2022, une année noire pour le marché des GPU dédiés

Les données du JPR sont formelles : jamais aussi peu de GPU dédiés n’ont été vendus depuis au moins 2005. Les ventes d’AMD comme celles de NVIDIA se sont effondrées. En matière de parts de marché en revanche, NVIDIA n’a jamais autant écrasé son concurrent.

Le rapport du Jon Peddie Research publié il y a un peu plus d’un mois dressait un bilan peu reluisant pour le marché des GPU au troisième trimestre : les ventes de GPU ont subi leur plus forte baisse trimestrielle depuis 2009 (d’environ 10 %). À l’occasion de la publication du rapport annuel de la société – un document de 319 pages – nous avons quelques données et graphiques supplémentaires qui illustrent bien la situation actuelle.

Image 1 : 2022, une année noire pour le marché des GPU dédiés
© JPR / Tom’s Hardware US

Depuis le début d’année, la demande de cartes graphiques dédiées desktop ne cesse de diminuer : plus de 13 millions de GPU dédiés ont été vendus au premier trimestre, moins de 7 millions au troisième. Un niveau aussi faible n’avait jamais été atteint dans l’histoire des relevés du JPR, lesquels remontent au troisième trimestre 2005.

En incluant les cartes graphiques dédiées mobiles, la quantité de GPU livrés au troisième trimestre s’élève à 14 millions d’unités environ. Quand aux GPU intégrés, ils ont totalisé 61,5 millions d’unités au troisième trimestre 2022.

NVIDIA de plus en plus hégémonique

En volume, la diminution des ventes de ces derniers mois n’épargne ni AMD ni NVIDIA. Cependant, en parts de marché, cette érosion profite à NVIDIA : avec 86 % de parts de marché, l’entreprise n’a jamais été aussi hégémonique sur le marché des cartes graphiques dédiées.

Globalement, l’écart entre AMD et NVIDIA n’a eu de cesse de se creuser depuis les années 2010. À l’époque, les cartes dédiées des rouges représentaient 44,5 % du marché, celles des verts, 54,3 %. C’est désormais du 86-10 à l’avantage de NVIDIA. Le retour d’Intel sur le marché des GPU dédiés pourrait rééquilibrer les choses ou, au contraire, être fatal à AMD.

Image 2 : 2022, une année noire pour le marché des GPU dédiés
© JPR / Tom’s Hardware US

Image 3 : 2022, une année noire pour le marché des GPU dédiés
© JPR / Tom’s Hardware US

Alors que beaucoup de joueurs attendaient l’arrivée des cartes graphiques de nouvelle génération (RDNA 3 et Ada Lovelace) pour acheter un GPU, les prix pratiqués par AMD et NVIDIA rendent ces derniers inaccessibles à bon nombre de portefeuilles. De fait, les différentes offres promotionnelles et la stratégie de communication des deux sociétés laissent plutôt penser qu’elles privilégient l’écoulement des stocks de Radeon RX 6000 et GeForce RTX 3000 pour le moment. Nous devrions toutefois voir débarquer des Radeon RX 7000 et GeForce RTX 4000 moins onéreuses que les GeForce RTX 4090 / RTX 4080 et Radeon RX 7900 XTX / XT dans le courant de l’année 2023. Pour l’instant, AMD comme NVIDIA n’ont pas dévoilé la suite du programme ; les deux entreprises le feront certainement dans quelques jours, à l’occasion du CES 2023.

Sources : JPR, Tom’s Hardware US

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !