Accueil » Actualité » Intel abandonnerait les GPU dédiés Arc dès l’année prochaine

Intel abandonnerait les GPU dédiés Arc dès l’année prochaine

L’entreprise aurait décidé de jeter l’éponge après Battlemage.

Mise à jour : comme l’un de vous l’a fait remarquer dans les commentaires, Raja Koduri avait effectivement réagi aux rumeurs évoquées dans cet article, via le tweet ci-dessous. Libre à vous de partager notre analyse, mais nous considérons que ce message ne les démentit pas vraiment : Raja Koduri se contente de dire, schématiquement, « c’était difficile, mais nous avons persévéré ». « D’accord, et la suite ? », serions-nous tentés de répondre. Bref, à ce stade, la position d’Intel reste assez floue.

Traduction : « Nous sommes 🤷 à propos de ces rumeurs. Elles n’aident pas l’équipe qui travaille dur pour mettre ces produits sur le marché, elles n’aident pas la communauté graphique pc… on doit se demander, qui aident-elles ?… nous en sommes encore à la première génération et oui nous avons eu plus d’obstacles que prévu à surmonter, mais nous avons persévéré… »

Article original

À en croire Tom de la chaîne Moore’s Law Is Dead, le retour d’Intel sur le marché des cartes graphiques dédiées pourrait être de courte durée : plusieurs sources lui auraient rapporté la décision prise par la société de mettre fin à cette activité après la série Battlemage. Pour mémoire, la feuille de route dévoilée par Intel en août 2021 prévoit au moins quatre séries Arc : Alchemist (l’actuelle), Battlemage, Celestial, et Druid.

De fait, Tom n’est pas le premier à formuler publiquement cette hypothèse. Anthony Garreffa de TweakTown l’avait précédé avec des déclarations similaires en juillet dernier. L’auteur de la chaîne MLID étaye cependant un peu plus son propos en citant plusieurs sources. La principale raison de l’annulation serait financière ; les piètres performances des GPU auraient également été un facteur. Dans tous les cas, à défaut d’annonce officielle, considérez tout ceci avec beaucoup de prudence.

Test : Intel Arc A380, l’empire contre-attaque (mollement) sur le marché des GPU

Des performances pas à la hauteur des attentes

Concernant les performances, de l’aveu même d’Intel, l’Arc A770, le fleuron de la gamme, joue au mieux dans la cour de récréation de la GeForce RTX 3060 Ti. Autant dire qu’il faudrait, factuellement, au moins une génération supplémentaire (et vraisemblablement plusieurs) à l’entreprise pour proposer une carte susceptible de rivaliser avec des GeForce RTX 3090 Ti / Radeon RX 6900 XT ; naturellement, la concurrence n’a pas l’intention de faire une pause.

Par ailleurs, l’idée d’un renoncement financier pour une entreprise comme Intel peut surprendre. Toutefois, étant donné le lancement laborieux des GPU Arc, à moins d’un très improbable énorme succès, la rentabilité ne sera clairement pas au rendez-vous. Or, ces déboires s’ajoutent à d’autres : les retards successifs des processeurs Xeon Sapphire Rapids, entre autres.

Quel avenir pour les GPU Intel ?

Selon Anthony Garreffa, après Battlemage, série qui pourrait se borner à une unique carte graphique de milieu de gamme, Intel réorienterait ses efforts sur les tiles GPU intégrées à dans d’autres produits, notamment ses processeurs grand public.

Enfin, précisons que la firme n’abandonnerait pas la branche GPU pour centres de données. Intel a lancé des GPU Flex principalement destinés aux serveurs de cloud gaming pour Android fin août.

Sources : MLID, TweakTown