Accueil » Actualité » La Super NES expérimente le ray tracing !

La Super NES expérimente le ray tracing !

Apporter le ray tracing sur une console âgée de 30 ans, c’est la prouesse réalisée par Ben Carter, lequel s’est inspiré de la puce Super FX.

Pour expérimenter le ray tracing, pas besoin d’une RTX de NVIDIA ou d’une RX 6000 d’AMD ; figurez vous qu’une archaïque Super NES, une console pourtant trentenaire (sortie en 1990 au Japon), peut très bien faire l’affaire. C’était la conviction d’un certain Ben Carter, qui l’a mise en application dans son projet baptisé SuperRT. Le résultat final est à découvrir dans la vidéo ci-dessous, tout en ray tracing, sans aucune trace de rastérisation.

Ben Carter s’est inspiré de la Super FX. Cette puce conçue par Argonaut Games en 1993, directement intégrée sur la cartouche d’un jeu, permettait d’obtenir un rendu en trois dimensions ou simplement d’épauler la console dans des titres en 2D exigeants. Ici, l’auteur du projet a mobilisé une carte FPGA DE10 exécutant un logiciel personnalisé. Il l’a associée à un ROM lui aussi développé pour l’occasion.

Nintendo : un “gigaleak” révèle le prototype de nombreux jeux de l’ère Super NES

Une carte trop imposante pour une cartouche de jeu

Ben Carter explique : « Ce que je voulais essayer de faire, c’était quelque chose de similaire à la puce Super FX utilisée dans des titres tels que Star Fox, où la SNES exécute le jeu et transmet une description de la scène à la puce dans la cartouche afin que celle-ci génère les visuels ». Pour imiter au mieux les contraintes de l’époque, l’individu s’est imposé quelques carcans. « Je me suis délibérément limité à l’utilisation d’une seule puce personnalisée pour la conception, sans utiliser le cœur ARM disponible sur la carte DE10 ni aucune autre ressource de traitement externe ».

De fait, contrairement à la puce Super FX, la carte FPGA « ray tracing » conçue par Ben Carter se serait avérée trop imposante pour tenir dans une cartouche de jeu SNES. Mais cette expérience prouve que techniquement, il n’y avait rien d’irréalisable.

Enfin, si ce projet vous intéresse, n’hésitez par à regarder la vidéo explicative ci-dessous et à aller faire un tour sur le site SuperRT.

Source : Tom’s Hardware US