Accueil » Actualité » NVIDIA attaque les GPU Navi… sur leur nomenclature !

NVIDIA attaque les GPU Navi… sur leur nomenclature !

La guerre des chiffres sous une autre forme…

Image 1 : NVIDIA attaque les GPU Navi… sur leur nomenclature !

Afin de contrer les prochains GPU Navi d’AMD, tous les moyens semblent bons pour NVIDIA. Le 1er mai dernier, la société a déposé un recours auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle. Son objet ? Réserver les numéros 3080, 4080 et 5080 avec pour objectif d’empêcher AMD d’utiliser ces nomenclatures pour ses prochaines cartes graphiques !

À lire aussi : Computex : les Radeon RX 5700, sur GPU AMD Navi, attaquent la RTX 2070

Pas encore de décision

Le problème de l’utilisation de nombres en tant que marque se pose régulièrement : Intel en a d’ailleurs fait les frais dans les années 90, en particulier avec un jugement invalidant « 386 » comme marque déposée et considérant le terme comme générique. Intel avait par la suite tenté de déposer « 486 » et « 586 », ainsi que « i586 », sans succès, pour finalement demander en 1992 à Lexicon Branding de trouver un nom pour ses futurs processeurs de cinquième génération : le Pentium était né.

Au cours de ces dix dernières années, les cartes graphiques AMD ont porté différents noms : Radeon HD, Radeon R5/R7/R9, Radeon RX et récemment, Radeon VII. Naturellement, NVIDIA n’a pas dû apprécier la rumeur selon laquelle AMD pourrait utiliser la désignation RX 3000. Sur un plan marketing, la logique veut que plus le numéro de modèle est élevé, mieux c’est. Les cartes graphiques Turing de Nvidia, qui sont actuellement commercialisées sous la série RTX 20, pourraient ainsi pâtir de la sortie de produits baptisés RX 30. En outre, cela empêcherait NVIDIA de l’utiliser pour les successeurs de Turing. Avec une demande concernant les marques 3080, 4080 et 5080, NVIDIA espère assurer son avenir pour plusieurs générations de cartes. Affaire à suivre, puisque l’Office n’a pas encore rendu son verdict.