Accueil » Actualité » La dernière version de NBMiner rétablit une partie des performances minières des GeForce RTX 3000 LHR

La dernière version de NBMiner rétablit une partie des performances minières des GeForce RTX 3000 LHR

Le logiciel permettrait d’obtenir non plus 50 % mais jusqu’à 70 % des performances des variantes non-LHR.

En mai dernier, NVIDIA a lancé des variantes LHR (Lite Hash Rate) des ses RTX 3000 avec l’intention de détourner les mineurs de cryptomonnaies de ces dernières, puisque ces versions bridées s’avèrent moins performante en la matière. Il semble que la dernière version de NBMiner (39.0) rétablisse partiellement les capacités minières des RTX 3000 LHR.

Image 1 : La dernière version de NBMiner rétablit une partie des performances minières des GeForce RTX 3000 LHR

La note de version stipule que la mise à jour permet désormais d’obtenir des RTX 3000 LHR jusqu’à 70 % des performances en minage d’Ethereum via Ethash des RTX 3000 « classiques ». Rappelons que NVIDIA annonce des prestations amoindries de moitié pour les RTX 3000 LHR. Effectivement, en pratique, alors qu’une GeForce RTX 3070 affiche un taux de hachage d’environ 61 MH/s via Ethash, une RTX 3070 LHR plafonne à 32 MH/s ; une RTX 3080 culmine à 94 MH/s, tandis que la variante LHR avoisine les 47 MH/s seulement.

La Radeon RX 6600 XT excelle pour miner des cryptomonnaies

70 % pour l’instant… et bientôt 100 % ?

Si 70 % ne ce sont pas 100 %, les RTX 3000 étant à l’origine très performantes pour miner, les modèles LHR pourraient retrouver les faveurs de certains mineurs – en supposant qu’ils s’en fussent détournés. Si nous prenons une RTX 3060 Ti par exemple, l’une des cartes les plus convoitées pour miner, la mouture non-LHR délivre environ 61 MH/s pour une consommation de 116 W, ce qui lui donne un excellent ratio de 0,51. Ce dernier chute à 0,27 pour une RTX 3060 Ti LHR (31 MH/s pour 114 W). Avec un bridage de 70 % et non plus de 50 %, elle avoisine donc les 41 MH/s, ce qui rehausse son ratio taux de hachage / consommation à une valeur plus compétitive de 0,36.

Par ailleurs, cette première brèche faite dans le mécanisme de protection des cartes LHR en annonce peut-être d’autres, plus profondes. Enfin, pour être complet, précisons quand même que d’ici quelques mois, l’Ethereum doit passer d’un modèle PoW (Proof of Work) à PoS (Proof of Stake), un processus nettement moins énergivore ; cela pourrait rebattre complètement les cartes en matière de minage.

Source : NBMiner via VideoCardz, Tom’s Hardware US