Accueil » Test » Test : Monsterlabo First, le boitier capable de dissiper 200 W passivement

Test : Monsterlabo First, le boitier capable de dissiper 200 W passivement

2 : Prise en main et caractéristiques 3 : Configuration et méthode de test 4 : Mesures de températures 5 : Conclusion, second test à venir

Intro et présentation du boîtier

Le Monsterlabo First est un boitier à refroidissement passif à la surface de dissipation conséquente et dont les finitions soignées devraient séduire une clientèle exigeante prête à y mettre le prix. Pour les fans de refroidissement passif, c’est un peu un rêve devenu réalité. Imaginez alors notre plaisir de tester non pas un exemplaire, mais deux d’un coup ! En effet, nous avons reçu un boitier vide pour nos propres expérimentations (avec le nouveau Ryzen, sans en dévoiler plus) et un autre prémonté, qui nous permettra de tester l’efficacité du boitier dans différentes configurations. 

Image 1 : Test : Monsterlabo First, le boitier capable de dissiper 200 W passivement

Ce boitier prémonté est celui que les visiteurs du monde entier avaient pu découvrir au Computex ; il avait reçu un écho très positif dans de nombreuses rédactions. Nous avons donc passé le week-end à tester le boitier, aussi bien pour ce qui est du montage que des températures. Nous sommes également en contact avec le constructeur avec lequel nous avons discuté certains détails. Voici donc, en exclusivité, le compte-rendu de nos premières expérimentations. 

Image 2 : Test : Monsterlabo First, le boitier capable de dissiper 200 W passivement

Pour ce modèle hors normes, nous avons revu notre protocole de test. Désormais, ce sont pas moins de trois caméras infrarouges haute définition qui scrutent en simultané sous différents angles l’échauffement des composants. Quant à l’étui de protection dans lequel nous avons reçu le Monsterlabo First, nous supposons qu’il n’est pas définitif et pourrait encore évoluer. Du moins on l’espère.

L’étui une fois ôté, on se retrouve face à une masse d’aluminium blanche ou noire qui ne laisse rien deviner des nombreux accessoires fournis. Il faut en effet se munir d’un tournevis et ôter une partie des plaques pour enfin découvrir le cœur de l’engin. L’expérience de déballage ne mise donc assurément pas sur le côté pratique, mais attise la curiosité et la convoitise de l’acquéreur en multipliant les petites « épreuves » avant de se révéler complètement. Les plus pressés seront sûrement en rage, les connaisseurs sauront apprécier.

Accessoires

Une fois le boitier ouvert, on découvre un nombre important d’accessoires : un câble riser VGA, des vis de toutes sortes, diverses fixations pour le GPU et le CPU, des adaptateurs, des joints et des capuchons de vis sont inclus. Un ventilateur de 140 mm Noctua, la marque de référence pour les passionnés de PC silencieux est aussi fourni, et de la pâte thermique du même fabricant. « Trahison ! » s’écrieront les puristes du refroidissement passif.  À notre avis, c’est un choix judicieux pour épargner les composants si la température venait à grimper à un niveau préoccupant. Après tout, il est toujours possible d’avoir un pc parfaitement silencieux 95 % du temps, avec l’assurance que les composants fonctionneront à pleine puissance, même dans une charge longue et particulièrement intense. 

Image 22 : Test : Monsterlabo First, le boitier capable de dissiper 200 W passivement

Nous verrons aussi que le refroidissement de la carte graphique apporte son lot de challenges dans un refroidissement complètement passif, mais nous y reviendrons.

Sommaire :

  1. Intro et présentation du boîtier
  2. Prise en main et caractéristiques
  3. Configuration et méthode de test
  4. Mesures de températures
  5. Conclusion, second test à venir