Overclocking CPU : les records

Image 1 : Overclocking CPU : les records

Introduction

Le but de l’overclocking extrême est de tester les limites d’une architecture et ne s’embarrasse pas de l’objectif que vous et nous cherchons habituellement, à savoir conserver une machine destinée à être utilisée pendant des années. C’est une pratique qui demande de l’entraînement, des connaissances en électronique et des moyens financiers et matériels parfois importants. Dans ce genre de situation, les processeurs n’ont souvent qu’un ou deux cores activés, afin de plus facilement monter en vitesse et les machines ne restent à ces fréquences que le temps de la validation par CPU-Z. On trouve aussi de plus en plus de SSD performants pour améliorer les scores des différents benchmarks.

Ce sport extrême fait rêver les passionnés et nous avons donc décidé de faire le tour des records qui ont marqué l’histoire. Nous avons pris la fréquence la plus élevée jamais validée par CPU-Z pour 15 processeurs et les avons classés par ordre décroissant. Cette méthodologie évite de surreprésenter une architecture. Le classement présenté ici se fonde sur la base de données CPU-Z qui reste l’outil de référence dans le monde de l’overclocking, malgré toutes les difficultés pour consulter sa base.