Accueil » Actualité » Les processeur Meteor Lake (Core Gen14) encore retardés… à cause de TSMC ou d’Intel ?

Les processeur Meteor Lake (Core Gen14) encore retardés… à cause de TSMC ou d’Intel ?

Les processeurs Meteor Lake seraient repoussés, TSMC ne graverait pas l’IGP de ces CPU avant fin 2023.

intel meteor lake
Crédit : Intel

En mars dernier, Pat Gelsinger expliquait lors de l’évènement Unleashed : Engineering the Future que ses processeurs Meteor Lake, c’est à dire les CPU Core de quatorzième génération, seraient présentés au cours du deuxième trimestre, pour une commercialisation l’année prochaine. Entre-temps, le constructeur a indiqué que la conception des processeurs Meteor Lake avait été validée, et que donc la feuille de route semblait respectée. Pourtant, un rapport de TrendForce inquiète quant à la production dans les temps de ces processeurs, plus exactement de la partie graphique confiée à TSMC.

Guide d’achat processeurs : AMD Ryzen ou Intel Core, quel CPU acheter ?

Pas d’iGP Meteor Lake gravés avant fin 2023

Rappelons que les processeurs Meteor Lake regrouperont plusieurs « tuiles » : une partie CPU gravée par Intel en 7 nm (procédé de gravure Intel 4), une partie graphique intégrée gravée en 3 nm par TSMC, et une partie I/O et SoC gravée en 4/5 nm par TSMC également. La tuile « iGP » (tGPU) gravée via le procédé N3 de TSMC devait entrer en production au second semestre 2022 pour une livraison au début de l’année prochaine. Mais il y a quelques semaines, suite à des problèmes de vérifications et de certifications au niveau de la fabrication du tGPU, la production de masse avait déjà été décalée au premier trimestre 2023.

Alder LakeRaptor LakeMeteor Lake
Génération Intel Core12e13e14e
Nœud de fabricationIntel 7Intel 7Intel 4 (CPU),
TSMC N3 (GPU),
TSMC N4/N5 (SoC)
Architecture P-CoreGolden CoveRaptor CoveRedwood Cove
Architecture E-CoreGracemontGracemontCrestmont
Architecture graphiqueXe-LP Gen12.2Xe-LP Gen12.2Xe-LP Gen 12.7
Nombre maximal de cœurs CPU16 (8C+8c)24 (8C+16c)À déterminer
Nombre maximal de cœurs GPUJusqu’à 96 EUJusqu’à 96 EUJusqu’à 192 EU
SocketLGA1700LGA1700LGA1851
Support mémoireDDR4/DDR5-4800DDR4/DDR5-5600DDR5
PCIe GenPCIe 5.0PCIe 5.0PCIe 5.0
Date de lancement4e trimestre 20214e trimestre 2022 ?2023

Le lancement de cette même production de masse aurait de nouveau été repoussée à la fin de l’année prochaine, sans que l’on en connaisse la raison exacte. En pratique, Intel aurait donc annulé la quasi totalité de ses réservations pour 2023 des capacités de production en 3 nm de TSMC, à l’exception de wafers conservés pour les exemplaires de test. A partir de là, toutes les explications sont possibles. Le procédé N3 de TSMC est peut-être décevant pour Intel, au niveau efficacité énergétique, performances (et montée en fréquences) ou rendement. Le constructeur pourrait avoir également choisi de sauter l’étape « N3 » chez TSMC pour passer directement à son procédé de gravure N3E : celui-ci promet un meilleur rendement, justement, avec en contre-partie une une légère baisse de la densité de transistors…

Source : TrendForce, TPU