Les grandes faillites de la high-tech

Image 1 : Les grandes faillites de la high-tech

Introduction

Dès qu’une compagnie atteint une certaine taille, les faillites ou redressements judiciaires sont rares dans le monde des hautes technologies. Une société en difficulté arrive le plus souvent à se faire racheter ou fusionner avec une autre compagnie ou à changer de modèle économique. Néanmoins, il y a des cas qui ont marqué l’histoire. Nous avons donc décidé de lister les entreprises qui ont fait faillite ou celles qui sont passées par un redressement judiciaire. Dans ce dernier cas, certaines d’entre elles en sont sorties et mènent une activité plus ou moins saine, mais la fin n’est pas heureuse pour tout le monde.

On remarque que trois grandes causes expliquent généralement ces échecs financiers. Les entreprises en redressement ou liquidation ont soit manqué de s’adapter aux nouvelles tendances, se laissant ainsi dominer par leurs concurrents, soit elles ont beaucoup souffert de crises économiques mondiales ou elles ont été victimes de dirigeants malhonnêtes.

Notre classement est donné par ordre chronologique en fonction du début de la procédure de redressement ou faillite.