Accueil » Actualité » Les problèmes de compatibilité entre Alder Lake et les DRM sont tous corrigés selon Intel

Les problèmes de compatibilité entre Alder Lake et les DRM sont tous corrigés selon Intel

Un processeur Alder Lake n’empêche plus de jouer à certains jeux.

En octobre, peu avant le lancement des processeurs Alder Lake, Intel avertissait les développeurs : l’architecture hybride des puces était susceptible de causer des problèmes de compatibilité avec les DRM de certains jeux. En pratique, les DRM avaient parfois des difficultés à considérer les E-cores et les P-cores comme provenant d’un seul processeur et d’un seul système. Désormais, Intel assure que ces désagréments appartiennent au passé.

Image 1 : Les problèmes de compatibilité entre Alder Lake et les DRM sont tous corrigés selon Intel

Au départ, ce sont 90 jeux environ qui étaient impactés. Début décembre, la liste avait été réduite à trois titres (Assassin’s Creed: Valhalla, Fernbus Simulator et Madden 22).

Guide d’achat processeurs : AMD Ryzen ou Intel Core, quel CPU acheter ?

Des efforts conjoints d’Intel, de Microsoft et des éditeurs

Dans un article publiée il y a quelques jours, l’entreprise écrit :

« Intel a résolu le problème de DRM affectant les processeurs intel Core de 12e génération qui provoquait le plantage ou le non-chargement de jeux sous Windows 11 et/ou Windows 10 en travaillant avec les éditeurs de jeux et Microsoft. À l’heure actuelle, tous les jeux initialement identifiés comme ayant ce problème de DRM ont été corrigés par des correctifs de jeux ou des mises à jour du système d’exploitation.

Si vous rencontrez des problèmes sur un ancien système d’exploitation Windows, exécutez la dernière version de Windows Update pour résoudre le problème. Outre les correctifs pour les jeux, les mises à jour les plus récentes pour Windows 11 et Windows 10 ont résolu la majorité des problèmes de DRM. »