Accueil » Actualité » Plusieurs clichés de l’Instinct MI250X d’AMD

Plusieurs clichés de l’Instinct MI250X d’AMD

Un imposant module OAM qui expose son GPU Aldebaran à deux GCD.

La semaine dernière, AMD a présenté sa gamme d’accélérateurs Radeon Instinct MI200. Celle-ci comprend deux modèles : l’Instinct MI250 et l’Instinct MI250x. Ils possèdent respectivement 208 et 220 unités de calcul et bénéficient de l’architecture GPU CDNA 2. Patrick Kennedy de ServeTheHome nous montre à quoi ressemble réellement un Instinct MI250x au format OAM à travers plusieurs clichés pris à l’occasion du SuperComputing 21.

Image 1 : Plusieurs clichés de l'Instinct MI250X d'AMD
Image 2 : Plusieurs clichés de l'Instinct MI250X d'AMD
Image 3 : Plusieurs clichés de l'Instinct MI250X d'AMD

Les deux dies CDNA 2 (GCD, graphics compute dies) qui composent le GPU, nom de code Aldebaran, sont clairement identifiables. Chacune comporte 29,1 milliards de transistors ; la surface d’un die doit être comprise entre 745 mm2 et 790 mm2 selon les estimations. Le MI250x a un TDP de 500 W et peut même faire des pics à 560 W. Le format OAM est susceptible de fournir jusqu’à 700 W. Naturellement, un système de refroidissement liquide est nécessaire pour dissiper un tel TDP. Il y a d’autres photographies sur le site ServeTheHome, n’hésitez pas à y faire un tour.

Image 4 : Plusieurs clichés de l'Instinct MI250X d'AMD

AMD rend compte de sa progression dans le secteur du HPC au SC21

Au cœur des supercalculateurs Frontier et El Capitan

Cet accélérateur équipera notamment les supercalculateurs exascales Frontier et El Capitan, où il sera associé à des processeurs EPYC d’AMD. L’Instinct MI250x offre des performances FP64 en double précision maximales de 47,9 TFLOPs et 95,7 TFLOPs en Double Precision Matrix (FP64).

Pour l’anecdote, vous avez peut-être remarqué que cet AMD Instinct MI200 porte la marque ES (engineering sample) ; en conséquence, les modèles commercialisés et expédiés depuis quelques semaines diffèrent peut-être légèrement. De plus, l’étiquette indique qu’il a été fabriqué au Canada, pays d’ATI Technologies, société rachetée par AMD en 2006.

AMD équipera le supercalculateur français Adastra