Accueil » Actualité » Micro Magic prétend avoir conçu un processeur RISC-V plus performant qu’un Apple M1 ou Arm Cortex-A9

Micro Magic prétend avoir conçu un processeur RISC-V plus performant qu’un Apple M1 ou Arm Cortex-A9

Capable d’atteindre 4,25 GHz sur un cœur avec une consommation de seulement 200 mW.

Lancée en 2010 par de chercheurs de l’Université de Californie à Berkeley, l’architecture de jeu d’instruction RISC-V (Reduced Instruction Set Computing), une solution entièrement open source, a entraîné l’élaboration de processeurs RISC-V par plusieurs entreprises, notamment la startup américaine SiFive, Microsemi ou encore Western Digital. La société californienne Micro Magic apporte sa pierre à l’édifice avec une puce 64 bits annoncée meilleure qu’un Apple M1 ou qu’un Arm Cortex-A9.

Image 1 : Micro Magic prétend avoir conçu un processeur RISC-V plus performant qu’un Apple M1 ou Arm Cortex-A9

Selon un communiqué de l’entreprise publié aujourd’hui, un cœur de son processeur RISC-V 64 bits pourrait monter à 5 GHz avec une tension de 1,1 V ; dans ces conditions, il obtiendrait 13 000 points sur CoreMark. Toujours d’après cette publication, la consommation est de 0,69 mW à 3,08 GHz, pour un score CoreMark de 8 200 points ; cela donne un impressionnant « 110 000 CoreMarks/Watt [118 840] ». Par ailleurs, le site EEtimes indique que précédemment, Micro Magic donnait une fréquence de 4,25 GHz pour une tension de 0,8 V et une consommation de 200 mW ; dans ces conditions, la puce marquerait 11 000 points sur CoreMark. Un certain Andy Huang, membre de Micro Magic, a d’ailleurs répondu à quelques questions d’EETimes ; l’homme en a profité pour vanter les performances de ce processeur RISC-V.

L’argument : une efficacité énergétique hors norme

Andy Huang explique : « En utilisant le benchmark de l’EEMBC, nous obtenons 55 000 CoreMarks par Watt [11 000 / 0,2]. La puce M1 réalise environ 10 000 CoreMarks ; divisez ce chiffre par huit cœurs et 15 W au total, et cela donne moins de 100 CoreMarks par Watt [83,3]. Le processeur Arm le plus rapide selon les critères de l’EEMBC est le Cortex-A9 ; avec 22 343 CoreMarks. Divisez ce chiffre par quatre cœurs et 5 W par cœur, et vous obtenez 1 112 CoreMarks par Watt [1 117] ».

Andy Huang ajoute : « Dans les appareils actuels fonctionnant sur batterie, le CoreMarks par Watt est beaucoup plus important que le CoreMarks par Megahertz. Pour un appareil typique de 5W, nous pouvons mettre en place 25 cœurs. Qui peut faire 25 cœurs dans l’industrie de la téléphonie mobile actuellement ? La plupart se limitent à quatre cœurs ou huit cœurs ». Andy Huang indique que son entreprise proposera son processeur RISC-V à des clients prochainement. À ceux qui verrait là une démarche commerciale, l’individu tient à préciser : « Nous sommes entièrement autofinancés, nous ne cherchons donc pas de financement ».

Bien sûr, ces affirmations demandent vérification. En ce qui concerne l’entreprise Micro Magic, sachez qu’elle a été fondée en 1995 par Mark Santoro et Lee Tavrow, deux anciens de Sun Microsystems. Juniper Networks l’avait rachetée en décembre 2000 pour 260 millions de dollars.