Accueil » Test » GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Inaugurant l’architecture Ampere du côté des GeForce, la RTX 3080 promet des performances survitaminées, notamment en ray-tracing et en 4K. Qu’en est-il en pratique ? Réponse dans notre test !

C’est peu dire que la GeForce RTX 3080 était attendue. Près de deux ans jour pour jour après la génération Turing, elle inaugure l’architecture Ampere pour le grand public avec deux promesses fondamentales : concrétiser définitivement le jeu 4K et accentuer encore d’un ou deux crans le rendu en ray-tracing. Dans le contexte actuel des imminentes consoles next-gen qui s’en targuent et de la sortie de certains blockbusters susceptibles d’en faire un sérieux usage (vous avez dit Cyberpunk 2077 ?), tout le monde avait hâte de passer de telles caractéristiques à la loupe.

Nous vous renvoyons à notre dossier complet sur l’architecture Ampere pour de plus amples détails sur les changements apportés. Retenez qu’en substance, le nouveau GPU apporte une meilleure finesse de gravure (8 nm en lieu et place des 12 nm des RTX 20), avec un plus grand nombre de transistors, une taille de die revue à la baisse et des puces comprenant davantage de GPC, SM et CUDA Core. Du côté de la mémoire, on adopte la GDDR6X sur la GeForce RTX 3080 qui nous intéresse aujourd’hui, avec une quantité de VRAM jusqu’alors inexplorée.

Image 1 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Crédit : Galaxie Media – Tom’s Hardware – Igor’s Lab

Les caractéristiques de la GeForce RTX 3080

S’articulant autour du GPU GA102-200, la GeForce RTX 3080 Founders Edition qui passe aujourd’hui entre les mains de notre labo présente des caractéristiques survitaminées. Sa puce se voit ainsi cadencée à 1440 MHz, avec une fréquence Boost à 1720 MHz. Elle embarque 8704 CUDA Cores, 272 Tensor Cores et 68 RT Cores, avec la promesse de cracher 29,8 TFLOPS de performances en FP32, pour un TDP de 320 Watts. La plus performante carte de génération Turing, la GeForce RTX 2080 Ti, se contentait elle de 13,5 TFLOPS à titre de comparaison.

Du côté de la mémoire, la GeForce RTX 3080 embarque 10 Go de GDDR6X à 19 Gbps, sur un bus de 320-bits. La bande passante mémoire tutoie ainsi les 760 Go/s, contre 616 Go/s pour la GeForce RTX 2080 Ti qui va nous servir de mètre-étalon tout au long de ce test. Ce n’était pourtant pas cet auguste prédécesseur de la génération Turing qui était visé, sur le papier : rappelons qu’en termes de tarif, la GeForce RTX 3080 est proposée à 719 € alors que la RTX 2080 Ti se voit échangée entre 1149 et 1299 € dans ses éditions custom (en rupture de stock, la Founders Edition équivalente s’échangeait à 1259 €). 719 euros, c’est le tarif exact de la RTX 2080 Super “de base”, auquel nous allons également confronter la dernière-née de Nvidia.

Cöté connectique, la GeForce RTX 3080 Founders Edition propose le fameux connecteur d’alimentation 12 broches (en lieu et place des deux connecteurs de 8 broches que l’on va retrouver sur la plupart des modèles custom). Pivoté à 45 degrés, il se trouve aux deux-tiers du PCB de la carte, environ, ce qui ne sera pas d’une commodité extrême pour certains boîtiers ni pour arranger un cable-management au-delà de tout reproche. Nvidia livre évidemment dans la boîte un adaptateur pour faciliter le branchement avec l’ensemble des blocs d’alimentation du marché. On peut imaginer que la plupart des constructeurs, notamment ceux de modèles modulaires, vont rapidement intégrer cette nouvelle connectique et la proposer en standard. Certains d’entre eux proposent d’ailleurs à leurs clients d’en faire la demande, en particulier pour les modèles les plus luxueux. Une mise en garde : rappelons que la GeForce RTX 3080 exige actuellement un bloc d’alimentation de 750 W au minimum

Côté encombrement, la GeForce RTX 3080 FE s’inscrit dans les grands standards du marché. Elle mesure 285 x 112 mm, et occupe deux slots PCI pour être installée. Nvidia recommande un espace minimal de 313 mm de long et de 138 mm de large dans le boîtier pour offrir un espace confortable. Ce modèle Founders Edition présente quatre sorties vidéo, à l’arrière : un connecteur HDMI 2.1 (pour de la 8K à 120 Hz, avec une bande passante de 48 Gbps), et trois sorties DisplayPort 1.4a.

Notre plate-forme de test

Nouvelle génération de cartes oblige, nous avons voulu tester la GeForce RTX 3080 Founders Edition (et évidemment tous les modèles concurrents auxquels nous la comparons) dans une configuration de top niveau. Notre plate-forme de test s’articule ainsi autour d’un processeur AMD Ryzen 9 3900XT, associé à une carte mère MSI MEG X570 Godlike, avec deux barrettes de 16 Go de mémoire DDR4-3600 G-Skill TridentZ Neo (CL16-16-16-36 1T) et un SSD de 2 To Gigabyte Aorus NVMe PCIe Gen4. Côté alimentation, notre choix s’est porté sur un bloc Seasonic Prime Titanium de 1300 watts, dans un boîtier Raijintrek Paean. Et au niveau du refroidissement, nous avons opté pour du watercooling avec un waterblock Alphacool Eisblock XPX Pro côté CPU et Alphacool Eiswolf pour le GPU. Et pour la pâte thermique, nous avons porté notre dévolu sur l’excellente Thermal Grizzly Kryonaut.

Du côté du panel des cartes concurrentes retenues, nous avons essentiellement souhaité comparer la GeForce RTX 3080 Founders Edition à la génération RTX 20 (2080 Ti, 2080 Super, 2070 Super, 2060 Super) et aux concurrentes de l’écurie rouge de génération équivalente, avec les AMD Radeon RX 5700XT, RX 5700 et RX 5600XT, ainsi que la Radeon VII.

Pour mesurer les performances de l’ensemble de ces cartes, nous avons retenu 9 jeux : un en DirectX 11, cinq en DirectX 12 et trois reposant sur l’API Vulkan, à la fois en Full HD, WQHD et UHD, avec différents réglages graphiques. Nous avons également confronté la GeForce RTX 3080 à plusieurs applications professionnelles, dont Autodesk 2013, Maya 2017, Creo 3 et 4, 3ds Max 2016, LightRoom Classic 2020, Da Vinci 16.2.7, ou encore Blender RTX 2.81 – sur ce type de tests, nous avons ajouté plusieurs cartes graphiques orientées pro, en particulier les Quadro RTX 6000 et 5000. Nous avons enfin testé la dernière carte de Nvidia sur plusieurs titres spécifiquement orientés ray-tracing, comme Shadow of the Tomb Raider et Wolfenstein: Youngblood (DLSS), ainsi que Metro Exodus (RTX). 

Les performances en Full HD (1920 x 1080 pixels)

Si, évidemment, la GeForce RTX 3080 ambitionne en premier lieu de révolutionner le jeu WQHD, voire 4K, bardé d’effets de ray-tracing calculés en temps réel, nous commençons par tester la nouvelle génération Ampere de Nvidia en Full HD (1920 x 1080 pixels). Malgré ses performances, elle pourrait en effet être limitée par le Ryzen 9 3900XT, en particulier dans les titres mal multithreadés ou assujettis à une pure borne CPU Limited. Nos résultats correspondent ici à des jeux poussés dans leurs réglages maximum, sauf exception.

Assassin’s Creed Odyssey, Far Cry New Dawn et Ghost Recon Breakpoint

En Full HD et dans des réglage Extreme, Assassin’s Creed Odyssey (DirectX 12) offre 24% de performances en plus avec la GeForce RTX 3080 qu’avec la RT 2080 Ti, la tête de gondole de la génération précédente. C’est également la seule carte de notre panel à dépasser franchement les 60 images par seconde dans l’ensemble de nos tests, quelles que soient ses concurrentes. La plus véloce carte d’AMD, dans ce test, la Radeon RX 5700 XT, est à 40% derrière.

Image 2 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

On retrouve rigoureusement les mêmes résultats avec Ghost Recon Breakpoint, dans cette définition, un titre qui exploite ici l’API Vulkan ce qui permet d’explorer un autre pan du marché. La GeForce RTX 3080 Founders Edition est ici 18% supérieure à la GeForce RTX 2080 Ti et jusqu’à 24% supérieure à la RTX 2080 Super proposée rigoureusement au même prix (719 €). Du côté de la plus véloce offre d’AMD, la RTX 3080 est 38% plus performante que la plus puissante Radeon RX 5700XT. Un sérieux écart se creuse, en attendant la nouvelle architecture de l’écurie rouge.

Image 3 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Avec Far Cry New Dawn, un titre DirectX11 qui permet d’explorer une troisième facette du marché, les mêmes conclusions s’appliquent. La GeForce RTX 3080 se montre ainsi 17% supérieure à la RTX 2080 Ti, et devance jusqu’à 26% la Radeon qui occupe le haut du classement dans la même catégorie, à savoir la Radeon RX 5700XT.

Image 4 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Horizon Zero Dawn, Metro Exodus et Shadow of the Tomb Raider

Dans Horizon Zero Dawn, un titre DirectX12 ici exploité avec un FoV de 90 et les options TAA et Blur activées, l’écart se creuse considérablement. La GeForce RTX 3080 présente des performances 32% supérieures à celles d’une RTX 2080 Ti, et elle devance de plus de 60% la RTX 2080 Super pourtant proposée au même prix, ou la Radeon RX 5700XT. C’est l’un des plus grands écarts que nous avons mesuré au cours de nos tests.

Image 5 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Metro Exodus, un autre jeu DirectX12 ici testé sans RTX dans un premier temps, et avec Hairworks désactivé, l’écart se resserre sensiblement : la RTX 3080 ne devance la RTX 2080 Ti “que” de 13% et la RTX 2080 Super de 30%. L’offre d’AMD est toujours loin derrière, la Radeon RX 5700XT affichant des performances 45% inférieures.

Image 6 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Même longueur d’avance avec Shadow of the Tomb Raider (DirectX12, DLSS ici désactivé dans un premier temps). La GeForce RTX 3080 offre des performances 14% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 17% supérieures à celles de la 2080 Super. La RX 5700XT cède toutefois moins de terrain que sur les autres titres, et se place 19% derrière.

Image 7 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Total War: Three Kingdoms, Wolfenstein: Young Blood et World War Z

Le podium demeure inchangé avec les trois derniers jeux que nous avons retenus dans nos tests. Dans Total War: Three Kingdoms (DX12), l’écart se resserre très fortement – la RTX 3080 n’est plus que 3% devant la RTX 2080 Ti et 8% devant la RTX 2080 Super. Il est fortement possible que ce titre soit bridé par le CPU, ce qui a tendance à lisser les performances.

Image 8 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

On retrouve en revanche des performances débridées avec Wolfenstein: Youngblood, un titre qui tourne avec l’API Vulkan et que nous testons dans un premier temps sans DLSS et RTX. La GeForce RTX 3080 est 23% plus performante que la RTX 2080 Ti et 46% devant la RTX 2080 Super. L’offre d’AMD, avec une Radeon VII et une RX 5700XT qui font littéralement jeu égal, est loin derrière et cède 80% de terrain. 

Image 9 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Toujours sous Vulkan, World War Z fait étonnamment baisser la RTX 2080 Ti plus bas dans le classement, même si les résultats de l’ensemble des RTX 20 tiennent en une fourchette de 3% environ. La RTX 3080 est ici 11% supérieure à la meilleure carte de la génération précédente dans ce titre, la RTX 2070 Super.

Image 10 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Performances moyennes en Full HD

En cumulant l’ensemble de nos résultats, et en mêlant ainsi des titres DX11, DX12 et Vulkan, on obtient une bonne vue d’ensemble des performances générales en Full HD. Avec 158 images par seconde en moyenne, la GeForce RTX 3080 confirme son positionnement (très) haut de gamme. Elle devance ainsi sa première poursuivante, la pourtant plus onéreuse GeForce RTX 2080 Ti, de 19% en moyenne. Avec la RTX 2080 Super, proposée rigoureusement au même prix, l’écart se creuse et atteint 28%. L’offre d’AMD, avec la RX 5700XT, est à 43% derrière. Rappelons qu’à ce stade, tous nos tests portent sur des titres avec les technologies de ray-tracing désactivées. Nous y reviendrons dans un instant.

Image 11 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Les performances en WQHD (2560 x 1440 pixels)

Montons à présent en gamme, avec une définition plus à même de pousser la GeForce RTX 3080 dans ses retranchements. Et autant le révéler tout de suite : en WQHD (2560 x 1440 pixels), l’écart avec l’ensemble des cartes du marché se creuse encore un peu plus. Là encore, la dernière-née de Nvidia est le seul modèle du marché à dépasser systématiquement les 60 images par seconde, quel que soit le titre retenu. 

Assassin’s Creed Odyssey, Far Cry New Dawn et Ghost Recon Breakpoint

Dans Assassin’s Creed Odyssey (DX12), avec les paramètres Very High, la GeForce RTX 3080 tutoie les 100 images par seconde de moyenne en WQHD. Elle offre ainsi 30% de performances supplémentaires par rapport à la RTX 2080 Ti et 37% par rapport à la Radeon RX 5700XT, qui vient ici ravir la troisième place du podium.

Image 12 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Avec Far Cry New Dawn (DX11) et en paramètres élevés, les cartes Nvidia grapillent les quatre premières places. La RTX 3080 devance la RTX 2080 Ti de 17% environ, et la RX 5700XT de 27%.  

Image 13 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

L’écart se creuse davantage avec Ghost Recon Breakpoint, un titre qui tourne autour de l’API Vulkan. En paramètres Ultra, la RTX 3080 frôle les 150 images par seconde de moyenne, et offre ainsi des performances 25% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti. La première carte d’AMD, la Radeon VII, est loin derrière : la RTX 3080 la devance de près de 67%.

Image 14 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Horizon Zero Dawn, Metro Exodus et Shadow of the Tomb Raider

En Full HD, Horizon Zero Dawn (DX12) creusait un sérieux écart en faveur de la RTX 3080 et le résultat s’accentue encore davantage en montant en définition. La carte de génération Ampere affiche ainsi des performances 40% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 70% supérieures à celles de la RTX 2080 Super, pourtant proposée au même prix. Une vraie différence, encore plus importante que ce que promettait Nvidia dans sa communication la plus récente.

Image 15 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Metro Exodus, un autre titre DX12 ici testé sans RTX et en paramètres élevés, l’écart est moins visible mais la RTX 3080 est la seule carte à dépasser les 100 images par seconde en moyenne et à afficher plus de 60 IPS en toutes circonstances. La RTX 3080 se montre ainsi 18% plus performante que la RTX 2080 Ti et 40% supérieure à la RTX 2080 Super. 

Image 16 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Shadow of the Tomb Raider (DX12), là aussi testé en paramètres élevés et sans DLSS, on retrouve la hiérarchie classique avec un écart de 20% entre la RTX 3080 et la RTX 2080 Ti. Il monte à 28% par rapport à la RTX 2080 Super et même à 40% face à la RX 5700XT.

Image 17 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Total War: Three Kingdoms, Wolfenstein: Young Blood et World War Z

Total War: Three Kingdoms (DX12) se heurte à une limitation par le CPU, et les résultats étaient déjà lissés en Full HD : c’est aussi le cas en WQHD, avec une RTX 3080 qui n’offre “que” 4% de performances supplémentaires par rapport à la RTX 2080 Ti et 11% vis-à-vis de la RTX 2080 Super. La meilleure carte d’AMD, la RX 5700XT, est toutefois loin derrière et cède 46% de performances.

Image 18 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Wolfenstein: Young Blood, un titre Vulkan ici testé avec des paramètres Ultra et le DLSS et RTX désactivés, l’écart se creuse considérablement. La RTX 3080 offre des performances 28% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 51% supérieures à celles de la RTX 2080 Super. Et face à la RX 5700XT, la RTX 3080 se montre … 90% supérieure.

Image 19 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Enfin, avec World War Z (Vulkan, paramètres Ultra), on retrouve rigoureusement la même tendance qu’en Full HD : les GeForce RTX 20 se tiennent toutes dans un mouchoir de poche, avec seulement sept images par seconde de différence, en moyenne, entre la RTX 2060 Super et la RTX 2080 Ti, et la RTX 3080 offre 12% de performances supplémentaires. Les cartes de Nvidia trustent les premières places, la RX 5700XT est à 29% derrière.

Image 20 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Performances moyennes en WQHD

Nous le résumions en préambule : les écarts entre la fraîche RTX 3080 et les RTX 20 ou l’offre d’AMD se creusent à mesure que l’on monte en définition. Avec plus de 145 images par seconde en moyenne sur l’ensemble des titres auxquels nous l’avons soumise, la GeForce RTX 3080 offre des performances 21% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti. L’écart monte même à 33% avec la RTX 2080 Super (il était de 28% en Full HD) et jusqu’à 53% avec la première carte d’AMD, la Radeon VII ou la RX 5700XT qui font jeu égal (il était de 43% en Full HD).

Image 21 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Les performances en Ultra HD (3840 x 2160 pixels)

Mais c’est indéniable, outre la montée en puissance du côté des technologies de ray-tracing et d’intelligence artificielle, la GeForce RTX 3080 est avant tout une carte taillée pour le jeu en 4K. C’est l’avenir du gaming, à en juger par la prolifération de nouveaux modèles de moniteurs s’articulant nativement autour de cette définition et proposés à des tarifs de plus en plus alléchants, ou plus généralement par la communication de ces derniers mois sur les consoles next-gen. Et là encore, au risque de déflorer nos résultats, l’écart se creuse encore un peu plus par rapport à l’ancienne génération ou la concurrence.

Assassin’s Creed Odyssey, Far Cry New Dawn et Ghost Recon Breakpoint

Avec Assassin’s Creed Odyssey (DX12, paramètres élevés), on s’inscrit dans le même schéma que précédemment. Même à cette définition UHD, la RTX 3080 est la seule carte à afficher plus de 60 images par seconde en toutes circonstances, et jusqu’à 80 IPS en moyenne. Des performances 30% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 45% supérieures à celles de la RTX 2080 Super. 

Image 22 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Far Cry New Dawn, le seul titre DirectX 11 que nous avons sélectionné et qui se voit ici testé avec des réglages Medium, l’écart se creuse tout aussi nettement. La GeForce RTX 3080 est 23% supérieure à la RTX 2080 Ti et jusqu’à 45% supérieure à la RTX 2080 Super, proposée au même prix. La première carte d’AMD est loin derrière, avec la RX 5700XT qui se fait distancer de 65%.

Image 23 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Avec Ghost Recon Breakpoint, autour de l’API Vulkan et en paramètres Ultra, on retrouve rigoureusement le même classement et le même écart. La RTX 3080 offre des performances 24% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 41% supérieures à celles de la RTX 2080 Super. Les Radeon VII et RX 5700XT sont dans un mouchoir de poche et se font toutes deux distancer de 67%. 

Image 24 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Horizon Zero Dawn, Metro Exodus et Shadow of the Tomb Raider

Si Horizon Zero Dawn se voyait limité par le processeur, dans les deux définitions testées précédemment, l’écart se creuse davantage en UHD. Pour ce titre DX12, avec des paramètres élevés et avec les options TAA et Blur activées, la RTX 3080 offre des performances 43% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti. Rien que ça. L’écart s’accentue davantage avec la RTX 2080 Super, 76% derrière, ou avec la meilleure carte d’AMD, la Radeon VII, qui se fait tout simplement devancer de près de 90%. 

Image 25 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Avec Metro Exodus, toujours sans RTX activé et en paramètres Normal, la RTX 3080 affiche 27% de performances supplémentaires par rapport à la RTX 2080 Ti. C’est l’un des apports de cette nouvelle génération Ampere : ciblant largement le jeu en 4K, la nouvelle carte de Nvidia creuse l’écart avec toutes ses concurrentes, qui étaient à la peine dans cette haute définition. La Radeon VII est 66% derrière.

Image 26 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Sixième test avec Shadow of the Tomb Raider, un titre DirectX 12 testé en paramètres élevés avec le DLSS désactivé. Avec plus de 80 images par seconde en toutes circonstances, la RTX 3080 creuse une vraie différence avec ses rivales immédiates. Même la RTX 2080 Ti accuse un retard de près de 29% et il se creuse jusqu’à 54% avec la RTX 2080 Super, pourtant proposée au même prix.

Image 27 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Total War: Three Kingdoms, Wolfenstein: Young Blood et World War Z

Dans Total War: Three Kingdoms (DX12, testé avec des paramètres Medium), l’écart se resserre légèrement. Tout du moins avec la plus performante des cartes de la génération précédente. La RTX 3080 reste la seule carte de notre comparatif à dépasser en toutes circonstances les 60 images par seconde. Elle affiche 24% de performances supplémentaires par rapport à la RTX 2080 Ti et même jusqu’à 52% avec la RTX 2080 Super. Les Radeon sont vraiment plus loin, avec 98% de performances en moins pour la plus véloce d’entre elles, la Radeon VII.

Image 28 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Du côté de Wolfenstein: Young Blood, ici testé en paramètres Ultra avec DLSS et RTX désactivés, la RTX 3080 dépasse allègrement les 120 images par seconde en toutes circonstances, contre moins de 100 IPS pour la plus véloce carte de génération précédente. La RTX 2080 Ti se voit distancée de plus de 30% et l’écart se creuse encore davantage avec la RTX 2080 Super (56%) et la Radeon VII (91%). 

Image 29 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Enfin, avec World War Z (Vulkan, en paramètres Ultra), la RTX 3080 tutoie les 220 images par seconde en moyenne. C’est un écart non-négligeable avec la RTX 2080 Ti (15% derrière), avec la RTX 2080 Super (22%) et encore plus avec la Radeon VII (32%). 

Image 30 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Performances moyennes en UHD

Il fallait s’y attendre : en visant très précisément le jeu en 4K, la GeForce RTX 3080 marque nettement sa différence avec les cartes graphiques de génération antérieure sur cette définition. Elle affiche ainsi, en moyenne, des performances 25% plus élevées que celles de la RTX 2080 Ti et jusqu’à 44% supérieures à celles de la RTX 2080 Super, proposée rigoureusement au même prix. Un très sérieux argument si vous possédez déjà, ou si vous convoitez, un moniteur Ultra HD. L’offre d’AMD, évidemment en cours de renouvellement, est loin derrière et affiche un écart de 64% pour la plus rapide d’entre elles, avec la Radeon VII. 

Image 31 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Les performances en RTX et DLSS

Avec des RT Core de nouvelle génération, la GeForce RTX 3080 veut surtout passer la seconde du côté du calcul matériel des effets ray-tracing et de la prise en charge de l’IA, côté Tensor Core. Ils sont sous les feux des projecteurs, notamment avec les consoles de nouvelle génération ou avec les derniers titres, qui mettent considérablement l’accent sur cet aspect photoréaliste (vous avez dit Cyberpunk 2077 ?). Nous allons voulu tester l’apport de cette génération Ampere face aux cartes Turing, autour de trois jeux essentiels : Shadow of the Tomb Raider et Wolfenstein: Youngblood, en DLSS, et Metro Exodus, pour les effets RTX directs.

Image 32 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Shadow of the Tomb Raider (DX12), en UHD et en paramètres élevés, avec DLSS activé, la GeForce RTX 3080 tutoie les 100 images par seconde en toutes circonstances. Elle affiche ainsi des performances 18% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et jusqu’à 40% par rapport à la RTX 2080 Super, proposée au même tarif.

Image 33 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Dans Wolfenstein: Young Blood, un titre Vulkan testé dans les mêmes conditions, la GeForce RTX 3080 creuse davantage l’écart. Elle est 27% supérieure à la RTX 2080 Ti et clairement 50% supérieure à la RTX 2080 Super. La promesse de Nvidia est donc respectée.

Image 34 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Enfin, avec Metro Exodus, on teste directement le mode RTX, dans les paramètres Ultra. L’écart reste toujours très significatif, avec des performances 11% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et 24% supérieures à celles de la 2080 Super. Là encore, un gain tout de même substantiel à un niveau de prix équivalent.

Les performances dans les applications pro

Bien que ce ne soit nullement sa cible, il est intéressant de mettre la GeForce RTX 3080 à l’épreuve des applications professionnelles, susceptibles d’exploiter à fond ses CUDA Core, RT Core et Tensor Core. Et là encore, les résultats sont plutôt éloquents, même face à l’offre pro de Nvidia (Quadro RTX 6000/5000, P6000…) ou d’AMD (Radeon Pro W5700, WX7100…).

Image 35 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Avec 3ds Max 2016, la GeForce RTX 3080 est 14% supérieure à sa poursuivante directe, la Quadro RTX 6000. Même hiérarchie et même écart du côté d’Autodesk 2013, avec 15% d’avance pour la RTX 3080 par rapport à la même Quadro RTX 6000. L’écart avec la RTX 2080 Ti est encore plus considérable, la carte vedette de la génération Turing affichant des performances 26% inférieures.

Image 36 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 37 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 38 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Du côté de Blender, la GeForce RTX 3080 prend une fois encore la tête du classement, avec une avance encore plus considérable : elle offre 56% de performances supplémentaires, par rapport à la Quadro RTX 6000. Face à la RTX 2080 Ti ? Tout simplement des traitements divisés de moitié, avec 96% de performances supplémentaires. Pour BlackMagic DaVinci, la GeForce RTX 3080 reste en tête du classement et la dernière-née de Nvidia affiche des performances 18% supérieures à celles de sa poursuivante directe, la Quadro RTX 6000.

Image 39 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 40 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Derniers tests réalisés, Adobe LightRoom 2020 et Autodesk Maya 2017 préservent rigoureusement la même hiérarchie. Dans l’outil d’Adobe, la GeForce RTX 3080 affiche des performances 7% supérieures à celles de la Quadro RTX 6000 et jusqu’à 30% supérieures à celles de la RTX 2080 Super. Pour Maya, l’écart est sensiblement identique : on relève 6,5% de différences avec la Quadro RTX 6000 et 12% avec celles de la RTX 2080 Ti.

La consommation

À un tel niveau de performances, il faut évidemment mesurer la consommation énergétique d’un tel monstre de puissance. Nous l’avons dit en préambule, avec un TDP annoncé à 320 watts, et la nécessité de s’équiper d’un bloc d’alimentation de 750 Watts au bas mot, la GeForce RTX 3080 risque de ne pas passer inaperçue à ce niveau. 

Image 41 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 42 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

En Full HD, nous avons relevé une consommation moyenne supérieure à 270 Watts, soit 17% supérieure à celle de la RTX 2080 Ti. L’écart reste globalement stable en montant en définition : 18% de consommation supplémentaire, par rapport à la même RTX 2080 Ti, en WQHD, et 19% en UHD par rapport à la même carte. En 4K, la GeForce RTX 3080 tutoie ainsi le TDP annoncé par Nvidia, avec une consommation moyenne de 321 Watts. 

Image 43 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 44 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Il faut tout de même pondérer ces relevés par des calculs en matière d’efficacité énergétique. Rapporté au nombre d’images par secondes, on constate ainsi que la GeForce RTX 3080 reste pleinement compétitive. En Full HD, la GeForce RTX 3080 affiche ainsi une consommation moyenne de 1,76 watt/IPS, soit 2% de moins que la RTX 2080 Ti et jusqu’à 13% en-deçà de la RX 5700XT.

Image 45 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 46 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Même son de cloche en montant en définition. En WQHD, la GeForce RTX 3080 engloutit 2,08 watts/IPS, tandis que la RTX 2080 Ti avale 2,15 watts/IPS (3% moins bien) et la RX 5700XT 2,52 watts/IPS (21% inférieur). En UHD, l’écart se creuse davantage et la RTX 3080 figure en définitive parmi les meilleurs élèves en la matière : elle consomme 2,87 watts/IPS, contre 3,07 watts/IPS pour la RTX 2080 Super (+7%), 3,09 watts/IPS pour la RTX 2080 Ti (+8%) et jusqu’à 3,90 watts/IPS pour la Radeon VII (+35%). Seule la Radeon RX 5600XT affiche en définitive une efficacité énergétique supérieure (2,55 watts/IPS, soit +12%) mais elle offre, dans la même définition … 146% de performances en moins.

Le système de refroidissement et les nuisances sonores

C’était l’une des actualités qui avait défrayée la chronique ces dernières semaines : à cause d’un système de refroidissement largement réinventé, la GeForce RTX 3080 est susceptible d’être commercialisée à un moins grand volume que prévu initialement. Il faut dire que Nvidia a totalement réinventé la manière d’évacuer la chaleur, avec deux ventilateurs situés de part et d’autre de la carte.

Image 47 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Le radiateur se compose ainsi de plusieurs éléments : quatre caloducs soudés à l’arrière, avec une chambre à air hybride sur toute la longueur de la carte, puis deux ventilateurs PWM de 85 mm de part et d’autre, donc, avec une vitesse de rotation qui n’est pas forcément équivalente et une plaque métallique à l’arrière. 

Image 48 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte


En pratique, nous avons ainsi relevé 38,8 dBA sous The Witcher 3 en Ultra HD. De plutôt bonnes caractéristiques, d’autant plus que la GeForce RTX 2080 Ti affichait des nuisances sonores de 41,9 dBA dans les mêmes conditions.

Image 49 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 50 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

Côté température et efficacité de ce nouveau système de refroidissement, la RTX 3080 reste là encore un bon élève. On a ainsi relevé 36°C au repos, et 70°C en pleine session de jeu, avec The Witcher 3, avec une consommation de 330 W dans le même cas de figure.

Image 51 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte
Image 52 : GeForce RTX 3080 : une vraie longueur d’avance sur la RTX 2080 Ti, et le jeu en 4K par la grande porte

En conclusion

Nvidia n’a donc pas menti quant aux performances escomptées de la GeForce RTX 3080. Avec une plus grande finesse de gravure du GPU, une franche optimisation du die en conséquence avec un plus grand nombre de CUDA Cores et d’unités responsables du calcul du ray-tracing et de la gestion de l’intelligence artificielle, la GeForce RTX 3080 est bien cette nouvelle tête de gondole qui marque franchement sa différence par rapport à la génération précédente. Elle affiche des performances réellement supérieures à la RTX 2080 Ti, pourtant proposées à un tarif vraiment plus élevé. Face à la carte de génération précédente, encore commercialisée à un tarif rigoureusement équivalent (719 €), l’écart se creuse considérablement. La GeForce RTX 3080 affiche en effet des performances supérieures de 28% (Full HD), 33% (WQHD) et même 44% (UHD) face à la GeForce RTX 2080 Super.

Concernant le ray-tracing et le support du calcul IA, la RTX 3080 fait là aussi un carton plein et inaugure de belle manière la seconde génération de RT Core avec des performances 27% supérieures à celles de la RTX 2080 Ti et clairement 50% supérieures à celles de la RTX 2080 Super. La promesse de Nvidia est définitivement respectée.

D’autant plus que la consommation énergétique, qui peut apparaître élevée de manière brute, reste maîtrisée. Certes, la GeForce RTX 3080 engloutit un volume de Watts jusqu’alors inexploré à présent (19% de plus que la RTX 2080 Ti, en 4K) mais si l’on pondère la valeur en fonction du nombre d’images par seconde ainsi générées, on retombe sur l’une des valeurs les plus basses du marché, à 7 ou 8% en-deçà des valeurs atteintes par les cadors de génération Turing.

À 719 euros, même si l’investissement reste loin d’être négligeable, la GeForce RTX 3080 paraît ainsi une vraie aubaine pour tous les joueurs désireux de plonger dans un environnement 4K, servi par de vrais effets de ray-tracing plus avancés que la génération précédente. Encore faut-il que la disponibilité soit au rendez-vous.