Accueil » Test » AOC Q2963PM : le 21:9, une nouvelle façon de travailler

AOC Q2963PM : le 21:9, une nouvelle façon de travailler

2 : Aspect et accessoires 3 : Fonctionnalités 4 : Menu et calibration de l’AOC Q2963PM 5 : Configuration du test 6 : Luminosité et contraste 7 : Echelle de gris et gamma 8 : Couleurs et gamut 9 : Angles de vue et uniformité 10 : Temps de réponse et Input lag 11 : Conclusion

Introduction

L’année dernière, LG a lancé le premier moniteur 21:9, à savoir le LG 29EA93-P (29 pouces). Ce ratio n’est pas vraiment inédit puisque Philips l’a employé sur une gamme de téléviseurs dès 2009 pour l’abandonner trois ans plus tard faute de succès. Grâce à ce format extra large, il est théoriquement possible de regarder des films en plein écran (par opposition au format Letterbox avec bandes noires au bas et au sommet de l’image). Dans le cas des moniteurs, ce sont de nouvelles sensations d’immersion qui sont proposées.

Image 1 : AOC Q2963PM : le 21:9, une nouvelle façon de travailler

La dalle du récent Q2963PM d’AOC est empruntée à celle du constructeur coréen : technologie AH-IPS, définition de 2560×1080 pixels sur une diagonale 29 pouces. L’AH-IPS (Advanced High Performance IPS) est rapidement devenue la variante la plus courante de l’IPS (In-Plane Switching) de par ses qualités : couleurs fidèles, luminosité et forte densité des pixels la rendent idéale pour la plupart des utilisations en informatique et vidéo. IPS oblige, les angles de vue sont excellents. Enfin, le rétroéclairage à LED blanches est positionné en haut et en bas de la dalle.

Bien que l’on dénombre 2560 pixels en largeur, il ne s’agit pas d’une définition QHD étant donné que l’on compte 1080 pixels en hauteur. On parle donc d’un écran full HD extra large. Ce format correspond à celui des écrans de cinéma 2,35:1 (Cinémascope). Comme c’est le cas de l’écran LG, l’avantage est ici de pouvoir regarder des films en plein écran. Comme la plupart des cinéphiles le savent, le ratio 16:9 employée par les moniteurs et TVHD actuels constitue un compromis : s’il existe des programmes tournés sur ce format, la plupart des films le sont en 21:9.

Du côté de l’informatique, la question est de savoir dans quelle mesure un écran de ce genre peut-il être efficace pour la bureautique et pour les jeux. L’avantage théorique (sachant que les films HD sont encodés en 1920×1080 et non pas en 2560×1080) est évident, mais nous avons besoin d’une polyvalence bien plus importante. Le Q2963PM propose donc plusieurs fonctionnalités appréciables pour répondre à ces besoins, comme par exemple l’affichage simultané de plusieurs sources ou encore des connecteurs DisplayPort permettant le chaînage. Bien qu’il faille se contenter de 1080 pixels en hauteur, on arrive tout de même à une densité respectable de 97 ppi (à comparer avec les 108 ppi d’un moniteur 27 pouces QHD). L’AOC Q2963PM propose donc de travailler/s’amuser d’une manière différente.

Image 2 : AOC Q2963PM : le 21:9, une nouvelle façon de travailler

Avec un prix moyen de 490 €, AOC se positionne dans la fourchette basse du marché, en concurrence directe avec le LG 29EA93.

Marque
AOC
Référence
Q2963PM
Prix moyen
490 €
Dalle
AH-IPS
Rétroéclairage
W-LED
Diagonale
29 pouces
Définition max.
2560 x 1080
Ratio
21:9
Temps de réponse  (GTG)
5 ms
Luminosité (cd/m2)
300
Hauts-parleurs
Oui
VGA
1
DVI
1
DisplayPort
1 entrée, 1 sortie
HDMI
1 (compatible MHL)
Prise casque
1
USB

Fréquence de rafraîchissement
60 Hz
Dimensions hors pied
L x H x P
714 x 388 x 214 mm
Epaisseur
22 mm
Garantie
3 ans

Les moniteurs récents étant conçus avec des intentions plus ciblées, nous avons décidé de privilégier les tests produit par produit au lieu de faire comparatifs géants afin d’être aussi exhaustifs que possible pour chacun d’entre eux. Voyons donc comment se traduisent les promesses du Q2963PM.

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Aspect et accessoires
  3. Fonctionnalités
  4. Menu et calibration de l’AOC Q2963PM
  5. Configuration du test
  6. Luminosité et contraste
  7. Echelle de gris et gamma
  8. Couleurs et gamut
  9. Angles de vue et uniformité
  10. Temps de réponse et Input lag
  11. Conclusion