Intel Atom : le processeur économe

Intel et la diminution de la consommation

La consommation et l’intégration d’un processeur dans un PC portable ou dans le domaine de l’embarqué ont toujours posé des problèmes à Intel, et ce n’est pas la première fois que la société propose des processeurs adaptés à cet usage, mais l’Atom a ceci de radicalement différent qu’il s’agit d’une nouvelle architecture qui a été spécialement créée pour la diminution de la consommation.

Un peu d’histoire : avant le Pentium-M

Dès le 80386, Intel a proposé des versions destinées à l’embarqué pour ses microprocesseurs. Le 80386EX, par exemple, intégrait un chipset dans le CPU et consommait significativement moins que les 386 classiques. De même, des versions basse consommation des 486, des Pentium et des Pentium II (le Dixon et ses 256 Ko de cache intégrés) ont aussi été proposées. Pourtant, dans tous les cas il s’agissait essentiellement d’une architecture proche (ou même identique) de celle utilisée dans la version desktop du processeur. En pratique, ces processeurs étaient efficaces mais la différence entre une version classique et une version pour PC portables restait faible.

Le Pentium-M

Sorti en 2003, le Pentium-M est une révolution : il utilise une architecture différente de celle du Pentium 4 et consomme beaucoup moins tout en étant très performant. Malgré tout, il s’agit d’un processeur dérivé du Pentium III, avec ses défauts, et les améliorations successives du Pentium-M (pour aboutir aux processeurs Core 2) n’ont fait qu’augmenter la consommation. Intel a bien tenté de proposer des processeurs à basse consommation (les A1x0, par exemple) mais il ne s’agit dans l’absolu que de versions ralenties des Pentium-M.

Atom change tout

Atom est une architecture différente dans le sens ou elle a été pensée pour diminuer la consommation et que le processeur utilise un design qui est totalement nouveau : il ne s’agit pas d’une adaptation d’une architecture précédente. Concrètement, Intel arrive à proposer des processeurs qui consomment très peu : les Atom haut de gamme consomment moins que les versions ULV (généralement très lentes) des architectures classiques.