Accueil » Actualité » Alder Lake : Intel va désormais supprimer le support de l’AVX-512 au niveau du silicium

Alder Lake : Intel va désormais supprimer le support de l’AVX-512 au niveau du silicium

Seuls les premiers lots de processeurs Alder Lake resteront aptes à prendre en charge le jeu d’instructions AVX-512.

Ultime rebondissement dans la saga de la prise en charge des instructions AVX-512 par les processeurs Intel Alder Lake : l’entreprise va définitivement supprimer cette possibilité pour les nouvelles révisions de ses processeurs.

Image 1 : Alder Lake : Intel va désormais supprimer le support de l'AVX-512 au niveau du silicium

Remettons rapidement les choses dans leur contexte. Au départ, il n’était pas question de support de l’AVX-512 pour les puces de douzième génération. En cause, leur architecture hybride associant de type de cœurs CPU, les P-cores (Golden Cove) et E-cores (Gracemont). En effet, les deuxièmes ne prennent pas en charge l’AVX-512. Néanmoins, la gamme Alder Lake desktop comprend plusieurs références dotées uniquement de P-cores ; en outre, il est tout à fait possible de désactiver les E-cores sur un processeur hybride. Certains utilisateurs ont ainsi pu activer cette prise en charge sur leur système.

Ces libertés prises par les clients ont toutefois déplu à Intel. En réaction, la société a d’abord opté pour un blocage au niveau logiciel. Intel a déployé des microcodes empêchant l’activation de l’AVX-512 sur les P-cores. Mais certains fabricants, comme MSI, n’ont pas totalement obéi aux injonctions d’Intel et laissé à disposition des firmwares en version bêta permettant toujours un support de l’AVX-512.

RPCS3 : avec un processeur Alder Lake, mieux vaut désactiver les E-cores

Le retrait d’une fonctionnalité

Afin de couper court à cette pagaille, Intel a finalement pris la décision radicale de supprimer la prise en charge au niveau hardware. Nos confrères de Tom’s Hardware US ont d’abord obtenu cette information d’une source anonyme, puis directement d’un porte-parole d’Intel. Ce dernier a déclaré :

« Bien que l’AVX-512 n’ait pas été désactivé au niveau du silicium sur les premiers processeurs Alder Lake, ce sera le cas pour les puces Alder Lake à venir ».

Paul Alcorn ne précise pas à partir de quand cette décision sera appliquée. Le site TechPowerUp rapporte toutefois qu’il y a déjà des lots de processeurs Alder Lake non-K incapables de supporter les instructions AVX-512.

Guide d’achat processeurs : AMD Ryzen ou Intel Core, quel CPU acheter ?