AMD : les 10 raisons du déclin

Image 1 : AMD : les 10 raisons du déclin

Introduction

Vendredi dernier, AMD annonçait une perte d’un demi-milliard de dollars (cf. « AMD dans le rouge : 590 millions de pertes »). C’est une mauvaise nouvelle de plus parmi une longue liste d’évènements qui continuent de plomber la société. AMD a toujours été le David se battant contre le Goliath surnommé Intel et il y a un temps où il réussissait à faire trembler le géant avec des processeurs capables de prendre la couronne des performances. Ce temps est aujourd’hui bien loin. En 2006, l’action se négociait à plus de 40 $. Aujourd’hui, elle est en dessous de la barre symbolique des 10 $. Durant les cinq dernières années, la firme a accrût son chiffre d’affaires de moins 1 milliard de dollars, ce qui représente une stagnation dangereuse de son activité. Les bénéfices sont encore plus alarmants et ne dépassent pas les 500 millions de dollars. En 2008 et 2007, la firme perdait même 2,4 milliards de dollars et 2,8 milliards de dollars respectivement (1,8 milliard d’euros et 2,1 milliards d’euros).

La question que l’on se pose consiste donc à savoir comment AMD a pu tomber de son piédestal aussi violemment. Quelles sont les raisons de son déclin ? Nous avons relevé dix manquements qui expliquent sa chute. Ce n’est pas une analyse exhaustive, mais elle est riche d’enseignements. Selon Valuentum, l’action est sous-évaluée, probablement en raison d’un manque de confiance en son avenir et certains tels qu’Alex Shadunsky recommandent même de l’abandonner. Une chose est certaine : la firme ne peut pas continuer indéfiniment ainsi.