Accueil » Actualité » Test : la RTX 2080 Ti sous watercooling réfrigéré, quel Boost ?

Test : la RTX 2080 Ti sous watercooling réfrigéré, quel Boost ?

Overclocking à 20°C

Nous n’avons pas résisté à la tentation : voici la GeForce RTX 2080 Ti Founders Edition de NVIDIA sous watercooling Chiller, histoire de voir ce que le GPU peut délivrer lorsqu’il n’est pas limité par sa température. Nous avons utilisé un waterblock (prototype d’une marque) pour toute la carte, et surtout un compresseur Chiller capable de maintenir l’eau du circuit de refroidissement au frais face à de très grosses charges. Nous avons ensuite testé la carte à différentes températures, pour voir le comportement du GPU et sa consommation.

A lire aussi :
Test : MSI 2080 Ti Gaming X Trio, du très bon boulot !
– Test des GeForce RTX 2080 et 2080 Ti Founders Edition
– Test : le circuit d’alimentation de la RTX 2080 Ti FE décrypté
– GeForce RTX : toutes les nouveautés de l’architecture Turing

Une question de rendement

Les résultats sont très intéressants : sans toucher à la cible de puissance de la carte (power target), il est possible de faire gagner au GPU jusqu’à 150 MHz sans monter sa consommation (seulement 3 W de plus !), juste en maintenant la puce à basse température (environ 24°C). En poussant le power target au maximum (120 %), il est possible de gagner encore 200 MHz, pour taquiner les 2050 MHz, mais au prix d’une consommation qui monte en flèche de 60 W environ. Cette consommation commence à exploser pour dépasser les 1850-1900 MHz environ.

Au final, la carte Founders Edition peut monter sa consommation à 326 W. En comparaison, le monstre GeForce RTX 2080 Ti Gaming X Trio de MSI consomme par défaut 321 W, et peut monter à 345 W. Notez que d’autres GPU de meilleure qualité que notre échantillon pourront certainement monter un peu plus haut en fréquence.