Accueil » Actualité » Une carte graphique DG2 d’Intel à 512 UE expose son PCB

Une carte graphique DG2 d’Intel à 512 UE expose son PCB

Des images d’une référence a priori un peu moins performante que la GeForce RTX 3080 de NVIDIA.

Avant la fin d’année, Intel doit mener une offensive un peu plus ordonnée qu’avec ses DG1 sur le secteur des cartes graphiques dédiées avec une armada de DG2 (Xe-HPG). Pour l’instant, les données les concernant restent assez vagues, mais nous savons quand même de source fiable (Igor Wallossek) qu’Intel prépare au moins cinq cartes graphiques Intel DG2, avec des références munies de 128 à 512 UE (unités d’exécution) et de 4 à 16 Go de VRAM. De son côté, la chaîne YouTube Moore’s Law Is Dead prétend livrer la première image d’une DG2.

Image 1 : Une carte graphique DG2 d’Intel à 512 UE expose son PCB
Image 2 : Une carte graphique DG2 d’Intel à 512 UE expose son PCB

Aucune mention sur le PCB n’indique qu’il s’agit bien de celui d’une DG2 ; recevez donc cette image avec prudence. Maintenant, Moore’s Law is Dead a sans doute sciemment caché toutes données pouvant permettre d’identifier sa source. En tout cas, visuellement, on détecte bien les DisplayPort et HDMI, deux blocs de VRM ainsi que les puces mémoire.

Intel reste leader du Top 15 des vendeurs de semi-conducteurs mais Samsung gagne du terrain

Disponible en début d’année prochaine

Au sujet des spécifications, l’auteur évoque lui aussi une DG2 équipé de 512 UE et de 16 Go de GDDR6 sur un bus de 256 bits. Elle serait gravée par TSMC, soit en 6 nm soit en 7 nm. Son TDP avoisinerait les 235 W.

Pour les performances de ce modèle, Moore’s Law is Dead réitère sa comparaison avec la RTX 3070 Ti qu’il avait déjà formulée en avril ; bon, désormais, cette référence NVIDIA n’est plus une chimère. Enfin, si les cartes graphiques d’Intel prendront en charge le ray tracing au niveau matériel, Moore’s Law is Dead pense que NVIDIA conservera son leadership sur ce segment. Rien de très étonnant : comme l’ont prouvé les Radeon 6000 d’AMD, il faudra sûrement quelques générations à Intel avant que ses GPU soient en mesure de concurrencer frontalement ceux de NVIDIA sur ce terrain.

Quelques mots sur le calendrier pour terminer. Intel prévoirait bien un lancement en fin d’année, mais avec des volumes assez limités. Il faudrait patienter jusqu’au premier trimestre 2022 pour voir l’offre s’étoffer.

Source : Moore’s Law is Dead via Tom’s Hardware US