Accueil » Actualité » Affaire Bulldozer : AMD va payer 35 dollars par CPU à chaque plaignant

Affaire Bulldozer : AMD va payer 35 dollars par CPU à chaque plaignant

12 millions au total !

Image 1 : Affaire Bulldozer : AMD va payer 35 dollars par CPU à chaque plaignant

En 2015, Tony Dickey trainait AMD devant les tribunaux pour fausses déclaration sur le nombre de cœurs de ses processeurs FX Bulldozer. L’affaire semble arriver à son terme. AMD serait prêt à payer 12,1 millions de dollars aux acheteurs, soit environ 35 dollars par puce vendue à chacun des clients ayant pris part à la plainte collective.

À lire aussi : Google devrait échapper au « Wi-Spy » pratiquement indemne

Quatre modules avec deux cœurs font-ils un processeur huit cœurs ?

Remontons tout d’abord aux origines de l’histoire. À l’époque, un certain Tony Dickey accuse AMD de faux marketing au sujet de ces processeurs FX Bulldozer à huit cœurs. L’individu soutient que dans leur structure physique, ces puces n’ont en réalité que quatre cœurs. En effet, ces processeurs ne contiennent pas huit cœurs entièrement indépendants, mais quatre modules Bulldozer, chacun composé d’une paire de cœurs. Ainsi, pour Tony Dickey, le fait qu’AMD mentionne huit cœurs relève de la tromperie.

Image 2 : Affaire Bulldozer : AMD va payer 35 dollars par CPU à chaque plaignant
Image 3 : Affaire Bulldozer : AMD va payer 35 dollars par CPU à chaque plaignant

Un avis partagé par d’autres, puisqu’au fil des mois, plusieurs clients ont rejoint le recours collectif intenté par Tony Dickey et géré par le tribunal du District Nord de Californie. Récemment, le jury de douze membres en charge de l’affaire et les avocats ont décidé qu’un règlement de 12,1 millions de dollars représentait une compensation équitable. De leur côté, les plaignants avançaient un chiffre de 60 millions de dollars engagés dans l’acquisition de ces processeurs. Notez que le recours collectif n’implique que les clients ayant acheté un processeur Bulldozer huit cœurs, les autres puces n’étant pas concernées.

Enfin, pour rappel, la plateforme AMD Stoney Ridge a été la dernière à profiter de l’architecture Bulldozer, laquelle a cédé sa place à Zen.