Accueil » Actualité » Disques durs : les modèles les moins fiables selon Backblaze

Disques durs : les modèles les moins fiables selon Backblaze

Nous avons déjà parlé des statistiques de Backblaze, une société spécialisée dans le stockage dans le cloud. La société dispose en effet d’énormément de disques durs (un peu plus de 27 000) et peut donc donner des statistiques sur la fiabilité qui sont intéressantes à analyser. Attention tout de même à une chose : il s’agit de disques durs utilisés pour du stockage de masse, dans un environnement assez particulier et très différent de celui d’une machine classique, comme celle que vous utilisez.

Image 1 : Disques durs : les modèles les moins fiables selon BackblazeUn pod Backblaze

Seagate et Hitachi très représentés

Première chose, Backblaze utilise surtout des disques durs Hitachi et des disques durs Seagate : pas loin de 13 000 modèles des deux marques, alors que Western Digital, Samsung ou Toshiba sont très peu représentés, ce qui est d’ailleurs assez logique pour Toshiba : la société se limite depuis quelques années aux disques durs 2,5 pouces et son retour dans le monde des 3,5 pouces est assez récent.

Deuxième chose, certains disques durs pourtant très utilisés dans le monde grand public ne font pas partie de l’échantillon. Il s’agit des disques durs WD Green de 3 To et des Seagate LP de 2 To. Visiblement, les disques durs se mettent en veille très rapidement en parquant les têtes, et dans un environnement de type cloud, c’est gênant : les vibrations augmentent énormément dans les pods de Backblaze car les disques durs passent très rapidement d’un mode « économie d’énergie » à un mode plus classique, ce qui induit des erreurs.

Sur les disques durs Seagate, ils ont un taux de panne annuel de 23 % environ, mais qui est faussé par un modèle précis. En effet, un Seagate Barracuda Green de 1,5 To a un taux de panne annuel de 120 %, mais il s’agit de modèles issus du SAV qui sont des modèles reconditionnés, et donc pas forcément neufs. Sans ce modèle précis, on tombe à 9 %. Sur les disques durs Hitachi, ils ont 1,1 % de taux de panne annuel et il est de 2,2 % sur les disques durs de Western Digital.

Un modèle précis, chez Seagate, est visiblement peu fiable dans le temps : le Barracuda 7200 de 1,5 To, avec 25 % de disques durs qui flanchent. Dans les autres cas, on est en dessous de 10 %, en prenant en compte le fait que l’environnement de travail de Backblaze est assez particulier.

Pour Backblaze, les deux modèles à conseiller actuellement pour du stockage de masse (par exemple dans un NAS, à une échelle plus petite) sont le Seagate Desktop HDD.15 de 4 To et le WD RED de 3 To.

Nous vous rappelons que nous mettons à jour régulièrement deux dossiers sur les disques durs : le premier sur les disques durs grand public (avec 119 références), le second sur les disques durs à usage professionnel, avec 74 références.