AMD FirePro W9100 : que vaut Hawaï côté pro ?

OpenCL : calcul généraliste, cryptographie et bande passante

Performances des shaders : FP32 et FP64

Nous entamons les hostilités avec le test d'OpenCL, qui devrait nous permettre de déterminer le plafond théorique en calcul généraliste simple et double précision (32 et 64 bits respectivement).

Bien que ce benchmark soit synthétique (de même que le test de cryptographie), il illustre bien le manque d'implication de Nvidia dans OpenCL.

Bien entendu, Nvidia propose sa propre API, CUDA, et il y des tonnes d'applications qui la prennent en charge. Cependant, les éditeurs ont de moins en moins envie de devoir gérer deux langages différent et OpenCL gagne de plus en plus de terrain, au point que même les adeptes traditionnels de CUDA, tels qu'Adobe, commencent à l'adopter.

Folding@Home

Nous avons lancé le benchmark Folding@Home sur la W9100 bien qu'il y ait peu de chances pour qu'une carte à plus de 3000 € soit utilisée pour étudier le repliement des protéines.

Bande passante mémoire

En matière de bande passante mémoire, Nvidia fait presque aussi bien que la dernière carte d'AMD en OpenCL, malgré une prise en charge plutôt boiteuse de cette API. Sous DirectX, par contre, l'architecture Kepler du GK110 dépasse la FirePro W9100 de 50 %.

Il sera utile de garder ces benchmarks synthétiques à l'esprit lorsque nous analyserons les tests applicatifs : ils permettent de déchiffrer les résultats observés en situation réelle, qui sont également influencés par les autres sous-systèmes de la machine.

Pour l'instant, nous devons toutefois nous demander si la stratégie de Nvidia, qui consiste à privilégier CUDA au détriment d'OpenCL, est bien la bonne ; seul l'avenir nous le dira.

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire