Accueil » Actualité » Huawei travaille encore avec Arm ! Nouveau SoC Kirin 1000 sur Cortex-A77 en vue

Huawei travaille encore avec Arm ! Nouveau SoC Kirin 1000 sur Cortex-A77 en vue

Surprise ! Les relations entre Arm et Huawei semblent intactes, et un nouveau processeur pour smartphone serait d’ailleurs en préparation.

Gros revirement de politique entre Arm et Huawei ! Après avoir affirmé officiellement l’arrêt des relations avec Huawei pour se conformer aux restrictions américaines en mai dernier, Arm explique aujourd’hui n’avoir jamais stoppé sa collaboration, réaffirmant sa volonté de travailler avec le géant chinois.

Image 1 : Huawei travaille encore avec Arm ! Nouveau SoC Kirin 1000 sur Cortex-A77 en vue

Le journal EETimes relate une rencontre entre les représentants de Arm, Arm China et Huawei à Shenzhen. Ces derniers ont tenu à diffuser une photo de poignées de main pour signifier que la collaboration était toujours en cours. D’ailleurs, le site Huawei Central dévoile en même temps la préparation d’un prochain SoC Kirin 1000 par HiSilicon (filiale processeur de Huawei), toujours sur architecture Arm.

Huawei adopterait le Cortex-A77 gravé en 5 nm par TSMC

Ce Kirin 1000 devrait prendre place dans le prochain smartphone Huawei Mate 40 (toujours privé des services Google, jusqu’à nouvel ordre). Il serait gravé en 5 nm par TSMC, qui compte commencer la production massive de cette finesse de gravure en mars 2020.

L’arrivée du Kirin 1000 serait ainsi prévue pour la seconde moitié de l’année prochaine, avec un nouveau coeur Arm Cortex-A77, annoncé 20 % plus puissant pour une consommation identique. Il n’y a pour l’instant aucune autre information sur ce SoC, qui pourrait aussi renforcer son accélération matérielle pour l’intelligence artificielle, et s’armer d’un GPU encore plus puissant. On ne sait d’ailleurs pas si ce circuit graphique sera un MALI, aussi conçu par Arm.

Ce processeur n’est toutefois qu’une « proto-rumeur » pour l’instant, tout reste à confirmer, en n’oubliant pas que la firme anglaise Arm risque la fureur des autorités américaines… Pour rappel, le Président américain Trump a ciblé Huawei en début d’année dans sa guerre commerciale contre la Chine, interdisant les entreprises américaines de faire commerce avec le géant chinois des télécommunications, avant d’assouplir sa position quelques semaines plus tard.