Accueil » Actualité » Le Ryzen 7 5800H malmène deux processeurs mobiles Alder Lake dans UserBenchmark et Geekbench 5

Le Ryzen 7 5800H malmène deux processeurs mobiles Alder Lake dans UserBenchmark et Geekbench 5

La puce 8 cœurs / 16 threads d’AMD domine ses concurrents du jour à 14 cœurs / 20 threads et 8 cœurs / 12 threads dans les tests multicœurs.

En milieu de semaine dernière, nous découvrions les bonnes prestations d’un Core i9-12900K, soit d’une puce Alder Lake desktop, dans Cinebench R20 : le processeur battait notamment l’AMD Ryzen 9 5950X. Toutefois, la source à l’origine de cette fuite nous mettait en garde à propos de la consommation nécessaire à la puce d’Intel pour atteindre ce niveau. Et effectivement, de nouvelles données suggèrent que lorsqu’elle ne peut engloutir les watts à foison, l’architecture hybride d’Intel est déjà moins à l’aise.

Image 1 : Le Ryzen 7 5800H malmène deux processeurs mobiles Alder Lake dans UserBenchmark et Geekbench 5
Image 2 : Le Ryzen 7 5800H malmène deux processeurs mobiles Alder Lake dans UserBenchmark et Geekbench 5

Le célèbre Tum_Apisak a partagé des résultats dans UserBenchmark et Geekbench 5 de puces mobiles Alder Lake-P. Contrairement aux solutions desktop, ces gammes sont logiquement soumises à des contraintes énergétiques plus fortes. Notez cependant que les tests s’effectuent sous Windows 10, ce qui peut nuire aux performances des puces Intel (Windows 11 supporterait mieux cette architecture que la version actuelle de l’OS). Les deux puces Alder Lake prennent place dans des systèmes HP (HP 89C0 et HP 896D) et collaborent avec de la mémoire DDR5.

La gamme Alder Lake mobile dévoilée : des TDP de 5 à 55 W et de 5 à 16 cœurs CPU

Le Ryzen 7 5800H toujours devant en multicœurs

Dans Geekbench 5, nous retrouvons un processeur Alder Lake-P armé de 14 cœurs / 20 threads et 24 Mo de cache L3. Cela suggère une configuration de 6 cœurs Golden Cove et 8 cœurs Gracemont, seuls les premiers bénéficiant, a priori, de l’Hyper-Threading. Le logiciel donne des fréquences de 945 MHz (base) et 4 253 MHz (Boost) ; il est probable qu’elles soient erronées. Le processeur œuvre avec 16 Go de RAM DDR5-4800. Il obtient 1 258 points en mono-cœur et 6 831 points en multicœurs. Ces résultats sont inférieurs à ceux d’un Ryzen 7 5800H (8 cœurs / 16 threads) : ce dernier marque 1 338 points et 7 063 points respectivement. La puce d’AMD a donc une avance de 6 % en mono-cœur et de 3 % en multicœurs.

Dans UserBenchmark, c’est un processeur Alder Lake-P doté de 8 cœurs / 12 threads qui est à l’œuvre. Ainsi, il possède soit 2 cœurs Golden Cove et 8 cœurs Gracemont, soit 4 cœurs de chaque. Il travaille avec 8 Go de DDR5-4800. Le système marque 160 points dans le test mono-cœur et 773 points dans le test multicœurs. Le Ryzen 7 5800H offre quant à lui 133 points en mono-cœur et 898 points en multicœurs. La puce d’Intel jouit ainsi d’une avance de 20 % dans le premier cas, mais le Ryzen 7 5800H surclasse son rival de 16 % en multicœurs.

Source : Tom’s Hardware US