Accueil » Actualité » Le logiciel NVIDIA GeForce Experience accusé d’être un bon gros spyware

Le logiciel NVIDIA GeForce Experience accusé d’être un bon gros spyware

GeForce Experience est un programme sympathique de Nvidia qui permet d’optimiser les réglages de ses jeux, ou d’utiliser les fonctions des GeForce. Mais il est accusé d’envoyer trop de données personnelles à NVIDIA.

Image 1 : Le logiciel NVIDIA GeForce Experience accusé d'être un bon gros spywareLa nouvelle interface de capture vidéo Share Overlay

NVIDIA lançait hier la version 3.0 de son programme GeForce Experience. Cet outil gagne en performances et en fonctionnalités, mais exige désormais une inscription via un compte Google, Facebook ou Nvidia. Or, l’outil récolte un grand nombre de données sur l’ordinateur sur lequel il est installé, données précédemment anonymes, qui seront dorénavant liées à un compte.

Un espion… de plus

Ce sont nos confrères de CPC Hardware qui révélaient dans leur dernier numéro (n°29, en kiosque) les indiscrétions que s’autorise GeForce Experience. En espionnant les connexions sortantes d’une machine de test, ils ont observé (le log complet est ici) que le programme de Nvidia (alors en version 2.1.59) renvoie vers son éditeur la liste des jeux installés et la configuration matérielle dans un luxe de détails, sans oublier la liste des programmes en cours d’utilisation (même si ce ne sont pas des jeux), et un historique du framerate constaté sur les jeux. Nvidia inclut en plus des trackers de Google.

L’éditeur ne s’en cache pas, à vrai dire, et tient une FAQ plutôt franche :

Q: What data does GeForce Experience send to NVIDIA?
A: The application collects data needed to recommend the correct driver update and optimal settings, including hardware configuration, operating system, language, installed games, game settings, game usage, game performance, and current driver version. If a user is signed into an NVIDIA account, the data is identifiable. All data collected is protected by NVIDIA’s privacy policy.

Alors faut-il bouder GeForce Experience 3.0 ? Oui et non. D’un côté, Nvidia peut arguer du fait qu’il est loin d’être le seul à pratiquer ce genre de collecte de données. Les jeux eux-mêmes, ou encore Windows 10, sont également de vrais petits espions (sans oublier tous nos smartphones). De l’autre, il est regrettable que ces pratiques soient devenues aussi courantes et qu’on ne s’en étonne même plus. Il existe heureusement une solution : si les fonctionnalités de GeForce Experience ne vous sont pas indispensables, vous pouvez simplement installer manuellement les pilotes GeForce.