Accueil » Actualité » Micracle : combiner les technos G-Sync et ULMB, ça marche parfaitement !

Micracle : combiner les technos G-Sync et ULMB, ça marche parfaitement !

Beaucoup affirmaient que c’était physiquement impossible, mais en fait, ça fonctionne déjà parfaitement : on peut profiter de G-Sync et ULMB en même temps… en exploitant un bug.

Image 1 : Micracle : combiner les technos G-Sync et ULMB, ça marche parfaitement !

Pour comprendre ULMB et G-Sync, lisez cette page de notre guide d’achat de écrans

L’excellentissime communauté du site BlurBusters a encore frappé. La nouvelle date d’il y a un mois, mais elle est passée totalement inaperçue : il est parfaitement possible de profiter des technos ULMB et G-Sync en même temps. Il faut exploiter un bug pour combiner les deux technos, mais l’astuce fonctionne comme si elle était prévue par NVIDIA.

C’est simple et limpide

Certains pensaient qu’il était techniquement impossible de synchroniser la fréquence de scintillement du rétroéclairage avec la fréquence de rafraichissement dynamique de l’écran. En fait, si ! Une simple exploitation d’un bug avec le LightBoost de 3D Vision (ancêtre de l’ULMB) permet d’activer « par miracle » les deux technologies en même temps ! L’explication est disponible sous cette vidéo preuve de Youtube, et dans les forums de BlurBusters.

G-Sync ULMB

Et ça fonctionne tellement bien que lorsque le taux d’image par seconde passe sous les 40 ips, le scintillement de l’écran est doublé pour chaque image (calé sur G-Sync) pour ne pas faire mal aux yeux. Aucun défaut visuel à déplorer, selon les chanceux qui peuvent en profiter. L’écran idéal serait le Dell S2716DG, sur lequel l’astuce fonctionnerait à 100 %.

Seul bémol : la luminosité varie en fonction du nombre d’image par seconde, mais rien de gênant, sauf en cas de variation très brusque du taux d’images par seconde. Et les fabricants pourraient même adapter la luminosité en fonction du rafraichissement, avec un peu de courage !

Les frustrations de G-Sync

Image 2 : Micracle : combiner les technos G-Sync et ULMB, ça marche parfaitement !C’est le gros manque que les utilisateurs d’écrans G-Sync déploraient : ne pas pouvoir profiter de la netteté parfaite apportée par l’ULMB et de la fluidité sans déchirement d’image offerte par G-Sync. Sachant désormais que c’est parfaitement possible et fonctionnel, dommage que NVIDIA n’offre pas une option pour activer les deux options ULMB et G-Sync en même temps à 120 Hz.

Il y aurait pourtant de quoi donner une réelle valeur ajoutée à une technologie qui reste beaucoup plus chère que FreeSync d’AMD sans faire beaucoup plus (à part descendre plus bas en ips). Un écart de prix d’autant plus surprenant qu’on sait que G-Sync est activé dans certains PC portables gaming, sans passer par l’électronique G-Sync, annoncée indispensable sur les écrans de bureau… Ce qui veut simplement dire que G-Sync pourrait fonctionner sur beaucoup plus d’écrans avec les GeForce Maxwell et Pascal, sans surcoût…