Snapdragon X Elite : spécifications, performances, défauts et points forts, découvrez le nouveau SoC de Qualcomm

Dévoilé en octobre 2023, quelques jours seulement avant l’Apple M3, le nouveau SoC Snapdragon X Elite souhaite rebattre les cartes du marché des ordinateurs portables. Il faudra cependant patienter encore quelques mois pour découvrir les vraies capacités de ce processeur. En attendant, nous vous livrons notre analyse complète.

Sommaire
Snapdragon X Elite
© Qualcomm / TweakTown

Largement représenté dans le monde des smartphones, Qualcomm a plus de mal à s’imposer sur les ordinateurs portable où Intel, AMD et Apple règnent en maîtres. Malgré des essais mitigés, la société basée à San Diego ne baisse pas les bras. L’objectif du Snapdragon X Elite est clair : devenir une puce de référence pour les PC portables sous Windows.

C’est un pari audacieux, mais qui va dans le sens actuel du marché. Avec d’excellentes capacités énergétiques et de bonnes performances, les CPU ARM ont de beaux atouts à faire valoir dans le monde de la mobilité. Apple l’a largement prouvé avec ses processeurs de série M. Très ambitieux, le Snapdragon X Elite va toutefois devoir affronter une concurrence acharnée. Est-il en mesure de se démarquer ? C’est ce que nous analysons en détail dans ce dossier.

Snapdragon X Elite : caractéristiques techniques

Dévoilé lors du Snapdragon Summit, le chipset X Elite de Qualcomm entend bien remettre en avant l’architecture ARM sur les ordinateurs Windows. Pour ça, ce SoC mise sur la nouvelle génération de CPU Oryon conçu par la start-up Nuvia et gravé en 4 nm par TSMC. Celui-ci adopte une conception basée sur trois ensembles de quatre cœurs chacun.

Snapdragon X Elite
© Qualcomm

Contrairement à Apple et Intel qui misent sur un certain équilibre entre cœurs de performance et cœurs efficients, le Snapdragon X Elite utilise uniquement des cœurs de performance. Ces 12 cœurs fonctionnent à 3,8 GHz. Un mode Turbo Boost peut cependant pousser un ou deux ensembles de cores jusqu’à 4,3 GHz si nécessaire. Le processeur Oryon possède un cache de 42 Mo et peut supporter jusqu’à 64 Go de RAM LPDDR5X sur 8 canaux, avec une bande passante de 130 Go/s.

Côté GPU, Qualcomm fait le choix d’un modèle Adreno capable de produire une puissance de 4,6 Téraflops, ce qui dépasse la Xbox Series S. Ce dernier gère le HDR10 et permet l’affichage en 4K avec une fréquence de rafraîchissement jusqu’à 120 Hz. Tout comme l’Apple M3, le Snapdragon X Elite sera en mesure de décoder et d’encoder en AV1. Malgré des spécifications graphiques alléchantes, Qualcomm a bien spécifié que le gaming n’est pas sa priorité.

En fait, c’est plutôt sur l’IA que la marque veut jouer. Elle semble vouloir frapper fort avec son NPU Hexagon, doté d’une puissance de 45 TOPS, avec des pics possibles jusqu’à 75 TOPS. Il serait ainsi capable de faire tourner des modèles comme Llama 2 à 13 milliards de paramètres en local. Un agent conversationnel pourrait alors écrire jusqu’à 30 mots par secondes (contre 5 en moyenne pour un humain). L’ajout d’un NPU susceptible de travailler en local est un atout indéniable, que ce soit en termes de performances énergétiques que de respect de la vie privée.

Performances : comment se débrouille le Snapdragon X Elite ?

Performances CPU Snapdragon X Elite
© Qualcomm

Destiné à redorer le blason de Windows on ARM, le processeur de Qualcomm se doit d’affronter une concurrence féroce. Les résultats des benchmarks présentés par la société américaine se veulent rassurants.

Pour son galop de présentation, le processeur X Elite a été présenté sur deux configurations différentes :

  • Ordinateur A : TDP 80 W – Écran 3 840 x 2 160 px de 15,6 pouces – 64 Go de mémoire vive
  • Ordinateur B : TDP 23 W – Écran 2 880 × 1 800 px de 14 pouces – 64 Go de mémoire vive

Partant de ces deux configurations, Qualcomm a annoncé les scores suivants sur plusieurs benchmarks :

ConfigurationCinebench Single ThreadingCinebench Multi ThreadingGeekBench Single ThreadingGeekBench Multi Threading
Configuration A1321220294015130
Configuration B122950278014000

Le Snapdragon X Elite surclasse donc l’Apple M2 ainsi que l’Intel Core i7-13800H et le Ryzen 9 7940HS. Il s’agit là des plateformes utilisées par Qualcomm pour comparer son X Elite. Ces données sont néanmoins à prendre avec des pincettes. Les machines présentées sont optimisées à fond par Qualcomm et tournent à plein rendement, avec 64 Go de RAM. Les configurations commerciales seront clairement moins bien loties.

Performances CPU Snapdragon X Elite
© Qualcomm

Apple, qui a déjà lancé son SoC M3 dans la nature, surclasse le Snapdragon X Elite, en particulier avec ses versions M3 Pro et M3 Max. Quant à la puce M3 Ultra, pas encore officielle, nul doute qu’elle visera bien plus haut. Prévu pour une sortie officielle en milieu d’année 2024, le X Elite pourrait donc être surclassé par la concurrence lors de son déploiement… Il n’en reste pas moins que ce CPU pour Windows reste l’un des plus prometteurs de ces dernières années. Il semble à même de faire oublier l’échec des séries 8CX.

Quels sont les avantages et inconvénients du Snapdragon X Elite ?

Totalement tourné vers la puissance avec ses 12 cœurs, le Snapdragon X Elite pourrait profiter à Windows 12. Microsoft semble en effet décidé à suivre les pas d’Apple en équipant un maximum de portables d’une puce ARM, optimisée pour Windows on ARM.

Le X Elite pourrait donc bien être le processeur idéal pour cette tâche. Performant et peu gourmand, il semble intéresser plusieurs constructeurs. Parmi eux, on retrouve de grands noms comme Lenovo, Asus, Acer, Dell ou encore Samsung. Microsoft est bien entendu de la partie. Il ne serait pas étonnant de voir apparaître une nouvelle Surface Pro X, la firme de Redmond ayant déjà profité des SoC Qualcomm par le passé.

Snapdragon X Elite
© Qualcomm

Outre une bonne dose de performance, le X Elite pourrait marquer l’entrée dans l’ère de l’IA sur portable et smartphone. Son NPU Hexagon paraît très prometteur. Reste à voir si les constructeurs sauront en tirer parti.

Du côté des inconvénients, on retrouve le classique manque de compatibilité entre ARM et les logiciels x86. Un problème dont sont conscientes les équipes de Microsoft, qui indiquent travailler d’arrache-pied pour rendre Windows on ARM plus performant sur ce point.

La partie GPU pourrait aussi décevoir un public amateur de gaming sur PC portable. Qualcomm ne souhaite pas se concentrer sur ce type d’activité pour cette première génération de X Elite. Quant au traitement des images et vidéos, Apple pourrait bien garder son hégémonie dans ce domaine, sa plateforme M3 étant très efficace pour la retouche de lourds fichiers.

Le futur de la mobilité se fera-t-il sous ARM ?

En concevant son propre design sous ARM, Apple a relancé un marché qui semblait battre de l’aile. Les prochains mois seront décisifs pour Qualcomm, qui aura la lourde de tâche de démontrer que oui, il est possible de profiter d’ARM sur PC portable et pas seulement sur smartphone.

Avec leur faible consommation énergétique et leurs performances plus qu’intéressantes, les SoC ARM tels que le X Elite semblent prometteurs. Le support de l’IA par ce dernier pourrait aussi marquer un tournant dans notre façon d’utiliser nos ordinateurs portables.

Image 1 : Snapdragon X Elite : spécifications, performances, défauts et points forts, découvrez le nouveau SoC de Qualcomm
© Qualcomm

Il est cependant trop tôt pour dire que c’est bientôt la fin d’AMD et Intel. N’oublions pas que les processeurs StriX Point et Meteor Lake arriveront prochainement, eux aussi porteurs de belles promesses. Les deux géants ont encore de beaux jours devant eux, du moins tant que l’architecture ARM ne recevra pas plus d’attention de la part des constructeurs d’ordinateurs.

Les précédents échecs de Qualcomm et Microsoft en la matière nous laissent donc prudents. 2024 détiendra toutes les réponses aux questions que chacun se pose.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !