Counter-Strike 2 : moteur Source 2, nouveautés et jouabilité, tout savoir sur la suite de CS:GO

Après plusieurs mois de test et un léger retard, Counter-Strike 2 fait le bonheur des amateurs de FPS compétitifs depuis le 27 septembre sur PC. Il prend la forme d’une mise à jour du titre précédent, CS:GO, et reste donc totalement gratuit. Ce nouvel opus offre de nombreuses nouveautés et améliorations, dont beaucoup trouvent leur origine dans l’implémentation du plus récent moteur de jeu de Valve, le Source 2.

Sommaire

Counter-Strike 2
© Valve

L’annonce de Counter-Strike 2 remonte à mars dernier ; à l’époque, après d’explicites entrées cs2 et csgo2 dans un pilote NVIDIA renforcées par des indices similaires dans une mise à jour pour DOTA 2, Valve officialisait enfin son titre, lançait la phase de test et promettait une sortie globale avant de la fin l’été. Depuis le 27 septembre, tous les joueurs peuvent goûter aux joies du FPS compétitif. Depuis cette date, le jeu rassemble très souvent plus d’un million de joueurs simultanément.

Ce Counter-Strike 2 est donc sorti onze ans après Counter-Strike Global Offensive, opus paru en août 2012.

Avec cette version, disponible gratuitement, les développeurs de Valve n’ambitionnent pas de révolutionner les codes instaurées par cette franchise culte il y a plus de deux décennies et devenue une référence du FPS (First-personn shooter, ou jeu de de tir à la première personne en bon français) compétitif et de la scène e-sport. Néanmoins, ils font évoluer la formule afin de la rendre plus dynamique et accueillante pour les néophytes.

De fait, selon Valve, avec Counter-Strike 2, la licence « effectue le plus grand bond technique de toute son histoire et garantit de nouvelles fonctionnalités et mises à jour pour les années à venir ».

CS2 wallpaper
© Valve

⚙️ De nouvelles règles et un système de classement amélioré

Pour remettre CS au goût du jour, le premier levier d’action est l’adoption du moteur Source 2. Cette version améliore les visuels mais a aussi une incidence directe sur le gameplay, en particulier grâce à une nouvelle gestion de la fumée.

Le studio promet ainsi une nouvelle physique des matériaux, de l’eau, de la lumière ; plus globalement, une mise à jour et une refonte de toutes les cartes emblématiques du jeu : Nuke, Dust 2, Overpass, Anubis et Ancient, pour ne citer que quelques-unes d’entre-elles.

Par ailleurs, Valve a également décidé de réduire la durée des matchs afin de proposer des affrontements plus courts : CS2 marque le retour à une formule MR12 plutôt que MR15.

Enfin, le système de classement a été entièrement repensé, avec des grades pour chaque map désormais. L’idée est de ne pas décourager les joueurs à essayer des cartes squattées par d’autres depuis des années.

Dans le même style, une récente mise à jour a acté le retour d’un mode de matchmaking pour les joueurs ne se prenant pas la tête. De quoi ratisser large et permettre au plus grand nombre de s’exprimer sur ce titre très attendu.

🔧 De nombreuses améliorations graphiques grâce au moteur Source 2

Comme indiqué ci-dessus, CS2 rime avec Source 2. Cette version du moteur de Valve sert déjà à Half-Life: Alyx et DOTA 2 notamment. Le précédent opus, Counter-Strike: Global Offensive, paru en 2012, utilise le moteur Source 1.

Naturellement, avec Counter-Strike 2, Valve ne change pas la recette qui fait le succès de cette franchise depuis plus de deux décennies. Le nouvel opus reste un FPS compétitif opposant essentiellement deux équipes de cinq joueurs à travers différents modes de jeu. La principale transformation se cantonne donc à l’adoption du moteur Source 2, avec un impact réel non seulement sur les visuels, mais aussi sur la jouabilité.

Dans l’ensemble, le Source 2 offre un nouvel éclairage ainsi qu’un meilleur système de rendu basé sur la physique : les matériaux, les lumières et les reflets sont plus réalistes. Valve promet globalement de meilleurs effets visuels, notamment des impacts de balles « désormais clairement discernables de loin » et de « nouvelles taches de sang directionnelles » ; amélioration aussi pour les effets d’environnement (explosions, flammes, lumières du C4…) ainsi que les effets sonores.

Au moment de l’officialisation de Counter-Strike 2, le studio a mis en avant trois fonctionnalités clefs, illustrées par trois vidéos.

Un meilleur rendu

La première concerne le meilleur rendu des maps du jeu. L’agencement général des cartes ne change pas, mais comme l’écrit le studio, elles profitent du nouvel éclairage du Source 2 et bénéficient en conséquence « d’un système de rendu basé sur la physique », avec des matériaux, lumières et reflets plus réalistes.

Diverses améliorations visuelles n’ayant pas d’incidence directe sur le gameplay sont au menu : textures dans de meilleures définitions, gestion physique de l’eau plus réaliste, avec par exemple des effets d’éclaboussures lorsqu’une arme tombe dans l’eau, ou le changement du son des explosions au contact de l’eau. Vous pouvez avoir un aperçu de ce dernier point dans la courte séquence qui suit, avec l’eau présente sur la map Overpass.

Selon Valve, les nouveaux outils et fonctionnalités de rendu de Source 2 permettent de revoir les cartes « de fond en comble ». Voici quelques comparaisons directes entre Counter-Strike : Global Offensive et Counter-Strike 2.

Nuke :

Nuke Counter-Strike 2
CS2 © Valve

Nuke Counter Strike Global Offensive
CS:GO © Valve

Dust 2 :

Dust 2 Counter-Strike 2
CS2 © Valve

Dust 2 Counter Strike Global Offensive
CS:GO © Valve

Overpass :

Overpass Counter-Strike 2
CS2 © Valve

Overpass Counter Strike Global Offensive
CS:GO © Valve

Ancient :

Ancient Map - Counter Strike 2
CS2 © Valve

Ancient Map - CS:GO
CS:GO © Valve

Une gestion plus poussée de la fumée

Surtout, au-delà des transformations purement esthétiques, le moteur Source 2 a une incidence sur le gameplay. Ainsi, un autre aspect exposé par le studio est la gestion plus poussée de la fumée des grenades fumigènes, lesquelles sont désormais des « objets volumétriques dynamiques qui interagissent avec l’environnement et réagissent à l’éclairage, aux tirs et aux explosions ».

Outre l’aspect visuel, cette gestion impacte la jouabilité de deux façons. Premièrement, « les balles et les grenades explosives peuvent pousser la fumée pendant un court laps de temps pour dégager le champ de vision ou au contraire réduire la visibilité » ; deuxièmement, la fumée subit maintenant une propagation naturelle : elle s’échappe par les portes ouvertes et les fenêtres cassées, monte et descend les escaliers, se propage dans les longs couloirs et se mélange à d’autres fumées.

Des changements au niveau du tickrate

Enfin, un autre changement majeur a trait au tickrate (le nombre d’actualisations du serveur par seconde). Le studio indique qu’il n’a plus d’influence sur les déplacements, les tirs ou les lancers de grenades. Valve explique que pour les précédents opus de Counter-Strike, le serveur utilise des intervalles de temps discret (« ticks ») pour récupérer l’état de la partie. Grâce à la mise à jour de l’architecture permise par Counter-Strike 2, et le recours aux « subticks », le serveur connait maintenant le moment exact d’un déplacement, d’un tir ou d’un lancer de grenade.

📅 Depuis quand Counter-Strike 2 est-il disponible et comment y jouer ?

Après une phase de test longue de plusieurs mois, Valve a annoncé le déploiement de Counter-Strike 2 pour le 28 septembre, en exclusivité sur PC ! Ainsi, pour retrouver l’ensemble des nouveautés et améliorations évoquées plus haut, il vous suffira de vous rendre dans votre bibliothèque Steam et de mettre à jour Counter-Strike: Global Offensive… de manière totalement gratuite ! Si vous ne l’avez pas encore dans votre escarcelle, vous n’aurez qu’à le télécharger et en profitez pleinement !

Notez que “PC” ne signifie pas macOS. En effet, le jeu de Valve ne débarquera pas sur cette plateforme. La faute au manque de popularité de l’opus CS:GO. Près d’1% des joueurs seulement s’en servaient en effet sur macOS. Valve ne délaisse toutefois pas totalement les joueurs sur ce système. Un remboursement du Prime Status Upgrade pourra survenir sous conditions.

🖥️ CS 2 nécessite-t-il une grosse config ?

Au sujet des configurations minimale et recommandée, Valve est longtemps resté assez discret. À présent, nous en savons un petit peu plus concernant le matériel qu’il vous faudra posséder pour passer de bonnes heures sur Counter-Strike 2.

Configuration minimale :

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Processeur : Intel Core i5-7500 ou AMD Ryzen 5 1600
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce GTX 1060 ou AMD Radeon RX 580
  • Mémoire : 8 Go de RAM
  • Stockage : 50 Go d’espace libre

Configuration recommandée :

  • Système d’exploitation : Windows 10
  • Processeur : Intel Core i7-9700K ou AMD Ryzen 7 2700X
  • Carte graphique : NVIDIA GeForce RTX 2070 ou AMD Radeon RX 5700XT
  • Mémoire : 16 Go de RAM
  • Stockage : 50 Go d’espace libre

Exclusivement jouable sur PC, Counter-Strike 2 bénéficie de certaines technologies phares de NVIDIA et d’AMD. N’espérez pas de Ray Tracing ou de DLSS : le titre compétitif se focalise sur les fonctionnalités de réduction de la latence, à savoir le NVIDIA Reflex et l’AMD Anti-Lag.

Malheureusement, l’Anti-Lag+, version la plus élaborée déployée sur le jeu de Valve le 12 octobre, cause des bannissements VAC. AMD a été contrainte de la retirer de ses pilotes graphiques, et le studio de procéder à l’amnistie des joueurs innocents, lesquels étaient simplement coupables d’avoir une Radeon RX 7000 avec des pilotes à jour… Pour le moment, nous ne savons pas quand la techno d’AMD fera son retour dans le FPS de compétitif phare de Steam.

💲 Combien coûte Counter-Strike 2 ?

Bonne nouvelle, vous n’avez pas à payer pour jouer à Counter-Strike 2. En effet, cet opus est disponible sous forme de mise à jour gratuite de CS:GO. Or, ce dernier est free-to-play depuis fin 2018 ; autrement dit, vous pouvez jouer gratuitement à Counter-Strike 2 !

D’autre part, sachez que tout votre inventaire CS:GO sera transposé dans Counter-Strike 2. Vous conserverez tous les items que vous avez collectés au fil des années.

Cette persistance vaut également pour les pénalités compétitives : celles reçues dans dans CS:GO s’appliquent à Counter-Strike 2, et vice versa. Enfin, les comptes avec un bannissement VAC ou en jeu dans CS:GO ne peuvent pas non plus jouer à Counter-Strike 2 sur les serveurs sécurisés par VAC.

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !