Accueil » Actualité » Une batterie immortelle qui ne se dégrade pas

Une batterie immortelle qui ne se dégrade pas

L’un des principaux inconvénients d’une batterie est la dégradation de ses performances avec le temps. Mais des chercheurs pourraient avoir trouvé la solution.

Image 1 : Une batterie immortelle qui ne se dégrade pas

Toutes les batteries Lithium-ion que nous utilisons ont une durée de vie exprimée en cycles : avec le temps, leurs performances se dégradent jusqu’à devenir inutilisable. Des progrès ont bien entendu été réalisés ces dernières années, mais la conclusion est toujours la même : chaque recharge rapproche un peu plus la batterie de sa mort inéluctable.

Electrodes en or renforcées

Financés par le Département de l’Énergie américain, des chercheurs de l’Université de Californie se sont associés à d’autres chercheurs de l’Université du Maryland pour travailler sur le sujet. Ils ont mis au point une batterie extrêmement résistante, presque immortelle, basée sur des électrodes composées de nano-fils en or entourés d’une gaine de dioxyde de manganèse (oui, le même que l’on trouve dans les piles alcalines !), le tout plongé dans un électrolyte similaire à du Plexiglas gélatineux. Ces électrodes renforcées ne sont dès lors plus sujettes aux fissures rencontrées sur les électrodes classiques de nos batteries actuelles.

En pratique, une batterie de ce nouveau genre a supporté 200 000 recharges sur trois mois, là où une batterie Li-Ion normale atteint difficilement 5000 à 7000 recharges. L’autre bonne nouvelle est que ces batteries « ultimes » pourraient être utilisées partout : smartphones, voitures et même dans l’espace. Reste donc à espérer qu’il ne s’agit pas d’un énième vaporware et que de telles batteries seront bel et bien commercialisées dans quelques années…