Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Une carte qui fait son effet, mais pas longtemps.

Le premier GPU gravé en 7 nm

AMD est clairement en difficulté sur le marché du GPU gaming, et NVIDIA écrase pour l’instant les performances en haut de gamme, tout en se faisant plaisir sur les prix, les joueurs exigeant le meilleur n’ayant plus vraiment le choix. Aujourd’hui, la GeForce RTX 2060 permet d’alléger la note pour le portefeuille des joueurs, mais on attend AMD pour peser sur la balance des prix. La Radeon VII, première carte graphique avec un GPU gravé en 7 nm, est annoncée comme une solution possible. Il est temps d’en avoir le coeur net.

Image 1 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Image 2 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080
5/10

AMD Radeon VII

733€ > Amazon

Caractéristiques

La Radeon VII cible la RTX 2080 de NVIDIA. Les promesses d’AMD sont grandes, pour concurrencer le haut de gamme “modéré” de NVIDIA, pour un prix officiel de 739 euros, soit 110 euros de moins que la RTX 2080 Founders Edition. Et pour cause, sur le papier, la carte apporte presque 4 TFLOPS FP32 de plus que la 2080 FE. De quoi espérer quelque chose en pratique dans les jeux vidéo.

CartesRadeon VIIGeForce RTX 2080 FERadeon RX Vega 64GeForce GTX 1080 FE
Architecture GPUVega 20Turing (TU104)Vega 10Pascal (GP104)
Shaders3840294440962560
Calcul FP3214,1 TFLOPS10,6 TFLOPS12,7 TFLOPS8,9 TFLOPS
Cœurs Tensor / RTN/A368/46N/AN/A
Unité de texture240184256160
Fréquence de base1400 MHz1515 MHz1247 MHz1607 MHz
Fréquence Boost1750 MHz1800 MHz1546 MHz1733 MHz
Capacité mémoire16 Go HBM28 Go GDDR68 Go HBM28 Go GDDR5X
Bus mémoire4096 bits256 bits2048 bits256 bits
Bande passante mémoire1 TB/s448 Go/s484 Go/s320 Go/s
ROP64646464
Cache L24 Mo4 Mo4 Mo2 Mo
TDP300 W225 W295 W180 W
No More de transistors (milliards)13,2 13,6 12,5 7,2 
Surface du Die331 mm²545 mm²486 mm²314 mm²

La carte est le corollaire de la Radeon Instinct MI50, avec quelques bridages sur le FP64 pour ne pas la concurrencer. Elle possède donc un peu moins de shaders que la Vega 64, mais fonctionne à une fréquence supérieure grâce au 7 nm, et s’arme cette fois de 16 Go de RAM HBM2 avec une bande passante record de 1 To/s.

Image 3 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Méthode et système de test

Le système de test et la méthodologie employée ont déjà été traités en détail. Vous pouvez tout savoir en consultant notre article sur nos nouvelles méthodes de test des cartes graphiques.

Système
Allemagne :
Intel Core i7-8700K @5 GHz
MSI Z370 Gaming Pro Carbon AC
2x 8GB KFA2 HoF DDR4 4000
1x 1 To Toshiba OCZ RD400
2x 960 Go Toshiba OCZ TR150
Be Quiet Dark Power Pro 11, 850W
Windows 10 Pro à jour
Refroidissement
Alphacool Eisblock XPX
5x Be Quiet! Silent Wings 3 PWM (Simulation boîtier fermé)
Thermal Grizzly Kryonaut
Moniteur
Eizo EV3237-BK
Boîtier
Lian Li PC-T70 modifié (ouvert et fermé)
Mesures électriques
Point de mesure sans contact sur le slot PCIe, via un riser PCIe
Point de mesure sans contact sur les connecteurs PCIe d’alimentation
Mesure directe au niveau de l’alimentation
2x oscilloscopes Rohde & Schwarz HMO 3054 multicanaux, 500 MHz avec fonction mémoire
4x pinces ampèremétriques Rohde & Schwarz HZO50 (de 1 mA à 30 A, 100 KHz, courant continu)
4x sondes de test Rohde & Schwarz HZ355 (10:1, 500 MHz)
1x multimètre numérique Rohde & Schwarz HMC 8012, avec fonction mémoire
Imagerie thermique
Caméra infrarouge Optris PI640
Logiciel PI Connect
Mesures sonores
Micro NTI Audio M2211 (avec fichier de calibration)
Interface Steinberg UR12 (avec alimentation fantôme pour les microphones)
Creative X7
Logiciel Smaart v.7
Chambre anéchoïque, 3,5 x 1,8 x 2,2 m (LxlxH) 
Mesures axiales, à la perpendiculaire du centre de(s) la source(s) sonore(s), distance de 50 cm
Nuisances sonores exprimées en dBA (lent), analyse en temps réel (RTA)
Spectre de fréquence représenté sous forme de graphique

Les évolutions de Vega 20

Image 4 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Cette fois, le GPU Vega 20 de la Radeon VII est gravé en 7 nm par TSMC, alors que le Vega 10 des Vega 56 et 64 était gravé en 14 nm chez Global Foundries. Il s’agit donc bien du tout premier GPU gravé en 7 nm, et AMD en est plutôt fier. De quoi monter considérablement les fréquences, et donc les puissances brutes de calcul, au moins sur le papier.

Notez que le débit de calcul en double précision FP64 est artificiellement limité sur cette carte, alors que la puce est physiquement capable de gérer ce niveau de précision. La bonne nouvelle, c’est que la limite devait être fixée à 1/16ème des performances en FP32, mais qu’elle est finalement à 1/4 suite à ce qu’AMD présente comme une erreur de réglage sur les cartes au lancement. Il est possible que cela reste comme tel.

En revanche, il est possible de doubler les performances à chaque palier inférieur au FP32, ce qui permettrait à la carte de gérer de l’inférence par intelligence artificielle, en INT4 ou INT8, de manière assez intéressante…

Cartes Radeon RX Vega 64 Radeon VII Radeon Instinct MI60
Peak FP64 0.84 TFLOPS 0.88 TFLOPS 7.4 TFLOPS
Peak FP32 12.7 TFLOPS 14.1 TFLOPS 14.7 TFLOPS
Peak FP16 25.3 TFLOPS 28.1 TFLOPS 29.5 TFLOPS
Peak INT8 53.4 TOPS 56.3 TOPS 59 TOPS
Peak INT4 106.8 TOPS 112.5 TOPS 112.5 TOPS
Image 5 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Le GPU est beaucoup plus petit que son prédécesseur, et peut alors laisser place à deux piles de RAM HBM2 supplémentaire, pour doubler sa mémoire vive, mais aussi la largeur de son bus mémoire. Cette RAM fonctionne aussi à une fréquence supérieure, ce qui permet d’offrir bande passante finale plus de deux fois supérieure.

L’architecture globale de Vega 20 reste identique à Vega 10 en Graphic Core NEXT 5.0. Certains sites parlent d’un GCN 5.1, mais AMD n’y fait pas explicitement référence. Il y a donc toujours quatre shader engines. Chacun regroupe 16 Compute Units, intégrant 64 processeurs de flux et quatre unités de texture. La Radeon VII ne possède toutefois pas un Vega 20 complet, elle sacrifie quatre Compute Units, perdant alors 256 processeurs de flux et 16 unités de textures. Les fréquences en hausse devraient faire oublier cette perte et aboutir à des performances finales en hausse.

Image 8 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

La carte ne gagne toutefois rien côté consommation. Son TDP est même en hausse de 295 à 300 W. Ce qui va d’emblée être difficile à défendre face aux 215 W de la RTX 2080… Mais c’est surtout la température qu’il va falloir discipliner, et c’est notamment pourquoi AMD a changé son dissipateur blower radial pour une ventilation axiale à triple turbines.

Image 9 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Du coup, la carte change un peu sa manière de gérer ses températures. La surveillance thermique interne du GPU est améliorée. Le nombre de capteurs double, de 32 à 64, chacun placé stratégiquement pour couvrir toute la surface du GPU. Désormais, ces capteurs ne servent pas seulement à déclencher le mécanisme d’extinction du GPU en cas de surchauffe : ils servent aussi à ajuster les fréquences et la vitesse des ventilateurs. De quoi offrir plus de performances et un monitoring plus raffiné. En revanche pour l’instant, seul Wattman peut exploiter ce nouveau système de surveillance, et ce logiciel nous a posé pas mal de problèmes et de bugs.

La carte en détail

Rassurez-vous, la carte ne sera pas livrée sur un socle en verre, qui est réservé pour faire sensation dans les médias. Un socle plutôt joli d’ailleurs, avec le GPU Vega 20 moulé dans le verre ! En revanche, le côté premium de la carte saute au haut grâce à son boîtier tout en aluminium, ce qui n’est pas courant dans le secteur !

La carte garde des dimensions relativement convenables, occupant deux slots, longue de 26,8 cm, large de 11,5 cm, et épaisse de 3,5 cm. Sa taille est similaire à celle d’une GeForce RTX 2080, pour un poids de 1282 grammes, similaire aussi.

PCB, alimentation, dissipateur

PCB et alimentation

Image 17 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Cette Radeon VII s’arme d’un étage d’alimentation plus perfectionné que les précédentes Vega. Le GPU est alimenté par 5 phases (en rouge) contrôlées par une puce International Rectifier IR35217 située à l’arrière du PCB. Ces phases GPU sont doublées, pour offrir finalement 10 circuits de conversion de tension au GPU.

Image 18 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Le contrôleur des 5 phases du GPU est capable d’en gérer 6+2. Il contrôle donc aussi l’alimentation du bus mémoire entre le GPU et la RAM (VDDCI_HBM) via une phase supplémentaire. Pour la mémoire, c’est un peu plus subtil. Un second contrôleur IR35217 va gérer deux phases non doublées (VDDRC_HBM en vert) pour alimenter les quatre puces de mémoire HBM2. Ce même contrôleur va gérer aussi une phase (doublée par un IR3599) qui alimente le SoC (VDDCI_SoC en bleu). Enfin en violet, on peut voir les premiers étages de lissage du courant provenant des deux prises PCIe 8 broches, et du slot PCIe.

Image 19 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Dissipateur

Tout l’attirail de refroidissement de la Radeon VII pèse plus de 1 kg sur la balance. Comme NVIDIA, AMD utilise une chambre à vapeur de très grande taille qui entre en contact avec le GPU via un pad thermique en graphite. La Radeon Pro WX8200 utilise aussi cette solution. Et finalement, nous avons constaté que ce pad est très efficace, puisqu’il nous a fallu une très fine couche de pâte Innovation Cooling Diamond haut de gamme pour obtenir les mêmes performances.

Image 20 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

La chaleur répartie dans la chambre à vapeur est évacuée par des ailettes de dissipation en aluminium orientées verticalement. De l’autre côté du radiateur, cinq caloducs plats de 10 mm de large profitent aussi de la dissipation de ces ailettes. En revanche, cela veut dire que toute la chaleur sera repoussée à l’intérieur du boîtier, comme pour les GeForce RTX Founders Edition. Trois ventilateurs de 7,5 cm de diamètre vont gérer la dissipation finale.

Les régulateurs de tension du GPU, de la mémoire et du SoC sont aussi refroidis par d’épais pads thermiques en contact avec une plaque de dissipation et de maintien noire, juste sous la chambre à vapeur.

Image 21 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Derrière la carte, la plaque arrière ne participe pas à la dissipation des composants. Elle est tenue à l’écart du PCB à l’aide de petits morceaux de caoutchouc noirs que l’on voit sur la photo.

Tests en QHD (2560 x 1440)

La Radeon est largement suffisante pour offrir du jeu très fluide en définition WQHD, avec des options graphiques très élevées, souvent agrémentées d’un antialiasing. En moyenne, la Radeon VII apporte 26 % de performances de plus que la Radeon RX Vega 64, ce qui est assez impressionnant pour une architecture identique et 6 CU de moins.

Face à NVIDIA, la Radeon VII affiche 92 % des performances de la RTX 2080 dans ces 11 jeux. Il est toujours possible de changer la sélection de jeux pour obtenir un résultat plus ou moins avantageux pour la Radeon, tout dépendra du nombre de titres qui répondent très bien à l’architecture GCN.

The Division (DX12)

Destiny 2 (DX11)

GTA V (DX11)

Far Cry 5 (DX11)

The Witcher (DX11)

Battlefield V (DX12)

Wolfenstein II (Vulkan)

AoTS (DX12)

Rise of the Tomb Raider (DX12)

Ghost Recon (DX11)

Metro Last Light (DX11)

Tests en 4K / UHD

Le passage en Ultra-HD impose de baisser quelques options graphiques pour préserver une bonne fluidité en jeu avec la Radeon VII. Ici, le passage à 16 Go de RAM HBM2 et la bande passante de 1 To/s va aider la carte à améliorer ses performances : la Radeon VII creuse l’écart avec la Vega 64, avec 33 % de performances supplémentaires en moyenne, passant la barre symbolique des 60 fps.

La Radeon VII se rapproche aussi de la RTX 2080, à 93 % de ses performances. Il nous reste désormais à vérifier spécifiquement dans un prochain test les affirmations d’AMD, comme quoi la présence de 16 Go de RAM permettrait à la Radeon VII d’offrir une meilleure fluidité que les cartes à 8 et 11 Go de RAM en 4K… D’après ces premiers tests, certains jeux pourraient effectivement en tirer parti, d’autres non.

The Division (DX12)

Destiny 2 (DX11)

GTA V (DX11)

Far Cry 5 (DX11)

The Witcher (DX11)

Battlefield V (DX12)

Wolfenstein II (Vulkan)

AoTS (DX12)

Rise of the Tomb Raider (DX12)

Ghost Recon (DX11)

Metro Last Light (DX11)

Performances en calcul et rendu

LuxMark

La dernière version de LuxMark est basée sur une mise à jour 1.5 du moteur LuxRender, ce qui nous a imposé de retester toutes les cartes. Le résultat est mitigé pour la Radeon VII, qui reste tout de même dans le haut du panier, et clairement au dessus de la RTX 2080.

Image 110 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

SpecViewPerf

Ce kit de test regroupe plusieurs épreuves sous les logiciels Autodesk 3ds Max, Dassault Systemes Catia, PTCCreo, Autodesk Maya, Autodesk Showcase, Siemens NX, et Dassault Systemes SolidWorks. Deux autres tests (Energy et Medical) ne sont pas basés sur des logiciels particuliers.

Ici, la Radeon VII affiche des performances de haut vol, mais la RTX 2080 reste globalement plus efficace.

Blender

Le test de Blender donne l’avantage à la RTX 2080, mais on voit que la Radeon VII apporte encore des performances nettement supérieures à celles de la Vega 64.

Image 113 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Cinema4D

ProRender est un moteur de rendu sur GPU, qui utilise OpenCL au lieu de CUDA (par rapport au moteur Arion Render). Il est plus rapide car il base ses calculs sur des estimations, et pas sur du calcul pixel par pixel.

Image 114 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

La Radeon VII se met au niveau d’une Titan Xp, ce qui est une bonne performance, mais elle ne peut pas surpasser la dernière génération Turing de NVIDIA.

Sisoftware Sandra

Ce test synthétique est moins crucial pour notre article, mais nous le publions pour les plus curieux, afin d’avoir une estimation pratique des puissances de calcul annoncées par les fabricants.

Image 115 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Les résultats de la Radeon VII sont toutefois intéressants : plus puissante que prévue en FP64, en retard sur la Vega 64 en FP32. Face à la RTX 2080, elle est à la traîne en FP32 et FP16. Effectivement, AMD nous a confirmé avoir fait une erreur dans le vBIOS de la carte au lancement : les performances FP64 ne sont pas bridées à 1/16, mais à 1/4, ce qui explique la bonne surprise de ce test en double précision !

Consommation

Nous n’avons pas pu sérieusement tenter un overclocking de la Radeon VII, principalement à cause de son logiciel de contrôle Wattman (le seul compatible avec la carte pour l’instant), trop buggé pour l’instant. Sans oublier que le refroidissement est déjà poussé à ses limites, comme vous le verrez dans les pages suivantes.

Consommations moyennes

Au repos sur un ou plusieurs moniteurs, la carte consomme moins que la RTX 2080 Founders Edition, qui monte à 17 et 20 W. En revanche, elle consomme 9 W de plus en lecture Blu-Ray et 10 W de plus en navigation Web. En gros, dès qu’on la sollicite, la consommation monte très vite. Elle dépasse même les limites de son TDP de 300 W en torture. En face, la RTX 2080 Founders Edition est à 225 W en jeu et en torture.

Image 116 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Côté tension du GPU, impossible de vous fournir des données fiables pour l’instant, car seul Wattman est capable de récolter les données des capteurs de la carte actuellement. Or, ce logiciel est buggé, trop lent dans ses mesures, et finalement pas fiable selon nous, avec des valeurs qui nous semblent peu vraisemblables. On attendra les logiciels tiers pour vous en dire plus.

Pics de consommation

Image 117 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Les pics de consommation, mêmes très courts (moins de 10 ms) peuvent mener à l’extinction de sécurité du bloc d’alimentation. La carte peut tirer ici environ 450 W ponctuellement. Pour choisir votre alimentation, comptez plutôt 370 W minimum à consacrer à la Radeon VII afin d’assurer la stabilité de votre machine.

Charge sur le slot PCIe de la carte mère

Aucun problème à signaler quant à la charge qui pèse sur le slot PCIe de la carte mère. La carte tire même un Ampérage assez faible de cette source d’alimentation.

Image 118 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Graphiques détaillés de conso

Puissance

Intensité

Températures et fréquences

Fréquence en fonction de la température

Une fois que le GPU est à sa “température de croisière”, le comportement de sa fréquence est assez singulier. A en croire ses capteurs, la température du GPU est relativement peu élevée.

Rien à voir avec le Boost des GeForce cette fois. Le GPU oscille entre 1500 et 1740 MHz, et dans un boîtier fermé, avec seulement 2°C de plus sur le GPU, la fréquence peut baisser régulièrement à 1367 MHz. C’est la première fois que l’on constate ce type de comportement. Difficile d’en conclure une fréquence moyenne, les oscillations étant très erratiques et les mesures trop lentes par Wattman. Notez qu’en torture, Wattman n’apportait plus aucune information.

Image 129 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Voilà toutes les informations résumées dans un tableau :

Cartes Début de test
AMD Radeon VII
Fin de test
AMD Radeon VII
Fin de test
GeForce RTX 2080 FE
Boîtier ouvert
Température GPU 34 °C 73 °C 75°C
Fréquence GPU 1758 MHz 1498 à 1741 MHz (alternance) 1815 MHz
Température ambiante 22 °C 22 °C 22°C
Boîtier fermé
Température GPU 36 °C 75 °C 75°C
Fréquence GPU 1755 MHz 1367 à 1747 MHz (alternance) 1800 MHz
Température ambiante 23°C 46°C 43°C

Températures via images thermiques

La carte a été traitée par une laque spéciale pour obtenir une surface avec une émissivité de 0,975, et les mesures ont été prises pile à 90° de la surface. Sachez que sans ces deux conditions, les températures relevées par une caméra thermique sont faussées (bien trop basses) et donc inutiles. Ces images nous permettent ici de contourner les difficultés posées par le logiciel Wattman.

On constate ici que le dissipateur fait plutôt bien son boulot sur tout le PCB en termes de températures, mais à quel prix côté nuisances sonores ?

Gaming

Torture

Ventilation et nuisances sonores

Il n’y a pas de mode semi passif, mais les ventilateurs au repos ne tournent qu’à 800 tpm, ce qui presque inaudible dans un boîtier. En revanche, à 54 et 55 °C, les turbines monte à 3000 tpm en moins de 3 secondes ! C’est beaucoup trop brutal, gênant à l’oreille, surtout si vous avez la malchance de faire osciller votre GPU autour de ces températures.

Image 134 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

AMD nous explique que ce comportement est tout-à-fait normal et intentionnel (sic)… Et qu’on pourra régler le comportement des ventilateurs dans Wattman. Pourquoi pas… Toujours est-il qu’à chaud, pour conserver les performances de la carte, les chiffres seront immuables :

Cartes Radeon VII GeForce RTX 2080 Founders Edition
Rotation à chaud, boîtier ouvert 2911 tpm  1887 tpm
Rotation à chaud, boîtier fermé 2927 tpm  1942 tpm
Bruit à chaud 49,2 dB(A), Boîtier fermé  39,6 dB(A), Boîtier fermé
Bruit au repos 32,1 dB(A)  31,3 dB(A)
Impressions auditives Fort ronronnement, bruit de moteur audible, peu de basses fréquences
Bruit électrique Constamment audible faible, seulement quand les FPS sont élevés, et pour les changements de charge

Plus précisément, le spectre sonore de la carte montre une valeur globale de presque 50 dB, ce qui est beaucoup trop élevé. En face, la RTX 2080 Founders Edition est à moins de 40 dB, et on la trouvait déjà un peu bruyante ! Totalement inacceptable, selon nous : en fait, pour comparer la Radeon VII à la RTX 2080 Founders Edition, il faudrait monter les ventilateurs de la GeForce au même niveau de bruit, ce qui augmenterait aussi ses performances.

Image 135 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

Si vous voulez écouter la bête, c’est ici :

Perfs moyennes et conclusion

Image 136 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080

L’avantage de ce test, c’est que les Radeon VII de toutes les marques ayant a priori le même design de référence, nous les avons donc toutes testées ! Nous tenterons prochainement de tester la carte sous watercooling, avec un réfrigérateur d’eau à 20°C, pour voir de quoi se chauffe le GPU Vega 20 lorsqu’il est sans limite de température !

Le problème, c’est que les Radeon VII risquent d’être très rares sur le marché. Il n’y en aurait par exemple que 20 exemplaires disponibles en France actuellement au lancement… de quoi nous évoquer un lancement papier, et surtout de quoi corser le prix de la carte chez les revendeurs à cause de sa rareté.

Performances / conso / prix

Attention : les rapports ips/W sont ici artificiels, résultats de tests séparés de performances et de consommation dans The Witcher 3. Ne les prenez donc qu’à titre indicatif. Nous préparons un test plus représentatif pour évaluer ce rapport, très difficile à établir pour les jeux.
Les rapports ips/euros sont basés sur les meilleurs prix de chaque carte observés sur Google Shopping en date du 6 février 2019, hors promotion spéciales. Notez toutefois que ce matin, TopAchat propose une KFA2 RTX 2080 OC pour 679 euros

En 4K UHD

Première remarque : aux prix auxquels nous avons trouvé les Radeon RX Vega 56 et 64 hier tout juste, ces deux dernières cartes s’imposent nettement comme meilleur rapport performances/prix du moment, en UHD et QHD ! Elles sont toutefois les pires en rapport performances/consommation.

En QHD

Mais c’est ici la Radeon VII qui nous intéresse : pour les jeux vidéo de notre test, cette carte ne parvient pas à s’imposer, ni en rapport performances/prix, et surtout pas en performances/consommation. Côté performances pures, elle est effectivement très proche de la RTX 2080, sans toutefois la surpasser.

Il y a toutefois certains jeux, comme Battlefield V, dans lesquelles la Radeon VII se permet de surpasser la RTX 2080, en IPS, mais aussi avec un temps d’affichage d’image beaucoup plus régulier. Voilà de quoi donner quelque espoir pour la suite… pour ceux qui ne feront pas attention au bruit et à la consommation.

Conclusion

Image 145 : Test de la Radeon VII : un bruyant appétit de Watts pour cibler la RTX 2080
5/10

AMD Radeon VII

  • amd radeon vii

    360.10€

  • 360.10€

    Voir l’offre

On aime
  • Performances en forte hausse face à la Vega 64
  • Intéressante pour les créateurs de contenu
  • Resident Evil 2, Devil May Cry 5, The Division 2 offerts

On n’aime pas
  • Globalement plus lente que la RTX 2080
  • Trop gourmande en énergie
  • Beaucoup trop bruyante
  • Disponibilité et prix réel des cartes ?

Verdict :

Soyons clair, si AMD souhaite charmer les joueurs avec cette Radeon VII, nous craignons qu’il soit absolument nécessaire de baisser son prix, surtout que les tarifs de la RTX 2080 commencent à sérieusement diminuer (déjà disponible à partir de 649 euros en Allemagne). Car, d’une manière ou d’une autre, il faudra faire accepter son appétit de Watts, et surtout le bruit très élevé de ses trois ventilateurs. Le problème, c’est que le prix de la Radeon VII risque d’augmenter chez les revendeurs, à cause de sa rareté. Bref, pour l’instant, difficile de recommander cette Radeon VII pour le gaming, malgré les jolis progrès d’AMD en termes de performances pures dans les jeux. En revanche, il est possible que cette carte se montre plus intéressante pour les créateurs de contenu, qui pourraient tirer parti du GPU Vega 20 et de ses 16 Go de RAM à très grosse bande passante, très performants dans certains logiciels de rendu. Finalement, cette Radeon VII nous fait beaucoup penser à une Frontier Edition de nouvelle génération…

Lire le test

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Hardware sur Google News pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Hardware

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !