Accueil » Actualité » NVIDIA : un nouveau mode ultra-faible latence pour du rendu Just-In-Time

NVIDIA : un nouveau mode ultra-faible latence pour du rendu Just-In-Time

Idéal pour les joueurs de FPS.

Image 1 : NVIDIA : un nouveau mode ultra-faible latence pour du rendu Just-In-Time

À l’occasion de la GamesCom 2019, NVIDIA a présenté les fonctionnalités de son nouveau driver GeForce 436.02. Il intègre notamment un mode de latence ultra-faible. Celui-ci permet le rendu et l’affichage des frames en mode « juste à temps ». Ce procédé réduirait la latence de 33 % au maximum selon l’entreprise.

À lire aussi : NVIDIA GeForce Now adopte le ray tracing et débarque bientôt sur Android

Trois options possibles

Si vous utilisez une carte graphique NVIDIA, vous avez sans doute remarqué l’option « Max_Prerendered_Frames », présente depuis plusieurs années dans le panneau de configuration NVIDIA, qui permet de gérer le nombre d’images dans la file d’attente GPU. Jusqu’à présent, la valeur limite était de 1. Le mode ultra-faible permet d’outrepasser cette contrainte.

Image 2 : NVIDIA : un nouveau mode ultra-faible latence pour du rendu Just-In-Time

Trois options sont en effet disponibles :
Off : le moteur du jeu gère automatiquement une file d’attente de 1 à 3 images pour un rendement maximal.
On : limite le nombre d’images en file d’attente à 1, soit le même réglage que « Max_Prerendered_Frames = 1 » des pilotes précédents.
Ultra : soumet la frame « juste à temps » afin que le GPU le récupère et commence le rendu. Équivaut à un « Max_Prerendered_Frames » réglé sur 0.

Ce mode Low Latency est disponible en version bêta. Il prend en charge les jeux DX9 et DX11. Sous DX12 et Vulkan, le jeu gère le paramètre seul.

Image 3 : NVIDIA : un nouveau mode ultra-faible latence pour du rendu Just-In-Time