Accueil » Actualité » Intel reste leader du Top 15 des vendeurs de semi-conducteurs mais Samsung gagne du terrain

Intel reste leader du Top 15 des vendeurs de semi-conducteurs mais Samsung gagne du terrain

Avec une hausse de son chiffre d’affaires de 93 % sur un an, AMD passe de son côté de la 18e à la 11e place.

IC Insights a publié son classement des plus importants fournisseurs de puces au monde en fonction des revenus générés. Intel reste leader pour ce premier trimestre 2021, malgré un chiffre d’affaires en recul de 4 % par rapport à la même période l’année dernière. Dans l’ensemble, les 15 premiers fabricants de semi-conducteurs enregistrent une croissance annuelle de 21 % au 1er trimestre 2021 ; si l’on excluait Intel, la hausse serait de 29 % !

Image 1 : Intel reste leader du Top 15 des vendeurs de semi-conducteurs mais Samsung gagne du terrain

L’année dernière, nous titrions notre article sur l’entrée fracassante à la dixième place d’HiSilicon dans ce classement ; un an plus tard, il semble que les mesures prises par l’administration américaine aient porté leurs fruits : la filiale de Huawei est éjectée du Top 15, tout comme la branche semi-conducteurs de Sony. Ces deux sociétés cèdent leur place à AMD et MediaTek qui viennent se positionner à la 11e et 10e places grâce à d’impressionnantes hausses de revenus de 90 et 93 % respectivement. Dans le haut du classement, Samsung, fort d’une croissance de 15 %, réduit sérieusement l’écart avec Intel ; TSMC complète le podium.

TSMC est aussi un client d’AMD : le fondeur utilise des processeurs EPYC à différents niveaux

Deux entreprises européennes : Infineon et ST

Comme mentionné ci-dessus, AMD signe une performance remarquable. L’entreprise dirigée par Lisa Su, portée par les ventes de ses processeurs serveurs (EPYC), desktop et mobiles (Ryzen), voit son chiffre d’affaires gonfler de 93 % par rapport à l’année dernière pour atteindre 3,445 milliards de dollars. Idem pour MediaTek, dont le chiffre d’affaires au premier trimestre 2021 s’élève à 3,849 milliards de dollars, soit une augmentation de 90 % d’une année sur l’autre.

Cette liste de 15 entreprises comprend des développeurs de SoC, de CPU, de GPU et SoC, des fabricants de mémoire, des géants des télécommunications et des fabricants de semi-conducteurs sous contrat. Huit entreprises sur les quinze ont leur siège aux États-Unis ; deux en Corée du Sud, deux autres à Taïwan et aussi deux en Europe. La dernière, Kioxa, est japonaise ; pour info, c’est une firme spécialisée dans la production de mémoire flash NAND.

Source : IC Insights