Accueil » Actualité » Rocket Lake-S : le Core i7-11700K proche du Ryzen 7 5800X sur PassMark

Rocket Lake-S : le Core i7-11700K proche du Ryzen 7 5800X sur PassMark

À cœurs et threads identiques, l’architecture Cypress Cove tient-elle la comparaison avec Zen 3 ?

Vous êtes désormais habitués, à chaque jour son lot d’informations sur les prochains processeurs de bureau d’Intel, les Rocket Lake-S. Hier, nous avons découvert qu’ils n’arriveraient pas avant fin mars, mais aussi qu’ils offriraient des performances environ 15 % supérieures aux puces Comet Lake-S équivalentes. Aujourd’hui, les données concernent le Core i7-11700K, un 8 cœurs / 16 threads que nous avons déjà croisé à plusieurs reprises : sur Geekbench 5, où il dominait le Ryzen 9 5950X en mono-cœur ; sur le benchmark AoTS, où il devançait le Core i9-10900K.

Image 1 : Rocket Lake-S : le Core i7-11700K proche du Ryzen 7 5800X sur PassMark
Image 2 : Rocket Lake-S : le Core i7-11700K proche du Ryzen 7 5800X sur PassMark

Le porte-étendard des Core i7 Rocket Lake-S a fait un crochet par PassMark. Il y a marqué 3 548 points en mono-cœur, 54 255 points en multicœurs. Le Ryzen 7 5800X, lui aussi armé de 8 cœurs / 16 threads, a des résultats relativement proches. En moyenne, sur plus de 600 tests, ce dernier réalise 3 509 points en mono-cœur, 54 458 points en multicœurs.

Des investisseurs invitent Intel à se débarrasser de ses activités de fondeur

Une gamme avec des processeurs 8 cœurs au maximum, suffisant en 2021 ?

Si l’on fait un rapide bilan de tous les résultats obtenus par les puces Rocket Lake-S au cours des semaines passées, il semble qu’ils pourront tenir la comparaison avec les Ryzen 5000 d’AMD en mono-cœur et en multicœurs dans des configurations similaires. Pour Intel, cette projection est rassurante pour les Core i5 et Core i7, qui ont le même nombre de cœurs / threads que leurs rivaux AMD directs (Ryzen 5 et Ryzen 7).

Cependant, l’incertitude concerne surtout les Core i9 et leurs 8 cœurs / 16 threads, qui risquent d’avoir du mal à résister aux Ryzen 9 d’AMD munis de 12 cœurs / 24 threads ou 16 cœurs / 32 threads. Bien que l’architecture CPU Cypress Cove induise, a priori, une hausse des performances significative rapport à la précédente génération, le déficit de cœurs chez les Core i9, qui n’auront donc plus 10 cœurs mais 8, s’annonce préjudiciable, surtout en applicatif. En outre, on se demande comment Intel va justifier l’écart de tarifs entre les Core i7 et les Core i9, notamment pour les modèles déverrouillés.

Comme toujours, le prix devrait être le juge de paix, mais aussi la disponibilité : pour l’instant, l’offre de Ryzen 5000 reste largement déficitaire.

Source : VideoCardz