Accueil » Actualité » La pornographie se met au 4K

La pornographie se met au 4K

Huccio vient d’annoncer être la première société de distribution de films pornographiques en 4K. Elle va publier sa bibliothèque le 1er décembre prochain pour un abonnement de 25 $ par mois ou 99 $ par an. Huccio explique que les fichiers gratuits servant de bande d’annonces sont en H.264, mais que les films distribués utiliseront le HVEC afin de gagner de l’espace.

La relation intéressante entre pornographie et adoption des nouvelles technologies

Image 1 : La pornographie se met au 4KUn téléviseur 4K LGLa relation entre les nouvelles technologies et la pornographie a toujours été fascinante et dans de nombreux cas, l’adoption d’un format ou d’un système par l’industrie des vidéos pour adulte a garanti sa victoire et sa démocratisation. Le VHS a réussi à dominer le Betamax, qui offrait pourtant une image de meilleure qualité, grâce à sa popularité au sein de l’industrie pornographique. De même, l’industrie du DVD a décollé lorsque les premiers films pornographiques ont commencé à être vendus sur ce support en 1996, au détriment du VCD et du LaserDisc. La pornographie a aussi joué un rôle crucial dans la popularisation des réseaux P2P et la consommation de vidéo en ligne.

Enfin, plus récemment, la victoire du Blu-ray est aussi due à son succès auprès des maisons de production de films pour adulte (cf. « Blu-Ray vs HD DVD : le Blue-Ray marque un point de plus »). Ce n’est pas une coïncidence si Toshiba a annoncé la mort de l’HD DVD seulement un mois après l’abandon du support par les studios de films pour adulte (cf. « Même la pornographie abandonne le HD DVD »).

Implication de l’arrivée de films pour adulte en 4K

La première conséquence de cette annonce est l’arrivée de contenus pour ces téléviseurs. Les chaînes de télévision prennent généralement beaucoup de temps à passer à une nouvelle technologie. Tous leurs programmes n’ont pas encore fait le pas de la HD, par exemple. Sony a promis d’offrir des films avec ses téléviseurs 4K, mais le monde de la pornographie sera sans doute un moteur de croissance important pour les ventes de ces écrans à très haute définition.

L’autre conséquence de l’arrivée de films en 4K est la nécessité d’investir plus de temps et d’argent en postproduction. Huccio explique que de nombreux détails et défauts invisibles en HD sont criants en 4K, ce qui peut gâcher l’expérience du spectateur.