos essais sur plusieurs GTX 1070 Ti en notre possession (que nous testerons plus en détail par la suite) :

Modèle
Power
Target
Ventilation
Fréquence stabilisée après 30 minutes de gaming
Nvidia GTX 1070 Ti FE
120%
100%
2063 MHz
MSI GTX 1070 Ti Titanium
133%
auto
2050 MHz
133%
100%
2101 MHz
Gigabyte GTX 1070 Ti G1 Gaming
120%
100%
2063 MHz
Gainward GTX 1070 Ti Phoenix GS
120%
100%
2050 MHz
iGame GTX 1070 Ti Vulcan X Top134%
auto
2063 MHz
134%
100%
2114 MHz

On voit le détail de l’évolution des températures et des fréquences lorsque les ventilateurs sont en vitesse automatique ou au maximum. On a 50 MHz de plus avec les ventilos à fond, mais la carte ne fait pas tant de bruit, moins de 43 dB (ce qui est déjà bien audible, attention).

Image 193 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

On constate avec cette carte MSI que la limite ne se situe pas au niveau de la puissance (il y a encore 6 à 8 W de marge), mais au niveau de la tension du GPU : 1,05 V constant après stabilisation. Avant, la carte peut monter au maximum autorisé par NVIDIA (1,062 V), et monte à 2126 MHz… tant que le GPU ne dépasse pas 42°C !

Image 194 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Analyse thermique en overclocking

La carte reste sous les 43 dB avec ses ventilateurs au maximum, et le GPU est à 67°C derrière le PCB, ce qui ne pose aucun problème. Il faudra juste être prudent côté VRM, qui peuvent monter à 95°C en jeu, ce qui chauffe aussi les modules de mémoire les plus proches à 85°C. Mais les limites dangereuses ne sont pas dépassées (notamment 95°C pour la mémoire). Bref, si le bruit ne vous gêne pas, l’overclocking à 2,1 GHz est parfaitement envisageable, c’est une bonne nouvelle pour une carte qui n’était pas censée s’overclocker !

Image 195 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 196 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Ventilation et bruit

Nvidia GeForce GTX 1070 Ti FE

La carte n’est pas semi-passive, le ventilateur tourne donc toujours, même lorsqu’elle est au repos.

Image 197 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 198 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

La carte dégage une nuisance sonore très comparable à celle de la GTX 1080 FE. La seule différence est à mettre sur le compte de la qualité du GPU, et les écarts sont négligeables. Le bruit principal est celui du flux d’air, ceux des roulements et des transformateurs de tension étaient noyés dans la masse sonore plus audible.

Image 199 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

MSI GeForce GTX 1070 Ti Titanium

La configuration semi-passive des ventilateurs de cette carte est très bien implémentée. Les turbines se mettent en marche à partir de 60°C. De leur côté, les températures restent étonnamment constantes alors que la vitesse des ventilateurs augmente légèrement, preuve du parfait réglage de la carte en termes de refroidissement.

Image 200 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIAImage 201 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

L’analyse du spectre des fréquences est impressionnant. Le bruit des ventilateurs est si peu élevée que l’on peut entendre le bruit électrique de la carte, que le ventilateur radial de la FE couvrait. Ce bruit reste très peu audible, grâce à des transformateurs de tension peu bruyants sur notre exemplaire de carte (ceci peut varier selon les exemplaires, comme nous l’expliquions sur cette page).

Image 202 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

En résumé

Les deux solutions de refroidissement restent justifiées, car l’évacuation directe de la chaleur a aussi son charme (et son utilité dans les petits boîtiers mal ventilés) pour la Founders Edition. Reste que le refroidissement de la carte MSI est impressionnant de silence !

Conclusion

Image 203 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

Ce n’est pas encore le moment d’adresser un award à l’issue de ce test, pour plusieurs raisons : d’abord, car nous avons testé trop peu de cartes pour avoir une idée des meilleures à conseiller. Nous le ferons lors d’un comparatif de GeForce GTX 1070 Ti, qui arrivera dans les semaines à venir. Ensuite parce que le prix de ces cartes n’est pas encore vraiment connu, surtout que nous écrivons ces lignes avant même leur disponibilité sur le marché.

Le prix officiel de la GTX 1070 Ti est de 469 euros, pour la Founders Edition, tantis que la GTX 1080 FE est à 549 euros. Ces tarifs vont varier, et les prix des cartes custom (overclockées ou overclockables) risquent d’être supérieurs. Pour l’instant, tenons-nous en aux performances de ce nouveau GPU, qui sont assez prometteuses.

Côté prix, nos rédactions américaines et allemandes tendent à expliquer que la GTX 1070 Ti est trop chère, car le premier prix de la GTX 1080 est aujourd’hui à 480 euros / 470 dollars… Dans leur pays, car en France, nous n’avons pas trouvé de GTX 1080 à moins de 533 euros !

On a ici un bon exemple de ce qui va arriver : des cartes de base déjà assez rapides, et des cartes overclockables qui vont faire plaisir aux amateurs du genre, comme cette MSI Titanium, particulièrement silencieuse. D’autres cartes sont déjà sur nos bancs de test pour la suite !

Image 204 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

GeForce GTX 1070 Ti

  • geforce gtx 1070 ti

    22.94€

  • 22.94€

    Voir l’offre
  • 339.99€

    Voir l’offre
  • 373.80€

    Voir l’offre
  • 569.55€

    Voir l’offre

On aime
  • Excellente en 1440p QHD
  • Plus rapide que la Radeon Vega 56
  • Hautement overclockable
  • Dissipateur chambre à vapeur pour la FE

On n’aime pas
  • Prix encore sujet à étude…

Verdict :

La GeForce GTX 1070 Ti débarque exactement là où elle doit arriver : pour faire barrage à la Vega 56 d’AMD. On aurait évidemment un prix officiel plus agressif, mais les choses vont évoluer dans les semaines à venir, surtout si AMD réagit. La carte est parfaitement taillée pour du QHD à haut débit d’images, notamment pour les amateurs de rafraichissement supérieurs à 60 Hz !

Image 205 : Test : GeForce GTX 1070 Ti, la Vega 56 killer de NVIDIA

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !