Récupérer l’or et l’argent des processeurs

Image 1 : Récupérer l'or et l'argent des processeurs

Introduction



Il y a quelques années, nous vous avons proposé un dossier consacré à la récupération « artisanale » de deux métaux précieux dans les processeurs : l’or et l’argent. Mais les cours des métaux rares et précieux ne cessent d’augmenter, conduisant les constructeurs à optimiser et améliorer leurs procédés de fabrication afin de réduire encore plus la quantité de ces métaux dans les produits informatiques.

Pourtant, l’or – et d’autres métaux – sont indispensables au bon fonctionnement des appareils électroniques. Il est donc toujours possible de récupérer l’or et l’argent des CPU, même si la méthode présentée n’est bien entendu absolument pas rentable (les industriels utilisent d’autres procédés, plus efficaces mais plus dangereux encore) !


Article d’origine, publié le 16 mai 2011 :

Il y a 10 mois, nous réussissions à récupérer de façon « artisanale » l’or présent dans les cartes mères (voir notre reportage « Récupérer l’or des cartes mères »). Ce n’est toutefois pas le seul endroit dans nos ordinateurs où ce métal inoxydable et inaltérable est utilisé : on le retrouve en effet également dans les processeurs.

L’or est présent dans ces composants au niveau des broches et des plages d’accueil du die des composants, mais également sous forme de petits fils d’or destinés à faire la jonction entre ces mêmes plages d’accueil et les broches. Le plus dur reste donc à faire : récupérer, toujours de manière artisanale, ce métal précieux. Et cette fois-ci, nous allons également en profiter pour récupérer un autre métal précieux : l’argent !

Attention, les produits chimiques utilisés au cours de cette démonstration sont extrêmement dangereux, surtout aux concentrations employées. Nous vous déconseillons donc très fortement de tenter de reproduire chez vous cette expérience.