Guide d'achat : les meilleurs portables gamer de la rentrée !

Pour cette mise à jour, nous avons sélectionné de nouveaux portables gaming à tous les prix, avec des nouvelles configurations au goût du jour, notamment pour intégrer les dernières GeForce GTX mobiles. Nous avons aussi adapté notre partie guide aux nouvelles technologies du moment.

Avant de commencer à vous expliquer ce que doit être un ordinateur portable pour joueur, quelques mots, sur ce que vous ne trouverez pas dans ce guide, et pourquoi. Premier point : vous ne trouverez pas ici de machines estampillées Carrefour, Materiel.net, ou LDLC. Pas parce qu’elles ne sont pas dignes d’intérêt, mais tout simplement en raison de la méthode avec laquelle nous avons mené ce dossier. Nos choix se sont en effet basés autant sur notre expérience personnelle, que sur les nombreux tests de nos confrères français et américains. Et d’un côté comme de l’autre, les retours d’expérience, chiffrés ou non, sur ce type de produits sont quasi-inexistants. En revanche, nous avons pu étudier une large gamme d’autres PC portables, parmi les catalogues Gigabyte, Asus, Lenovo, Alienware, HP, Acer et MSI (en gros, un peu plus de 90 références).

Et puisque l’on parle de marques, certains d’entre vous regretteront sans doute l’absence totale d’AMD dans le tableau ci-dessus, ainsi que dans les paragraphes qui vont suivre. Cette fois, c’est moins le manque d’articles de référence qui nous aura fait défaut, que le manque de référence tout court. AMD a peu innové dans le domaine du jeu PC nomade ces derniers mois / années, et les machines embarquant ses composants ont de fait presque complétement disparu du marché. Reste donc à espérer que les futurs APU Ryzen et GPU Vega mobiles permettront au constructeur de revenir dans la partie. Ces points étant maintenant acquis, entrons dans le vif du sujet, à savoir, ce qu’il va être important de prendre en compte dans le choix d’un ordinateur portable gaming.

La préhistoire

Certains d’entre vous n’ont peut-être pas connu cette époque, mais vers la fin des années 90, lorsque votre serviteur a commencé à vouloir conjuguer sa passion pour le jeu vidéo avec les naturelles envies de mobilité que lui imposait son jeune âge, il a rapidement compris que la passion et l’envie ne lui suffiraient pas.

Il devait aussi avoir à sa disposition quelques kilos de muscles bien entraînés, et plusieurs mètres de rallonge électrique. Car à cette époque, le joueur nomade n’avait qu’une solution s’il souhaitait profiter de ses jeux en dehors de son foyer : prendre sa tour de bureau sous le bras et prier pour qu’aucun incident fâcheux ne vienne perturber son voyage jusqu’à son lieu de LAN

Le Moyen Age

Ce n’est que quelques années plus tard, les progrès de la technologie aidant, que les premiers chipsets graphiques performants sont arrivés, et que votre serviteur a alors pu goûter aux joies hebdomadaires des soirées Urban Terror ou Quake 3, armé d’un simple transportable… Oui, transportable.

Un sobriquet qui rappelait à tous que si la puissance 3D des machines nomades avait certes progressé, ces dernières n’en restaient pas moins désespérément dépendantes d’une autonomie famélique, et d’un encombrement non négligeable. Quant à leur prix, autant vous dire que votre serviteur a cessé d’avoir des organes en double depuis longtemps.

De nos jours

Si nous avions pu naître ne serait-ce que 20 ans plus tard… Aujourd’hui, jeux PC et mobilité sont accessibles pour un peu moins d’un millier d’euros via des machines design, plus ou moins puissantes, reliées en permanence à internet par des technologies sans fil, et avec une autonomie qui ne cesse de s’améliorer grâce à des systèmes comme Optimus ou Battery Boost.

En fait, ce mode de consommation vidéoludique s’est tellement développé que l’amateur n’a guère plus qu’un seul problème à résoudre : celui du choix. Asus, Lenovo, Alienware, HP, Acer ou MSI, tous proposent aujourd’hui de larges gammes de portables gaming, et ce marché est devenu aussi compliqué à défricher qu’un carré de jungle en Amazonie. A titre d’exemple, MSI propose à lui seul près de 40 références différentes, sur les 4 enseignes que nous avons passés en revue (Materiel.net, Grosbill.com, Rue du Commerce, et LDLC.com). Rassurez-vous toutefois. Vous guider à travers les différentes caractéristiques d’un PC portable pour joueur, vous aider à y voir plus clair dans cet enfer où les produits à 3000 € côtoient ceux à 900, c’est tout l’enjeu de ce guide que nous espérons exhaustif et que nous nous apprêtons à dérouler devant vous.

Consultez également nos autres guides d'achats orientés jeux :

A partir de là, vous avez deux solutions. Si vous voulez une réponse simple, rapide, et efficace à la question "Quel ordinateur portable dois-je acheter pour profiter des jeux les plus récents ?", les tableaux des deux pages suivantes vous indiqueront, par catégorie de prix et de taille d’écran, LE produit qui vous conviendra la mieux.

En revanche, si vous êtes du genre curieux, ou si vous préférez vous faire votre propre idée sur la machine qu’il vous faut à l’aide de quelques éléments clés, un guide pointu vous attend dans les pages suivantes, qui vous détaillera le pourquoi du comment nous en sommes arrivés à choisir tel produit plutôt que tel autre. En tout cas, quel que soit votre désir d’implication intellectuelle, que votre lecture soit bonne !

Posez une question dans la catégorie Les news : vos réactions du forum
Cette page n'accepte plus de commentaires
Soyez le premier à commenter
Commenter depuis le forum
    Votre commentaire