Windows 11 24H2 : les processeurs Intel et AMD devront patienter, priorité à Qualcomm

Windows 11 24H2 est officiellement disponible. Les PC Copilot+ alimentés par une puce Snapdragon X Plus ou X Elite bénéficient de cette mise à jour. Les ordinateurs utilisant un SoC différent comme ceux d’Intel ou AMD devront patienter encore un peu.

Windows 11 24H2 pour l'instant sur Snapdragon X
©Microsoft

La nouvelle mise à jour majeure de Windows 11, 24H2 est enfin sortie de sa bêta, en quelque sorte. L’update, qui semble servir de remplacement à Windows 12 (pour l’instant), vient d’être déployé officiellement sur certains ordinateurs.

Évidemment, s’agissant d’une mise à jour centrée sur l’IA, il fallait s’y attendre, 24H2 n’est disponible que sur les PC Copilot+. Plus précisément sur les appareils IA alimentés par le SoC Snapdragon X Elite  et X Plus de Qualcomm.

C’est en toute discrétion que Microsoft a mis en place ce patch majeur de son OS. De manière générale, les premiers ordinateurs équipés de la puce de Qualcomm devraient être disponibles le 18 juin. Cela devrait permettre aux usagers de tester les diverses fonctionnalités de ce nouveau genre de PC.

Il faut préciser que les PC Copilot+ utilisant un processeur AMD ou Intel ne disposeront de la mise à jour 24H2 de Windows 11 qu’en septembre ou octobre. Pour ces appareils, l’update restera en bêta jusqu’à son déploiement officiel.

Windows 11 24H2 pour l'instant sur Snapdragon X
©Qualcomm

Windows 11 24H2 est très sélective

La mise à jour KB5039239 est la première que doit recevoir Windows 11 24H2 sur les PC Copilot+. Elle apporte son lot de fonctionnalités IA devant améliorer l’expérience des utilisateurs. Recall est en revanche absente de cette update. L’outil controversé de Microsoft sera mis en place un peu plus tard, le temps que la firme le modifie encore un peu.

Malheureusement, Windows 11 24H2 est assez exigeant et un nombre conséquent de logiciels et matériels seraient incompatibles. Ainsi, un processeur ne disposant pas de l’instruction POPCNT ne sera pas pris en charge par 24H2.

Qui plus est, si la mise à jour devrait être disponible sur un panel de PC relativement large, sans une machine équipée d’un NPU suffisamment puissant, les fonctionnalités IA seront inaccessibles. Par exemple, des fonctions comme l’édition de photo intelligente pourraient être réservées aux processeurs disposant d’un NPU dépassant les 45 TOPS.

Cette restriction est particulièrement dommage sachant que la mise à jour utilise cette technologie (l’IA) comme argument de vente principal. En revanche, Microsoft a quand même eu la bonne idée de proposer des fonctionnalités accessibles à tous à l’image du nouveau mode “Energy Saver” qui limite les performances pour améliorer l’autonomie des PC.

Comment tester la bêta de 24H2 ?

Windows 11 24H2 pour l'instant sur Snapdragon X
©Microsoft

Pour les utilisateurs ne disposant pas d’un PC Copilot+ alimenté par le SoC de Qualcomm, il est toujours possible de tester l’update de Windows 11 en avance. Il faut néanmoins préciser qu’en qualité de bêta, celle-ci pourrait être instable et sujette à quelques bugs ou problèmes de performances. Pour faire l’installation, il suffit de suivre les étapes suivantes :

  1. Se rendre dans l’application Paramètres,
  2. Dans le menu Windows Update, sélectionner le programme Windows Insider,
  3. Renseigner le compte Microsoft lié au PC,
  4. Sélectionner le canal Release Preview,
  5. Télécharger et installer Windows 24H2.

  • La mise à jour majeure 24H2 de Windows 11 est enfin disponible officiellement.
  • Seuls les PC Copilot+ alimentés par un processeur Snapdragon X Plus ou X Elite sont éligibles.
  • Ceux équipés par les SoC d’AMD ou Intel devront patienter jusqu’en septembre ou octobre.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !