Accueil » Actualité » Ryzen : performances plombées par un bug dans Windows 10

Ryzen : performances plombées par un bug dans Windows 10

Et pas de problème sur Windows 7…

Image 1 : Ryzen : performances plombées par un bug dans Windows 10L’architecture Zen d’AMDUn bug dans Windows 10 empêcherait le système de correctement détecter les threads et la mémoire cache des processeurs Ryzen, selon WCCFTech. AMD aurait confirmé le problème et annonce travailler avec Microsoft pour le résoudre. Curieusement, il n’est pas présent sur Windows 7. Quoi qu’il en soit, il explique pourquoi désactiver le SMT dans les jeux améliore les performances, comme nous le montrons dans nos tests.

À lire aussi :
Notre comparatif de processeurs

Très mauvaise gestion des ressources

Tout comme le HyperThreading d’Intel, le SMT (Simultaneous Multi-Threading) permet à un coeur de gérer deux threads. Concrètement, le premier thread dispose de toute la puissance de calcul, tandis que le second n’a que 20 % à 30 % des ressources. Le second thread peut ainsi puiser dans les parties du coeur qui ne sont pas utilisées par le premier thread afin d’optimiser l’utilisation du coeur entier. L’ordonnanceur de Windows ajuste donc le type de calcul envoyé à chaque thread pour ne pas surcharger ceux qui ont moins de ressources à leur disposition.

Or, contrairement à ce qui se passe avec un processeur Intel, Windows 10 est incapable de distinguer les threads secondaires SMT des threads primaires, et traite par exemple le Ryzen 7 1800X comme un processeur à 16 coeurs, au lieu de 8 coeurs et 16 threads. De plus, le système d’exploitation ne reconnaît pas correctement la mémoire cache, traitant le processeur comme s’il y avait 136 Mo de L2 et L3, au lieu des 20 Mo présent. Il est donc préférable de désactiver le SMT en attendant le correctif de Microsoft.