Accueil » Actualité » Les coûts de certification 80 Plus multipliés par trois en 2021 : les prix des alimentations impactés ?

Les coûts de certification 80 Plus multipliés par trois en 2021 : les prix des alimentations impactés ?

Une situation de monopole qui risque de devenir problématique pour le portefeuille des clients.

Vous en conviendrez, l’alimentation est un composant clef d’une configuration, et pour choisir un bloc, beaucoup se fient à son niveau de certification « 80 Plus ». Ce dernier se décline en six catégories : 80 Plus, 80 Plus Bronze, 80 Plus Silver, 80 Plus Gold, 80 Plus Platinum et 80 Plus Titanium. L’organisme qui distribue ce précieux sésame, Plug Load Solutions, triplera le prix de ses certifications par SKU en 2021 ; en outre, sa politique de certification laisserait à désirer.

Image 1 : Les coûts de certification 80 Plus multipliés par trois en 2021 : les prix des alimentations impactés ?

Dans un article, Igor Wallossek présente un document concernant les montants des certifications 80 Plus. Ces derniers incluent l’achat unique d’une licence, auquel s’ajoutent des coûts supplémentaires à chaque certification d’un produit. Or, en 2021, Plug Load Solutions prévoit de multiplier par trois le prix de certification par SKU. La facture va donc s’alourdir de plusieurs milliers de dollars pour une série complète ; naturellement, les fabricants risquent de répercuter ces hausses de prix sur ceux de leurs alimentations et donc sur les consommateurs. En outre, Igor Wallossek dénonce l’hypocrisie de ce système, notamment en matière de « re-branding » : un fabricant qui souhaite mettre en vente un bloc OEM déjà certifié doit repayer des frais de licence, sans que cela n’aboutisse à de nouveaux tests.

Comparatif d’alimentations pour PC : nos tests de 195 modèles

Une certification populaire mais loin d’être irréprochable

Pour illustrer tout ceci, prenons un cas pratique. Dans un premier temps, CWT et Seasonic, qui produisent des alimentations, payent Plug Load Solution afin de faire certifier leurs modèles 80 Plus. Viennent ensuite des sociétés comme Deepcool ou Corsair, qui achètent à CWT ou à Seasonic ces références pour ensuite les commercialiser sous leur propre marque. Une pratique appelée re-branding et au cours de laquelle il est tout à fait possible de changer quelques composants internes. Avant de proposer ces blocs sur le marché DIY, les marques doivent obtenir et repayer une certification à Plug Load Solutions. « Normal », pourrait-on penser, puisque de nouveaux tests sont effectués ; en réalité, les alimentations n’en subissent aucun, ce qui pose un réel problème de légitimité et de confiance.

Cela ne change pas d’avant. En revanche, les tarifs ont évolué.

En 2021, le coût initial payé par un OEM (CWT, Seasonic, Fortron…) pour faire certifier un bloc sera de 6 000 dollars, contre 2 000 dollars auparavant. C’est une hausse de 200 %.

Pour les marques qui rachètent ces blocs pour les revendre ensuite, le montant du re-branding s’établira à 3 500 dollars… au lieu de 1 000 dollars jusqu’à présent. La hausse est de 250 %.

Ainsi, une société qui voudrait faire certifier des alimentations de 550, 650, 750, 850, 1000 et 1200 watts en 2021 payera 21 000 dollars (26 000 dollars pour un client non licencié) ; actuellement, cela lui coûterait 6 000 dollars.

Il existe bien des alternatives, comme celles proposées par Cybenetics, mais ces certifications restent nettement plus confidentielles que le populaire 80 Plus. Seulement vous le constatez, ce n’est pas parce qu’un système est populaire qu’il est forcément vertueux. Igor Wallossek en appelle donc aux entreprises et aux consommateurs ; nous verrons si son message est entendu, mais au moins, nous voilà prévenus.

Image 2 : Les coûts de certification 80 Plus multipliés par trois en 2021 : les prix des alimentations impactés ?