Accueil » Actualité » AMD présente le Ryzen 9 4900H et donne toutes les infos sur les APU Renoir

AMD présente le Ryzen 9 4900H et donne toutes les infos sur les APU Renoir

La documentation technique des APU et des différentes technologies associées, telles que SmartShift.

En début d’année, AMD a dévoilé officiellement ses Ryzen 4000 mobiles. Mais comme pour les Ryzen 3000, l’entreprise avait gardé quelques pièces dans sa manche. En l’occurrence, un Ryzen 9 4900H, sa déclinaison HS qu’on avait entraperçue dans l’Asus Zephyrus G14 il y a quelques jours, et plusieurs autres puces HS. Celles-ci se caractérisent par un TDP de 35 W au lieu de 45 W. Elles se destinent aux ordinateurs portables haut de gamme avec carte graphique dédiée. Le Ryzen 9 4900H embarque 8 cœurs / 16 threads. Sa fréquence Boost est de 4,4 GHz.

Image 1 : AMD présente le Ryzen 9 4900H et donne toutes les infos sur les APU Renoir

AMD a aussi divulgué les améliorations architecturales apportées aux Ryzen 4000. Pour rappel, ceux-ci s’appuient sur une architecture Zen 2. La société a nettement insisté sur sa technologie SmartShift et sur l’autonomie des machines.

Un Ryzen 3950X monolithique coûterait environ 1700 dollars

Ryzen 9 4900H et série HS

Pour en revenir aux Ryzen 9 4900H et aux processeurs HS, nos confrères de Tom’s Hardware US les ont recensés dans un tableau, disponible ci-dessous.

CPUCœurs / ThreadsFréquence (Boost / base)CacheUnités de calcul
Fréquence iGPUTDP
Ryzen 9 4900H8/164,4 / 3,3 GHz12 Mo81750 MHz45W
Ryzen 9 4900HS8/164,3 / 3 GHz12 Mo81750 MHz35W
Ryzen 7 4800H8/164,2 / 2,9 GHz12 Mo71600 MHz45W
Ryzen 7 4800HS8/164,2 / 2,9 GHz12 Mo71600 MHz35W
Ryzen 5 4600H6/124 / 3 GHz11 Mo61500 MHz45W
Ryzen 5 4600HS6/124 / 3 GHz11 Mo61500 MHz35W

APU Renoir

En ce qui concerne les APU Renoir, comme on a pu le voir hier sur un cliché, ils contiennent 9,8 milliards de transistors au total. C’est environ deux fois plus que pour les puces Picasso de la génération précédente. La surface est de 156 mm², soit 25 % de moins que Picasso. L’APU prend place dans un boîtier BGA de 25 x 25 x 1,38 mm. Selon AMD, le SoC consomme 20 % de moins et délivre un rapport performance par watt doublé par rapport à son prédécesseur.

Pour la partie iGPU, l’entreprise conserve le moteur graphique Vega. Elle a cependant apporté plusieurs améliorations architecturales en passant du 12 au 7 nm. Ces changements comprennent une augmentation de 25 % de la fréquence maximale ainsi qu’un débit mémoire jusqu’à 77 % plus élevé grâce à la prise en charge de la mémoire DDR4-3200 et LPDDR4x-4266 via deux contrôleurs. Chacun gère un canal 64 bits pour la DDR4 et deux canaux virtuels 32 bits pour la LPDDR4x. Les quatre canaux LPDDR4x-4266 offrent un débit maximal de 68,3 Go/s, tandis que les deux canaux DDR4-3200 atteignent un débit maximal de 51,2 Go/s. Ainsi, si le nombre d’unités de calcul (UC) passe de 10 à 8, l’augmentation globale des performances est de 59 % par UC sur la base des résultats TimeSpy.

Image 12 : AMD présente le Ryzen 9 4900H et donne toutes les infos sur les APU Renoir

Pour faire face l’augmentation de débit, AMD a doublé la largeur de l’interconnexion Infinity Fabric qui relie les unités des puces entre elles. L’efficacité énergétique de l’interconnexion (mesurée en pj/bit) est 75 % supérieure que celle de Picasso. Tout ceci permet d’obtenir jusqu’à 1,79 TFLOPS en débit FP32 dans une enveloppe thermique de 15 W. Pour la partie logiciel, AMD a mis à jour son moteur multimédia Radeon (Display Controller Next 2). Résultat : 31 % de performances supplémentaires. Les puces Renoir prennent en charge le décodage VP9 8b/10b à 1080p240 ou 4K60, ainsi que l’encodage et le décodage H.264 et H.265.

Efficacité énergétique et SmartShift

L’efficacité énergétique est améliorée grâce à une délimitation plus nette entre les états de veille et de pleine puissance. De quoi limiter les états de puissance intermédiaire qui consomment de l’énergie inutilement. Selon le test de référence PCMark 10 la consommation d’énergie est ainsi réduite de 59 %.

Par ailleurs, AMD met également en avant sa technologie SmartShift. Celle-ci alloue plus de puissance au CPU ou au GPU en fonction de l’utilisation. Concrètement, sur Cinebench, le GPU est souvent inactif. SmartShift alloue ainsi plus d’énergie au CPU. En résulte une augmentation des performances de rendu de 12 % selon les tests d’AMD. À l’inverse, jouer à un jeu vidéo sollicite souvent le GPU plus intensément que le CPU. Sur Division 2, SmartShift octroie jusqu’à 10 % de performances supplémentaires.

Plusieurs diapositives mettent en avant l’autonomie des ordinateurs portables équipés d’APU Renoir. Selon AMD, une machine équipée d’un Ryzen 7 4800U tient plus longtemps qu’une munie d’un Core i7-1065G7 dans certains usages.

Image 34 : AMD présente le Ryzen 9 4900H et donne toutes les infos sur les APU Renoir

Enfin, précisons que le marché des ordinateurs portables représente plus des deux tiers du marché global des processeurs grand public. Autant dire que pour continuer de grappiller du terrain sur Intel, AMD doit séduire avec ses Ryzen 4000.