Accueil » Actualité » AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021

AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021

Quelques premiers détails sur les futures familles d’APU Ryzen, qui succéderont aux imminents Ryzen 4000 “Renoir” pour PC de bureau.

Nous avons déjà évoqué en détail la prochaine gamme des APU Ryzen 4000 Renoir pour ordinateurs de bureau. Rappelons que, dans la veine des puces déjà sorties pour PC portables, ces APU combinent un CPU Zen 2 en 7 nm et un GPU Vega – de quoi alimenter une machine polyvalente, dans un format compact et intégré, sur des cartes mère AM4. Équipées de quatre, six et huit cœurs, ces nouvelles références devraient voir le jour dans les prochaines semaines.

Image 1 : AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021
(c) AMD

APU Ryzen 5000 “Cezanne” pour 2021 : CPU Zen 3 et GPU Vega

AMD travaillant évidemment déjà sur l’architecture Zen 3, on sait que des APU combinant des cœurs issus de cette future génération avec un GPU Vega sont sur des rails. Répondant au nom de code “Cezanne”, cette famille d’APU Ryzen 5000 est prévue pour l’horizon 2021, a priori à l’occasion du Computex 2021 qui devrait se tenir au mois de juin. Quelques nouveaux détails sont apparus ces dernières heures à leur sujet. 

À l’instar des imminents Renoir, les Ryzen 5000 seraient divisés en deux sous-familles : la série H pour les hautes performances, et la série U pour les puces basse consommation. Ces APU seraient évidemment toujours compatibles avec le socket AM4. Mais selon nos confrères de WCCFTech, il semblerait qu’AMD préserve un circuit graphique de génération Vega pour la partie GPU, et non Navi 23 / RDNA 2 comme il était question à l’origine. En réalité, il ne devrait pas s’agir stricto sensu des mêmes unités qui équiperont les APU Renoir, mais d’une version 7nm+ optimisée du GPU Vega. 

Image 2 : AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021
(c) Expreview

APU Ryzen 6000 “Rembrandt” pour 2022 : CPU Zen3+ et GPU RDNA 2

Pour de tels circuits graphiques intégrés, il faudrait donc patienter jusqu’aux APU Ryzen 6000, connus sous le nom de code “Rembrandt”. Ils devraient ainsi embarquer un CPU Zen 3+, une optimisation de l’architecture Zen avec, a priori, un nouveau procédé de fabrication 6 nm par TSMC et un GPU RDNA 2 en lieu et place de Vega. Si les APU Ryzen 5000 accueillent avant tout une nouvelle architecture CPU pour se distinguer de la génération précédente, en maintenant un GPU similaire, la situation devrait donc s’inverser pour les APU Ryzen 6000.

Image 3 : AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021
(c) AMD

Rappelons à ce titre qu’AMD avait évoqué dès le lancement de Zen un calendrier alternant les nouvelles architectures et les optimisations, à l’instar de l’ancienne politique du “tick-tock” chère à Intel. L’architecture Zen+ avait ainsi succédé à Zen, et n’en constituait qu’une simple refonte avant une mise à jour Zen 2 qui inaugurait un système davantage modulaire. Autres nouveautés, les APU Rembrandt devraient supporter la mémoire DDR5 et LPDDR5, mais aussi l’USB 4.0 et PCIe 4.0. Selon toute vraisemblance, ces Ryzen 6000 devraient nécessiter un changement de plate-forme, autour d’un socket AM5 prévu pour 2021 ou, lui aussi, pour 2022.

Image 4 : AMD Ryzen 5000 et Ryzen 6000 : les APU Zen 3 et Vega/RDNA 2 dès 2021
(c) AMD

Dernier point, des rumeurs évoquent une famille de SoC “Van Gogh”, dans la veine de ceux qui devraient équiper la PS5 et la Xbox Series X, pour des plates-formes à très basse consommation. Très peu de détails circulent déjà à leur sujet, mais ils pourraient correspondre à un croisement entre les deux références d’APU que nous venons d’évoquer, en combinant un CPU de génération Zen 2 avec un GPU RDNA 2. On parle de puces avec un TDP de 9 W, pour une disponibilité courant 2021.